8 astuces pour gérer la sous location d’un mobil home dans un camping

8 astuces pour gérer la sous location d’un mobil home dans un camping

La sous location d’un mobil home dans un camping : comment bien l’anticiper et comment bien sous louer son mobil home dans le camping ?

Vous pensez que investir dans un mobil home dans un camping peut être rentable mais qu’il est difficile de gérer la sous location ?

Vous pensez peut être qu’être loin du camping est un vrai problème pour la sous location du mobil home ?

Où bien vous croyez même que gérer la sous location d’un mobil home dans un camping est tellement problématique que ça ne vaut pas le coup de se lancer dans le fait d’investir dans un mobil home !

Croyez-en mon expérience ! Gérer la sous location de votre mobil home dans le camping, ce n’est rien ! C’est même très reposant au final.

Pour le coup, je me souviens très bien l’inquiétude que j’avais à ce sujet il y a maintenant presque 10 ans. Si j’avais su que c’était aussi simple, j’aurai évité de me stresser pour rien. La sous location du mobil home dans le camping se gère en déléguant très simplement si on le souhaite.

Pour vous éviter cette inquiétude, je vais vous donner 8 astuces simples pour gérer au mieux votre sous location d’un mobil home dans un camping.

Vous allez même automatiser cette partie pour n’avoir plus que des choses agréables à faire.

1- Faites de la sous location de mobil home dans un camping vous-même !

Gérer la sous location de mobil home dans un camping revient à dire : trouver des locataires, encaisser l’argent et les accueillir.

1-1 Comment trouver des locataires pour faire de votre mobil home un investissement rentable

Il convient de multiplier les annonces, de tester une multitude de chose (annonces, réseaux, partenariats, marketing de niche, …) et ainsi de déterminer les procédés qui fonctionnent dans votre situation pour remplir votre mobil home.

Sans entrer dans plus de détails, il existe des tonnes de solutions pour cartonner et ainsi sous louer votre mobil home un maximum de nuitées durant la saison.

Quand vous aurez trouvé les méthodes qui fonctionnent, il convient de s’organiser : envoyer les mails avec les contrats, prévenir la personne qui gère vos états des lieux, …

Ce n’est qu’une question d’entraînement, je vous assure que l’on trouve les méthodes pour optimiser notre temps et même déléguer la quasi totalité des tâches.

1-2 Gérer l’état des lieux du mobil home initial et final

Ce point est important ! Il n’a que pour unique but de vous faire percevoir ce que le travail d’accueil représente.

Vous allez très vite déceler les attentes et les limites. Peut-être même que vous risquez de mettre en place des choses pour faciliter l’état des lieux qui est une base importante de la sous location du mobil home.

Je vous conseille même de faire quelques samedi complets (au moins un) pour vous rendre compte des exigences que cela représente. Sous louer son mobil home de A à Z permet dans un premier temps de bien comprendre différents éléments.

Vous pouvez me croire, vous en tirerez obligatoirement de belles leçons indispensables pour savoir ce que vous pouvez exiger ou non de la personne qui gérera vos futures locataires.

1-3 Une organisation pour sous louer son mobil home dans un camping

J’adore ce travail mais j’ai eu très vite besoin de gagner du temps pour que ce travail de sous location ne me prenne pas trop de temps libre en dehors de mon travail. Voici comment je m’y prends :

Je trouve les locataires, je les enregistre dans un tableau Excel que j’ai crée moi-même, ils reçoivent le contrat et les documents à me retourner.

Dans ces documents se trouvent les coordonnées de la personne qui va les accueillir. Ils savent qu’ils doivent prendre contact avec elle et plus avec moi.

En parallèle, je gère les virements sur un compte spécifique et la personne qui gère mes états des lieux reçoit mon tableau avec toutes les coordonnées des locataires.

Ceci me prend environ 5 minutes pour chaque location et quelques vérifications de virements bancaires.

C’est exactement en écrivant ces mots que je me rends compte de l’importance d’avoir une personne qui gère les entrées sorties en toute sérénité. Je fais une totale confiance et on s’envoie quelques textos de temps en temps.

Il arrive même que ce soit les personnes qui gèrent mes états des lieux qui me trouvent des locataires, la sous location du mobil home dans le camping devient encore plus simple et plus agréable.

2- Soyez au clair avec votre manière de gérer la sous location et l’état des lieux d’un mobil home dans un camping

C’est un peu la conséquence du premier point.

Soyez très clair avec ce que vous souhaitez, ce que vous exigez pour l’état des lieux de votre mobil home.

Précisez bien ce que vous souhaitez pour l’accueil et définissez aussi comment doit être gérée la sortie des locataires.

La personne gérante vous fera ses propositions car elle est habituée, vous n’aurez plus qu’à définir les petits détails supplémentaires qui vous tiennent à cœur.

Je vous donne deux exemples pour ma situation :

Je tiens absolument à ce que le petit cadeau d’accueil ainsi qu’une carte soient déposés sur la table lorsque les locataires entrent dans le mobil home. Je veux simplement que leurs vacances débutent dès l’entrée.

Ensuite, à la sortie, je fais remettre la caution directement pour éviter de gérer des remises à contre coups. Ceci est un risque (si un problème n’est pas vu dès l’état des lieux final) mais je veux que ce soit simple et ne pas gérer des remises de cautions moi-même.

Mes attentes et demandes sont très claires avec les micro entrepreneurs qui gèrent ces entrées sorties de mobil home et cela se passe très bien.

3- Demandez des conseils pour trouver des personnes qui gèrent l’état des lieux des mobil home en toute légalité

Avant de se mettre d’accord, il convient de trouver les personnes qui gèrent les états des lieux et qui, au final, gèrent une grande partie de la sous location du mobil home.

Pour ceci, il existe différentes méthodes :

  • Les campings vous proposent des personnes : ils font ceci pour être certain que vous travaillerez avec des personnes bien déclarées.

Pour information, vous avez tout intérêt à le faire pour des raisons de légalité mais aussi pour des questions de frais qui vous serviront à diminuer le résultat fiscal imposable.

  • Les autres propriétaires de mobil home : ils peuvent être en mesure de vous conseiller une ou deux personnes qui gèrent les états des lieux des mobil home.
  • Le bon coin et les annonces : vous pouvez également sélectionner des annonces de personnes inscrites en prestation de service.

Ce sera à vous de rencontrer plusieurs personnes ensuite et ainsi de faire votre choix.

Une petite astuce consiste aussi à demander combien de mobil home gère la personne seule.

En règle générale, il est difficile d’assurer une certaine qualité quand la gestion dépasse 15 mobil home pour une personne seule.

Certains proposent aussi de gérer la sous location des mobil home dans le camping. Une nouvelle fois, c’est un choix ! Mais il sera très difficile d’obtenir la même rentabilité que si vous trouviez les locataires seuls.

Quand on voit le travail minimum que cela représente, c’est bien dommage de ne pas se décarcasser un peu mais une nouvelle fois, cela dépendra des objectifs de chacun.

4- Testez en entretien plusieurs personnes susceptibles de gérer la sous location de votre mobil home dans le camping

Ce point rejoint fortement celui au dessus. N’hésitez pas à tester et à changer de prestataire si cela ne vous convient pas.

gérer la sous location d'un mobil home dans un camping comment faire ?

Je parle des prestataires qui feront l’état des lieux du mobil home pas la sous location complète puisque je préconise plutôt de trouver les locataires seuls.

Rien ne dit que vous trouverez la bonne manière de fonctionner du premier coup, ce n’est pas grave du tout.

Comme je vous le disais, attention au nombre de mobil home gérés en simultané par le prestataire de service.

Une quinzaine par personne reste un nombre « raisonnable » sinon, il aura tendance à bâcler l’accueil de certains locataires.

Pour revenir exactement sur le sujet concerné, n’hésitez pas à rencontrer physiquement les personnes susceptibles de faire vos états des lieux et à faire des « entretiens ». La manière de voir des personnes vous en dira long sur leurs procédés.

5- Bien expliquer vos attentes en termes de gestion de l’état des lieux (exigences, souplesse, procédés, …)

Bien évidemment, vous êtes clients dans l’histoire et vous savez ce que vous voulez offrir à vos locataires.

Vous devez être clair sur vos attentes. Vous voulez peut être que l’on parle de votre carte, que votre cadeau de bienvenue soit visible, que l’on insiste sur la propreté, sur le fait de ne pas fumer à l’intérieur…

Bref, vous savez ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas dans la gestion de la sous location de votre mobil home.

Le prestataire et donc les locataires doivent le savoir, c’est très important pour votre sérénité.

Ne faites pas que « donner des ordres » sur vos attentes. Les prestataires accueillant ne peuvent pas que « appliquer vos attentes », vous devez aussi leur faire comprendre la souplesse dont vous êtes prêt à faire preuve (un accueil le lendemain matin de l’arrivée par exemple).

En résumé, vous avez des exigences, c’est normal ! Mais ne pas faire preuve de souplesse ne servira qu’à augmenter votre stress et à mettre en avant les côtés négatifs des états des lieux d’entrée dans le mobil home.

Votre objectif à vous doit être :

« je suis serein car l’état des lieux est fait comme il faut et dans la bonne humeur. En cas de soucis, je sais que les prestataires font le nécessaire pour combler les manques éventuels. »

6- Pensez au bien être de vos locataires dès leur arrivée quand vous sous louez votre mobil home

Pour pousser un peu ce point, je ne vais pas évoquer uniquement l’accueil avec le petit cadeau et le sourire.

Je vais évoquer l’accueil un peu particulier en cas de soucis.

Prenons un exemple :

Vos locataires arrivent tardivement suite à de pénibles bouchons sur la route. Leur arrivée se fait à 22h30 au lieu de 16h30.

Le prestataire doit avoir la solution qui peut être :

Les clés sont dans un boitier blindé sur la terrasse du mobil home

Les locataires ont évidemment le code

Le prestataire a prévu un petit mot sympa en précisant qu’il passerait le lendemain pour l’état de lieux initial

Un panier gourmand les attend pour les réconforter.

C’est exactement ce type de choses que vous devez avoir prévu avec l’entreprise qui vous fera les états des lieux.

Croyez-moi, si vous prévoyez ce type d’urgence, vous allez limiter considérablement les problèmes

7- Prévenez votre hôte et vos locataires dès la sous location du mobil home dans le camping enregistrée

Dès que vous avez trouvé les locataires par vos annonces, vous devez informer votre prestataire et donner les coordonnées des locataires.

Vous devez informer les locataires qu’ils seront accueillis par votre prestataire.

A partir de la réservation, vous vous débarrassez du relationnel qui vous prendrait beaucoup de temps. Votre prestataire donnera absolument toutes les informations nécessaires et certainement mieux que vous ne l’auriez fait.

Pour ma part, dès la location réservée, un mail récapitulatif part et explique tout en détail avec les coordonnées des personnes à joindre à partir de ce moment là.

En parallèle, l’entreprise qui fait les états des lieux reçoit les coordonnées des locataires avec les dates de réservations, le lien se fait ainsi aisément.

Votre rôle est de trouver les locataires uniquement, c’est dans ce domaine où vous devez exceller. Le reste est programmé de manière minutieuse pour ne pas avoir d’ennui.

8- Mettez des fiches explicatives dans votre mobil home, c’est un vrai plus dans le fait de sous louer son mobil home

C’est un point capital pour éviter les appels ou autres embêtement financier par exemple.

Les fiches comportent les numéros à appeler en cas d’urgence et les rappels sur où trouver certains éléments en cas de panne.

Par exemple :

Vous stockez des ampoules dans un cabanon, les locataires doivent savoir comment les trouver pour éviter d’appeler le service de dépannage du camping qui vous prendra 15 € par intervention.

Ne négligez pas ces précisions et profitez en pour mettre des choses importantes sur l’affiche.

Conclusion : Jusqu’où êtes-vous prêt à déléguer la partie sous location du mobil home dans le camping ?

Je pense que si vous avez lu jusqu’ici, vous avez compris que pour ma part, je souhaite que la sous location de mes mobil home dans les campings se fasse de manière de plus en plus autonome et automatisées.

Mon rôle est clair et net : trouver un maximum de locataires, conserver les coordonnées de tous mes locataires et faire en sorte de remplir mon mobil home chaque année. Je ne souhaite pas gérer plus que ça la partie logistique.

Si vous voulez être dans cette optique, vous pouvez me croire, cela se fait tranquillement et simplement.

La sous location de votre mobil home dans le camping n’est donc pas du tout un problème. Celle-ci doit évidemment être autorisée par le camping et ensuite, à vous de la mettre en place.

Je vous propose un programme complet sur la sous location de votre mobil home dans un camping. Je l’ai nommé Louez PLUS et Louez MIEUX votre mobil home. Je vous garantie que vous y trouverez des astuces et techniques très PUISSANTES pour remplir votre mobil home. Très peu de personnes ne s’investissent réellement dans cette activité. Pourtant, bien menée, la sous location peut anéantir tout soucis financiers liés aux mobil homes.

Le lien du programme est juste là, cliquez dessus !

Je veux voir la vidéo explicative de programme Louez PLUS et Louez MIEUX votre mobil home !

A très bientôt,

Yann

Acheter un mobil home dans un camping : est-ce intéressant ?

Acheter un mobil home dans un camping : est-ce intéressant ?

Vous pensez acheter un mobil home dans un camping : voici mon avis de propriétaire !

Si vous me suivez sur mon blog ou autre réseau, vous savez certainement qu’en plus de mes immeubles de rapport, je possède à l’heure actuelle 4 mobil home que je loue avec un objectif de rentabilité.

Je pense que vous comprenez aisément que s’il n’y avait aucun intérêt financier et/ou de rentabilité, je ne serai jamais devenu propriétaire de 4 mobil home dans des campings.

Je me serai contenté d’un et j’aurai « lâché l’affaire » en me rendant compte qu’acheter un mobil home dans un camping n’avait aucun intérêt pour moi.

Ce monde est souvent décrié et parfois à juste titre. Je tenais à faire cet article pour mettre en avant quelques points essentiels à connaître pour se faire sa propre idée sur l’achat de mobil home dans un camping et ainsi se créer un début d’avis.

Oui ! Investir dans un mobil home dans un camping peut être périlleux si on n’y connait rien. Ce concept demande certainement autant de connaissances spécifiques que le monde  de l’immobilier.

Mais laissez-moi vous emmener dans les coulisses de ce monde étonnant, méconnu de beaucoup de personnes et qui pourtant, peut s’avérer fort intéressant.

PS : j’ai énormément de demandes concernant l’accompagnement dans ce type d’achats et je tenais à vous le dire tout de suite, je suis en train de préparer un programme très précis sur le sujet.

Il sera prêt dans quelques mois et je compte bien en faire un programme de référence.

N’y voyez surtout aucune prétention mais ce point est important pour moi car je vois trop de choses dites ou écrites dans ce domaine qui ne sont pas du tout fondées ni même adaptées aux situations.

Et d’ailleurs, j’écris cette ligne quelques semaines après l’écriture de l’article ” acheter un mobil home dans un camping, est-ce intéressant ” et le programme est prêt ! Je vous laisserai le découvrir si le cœur vous en dit dans la partie
” programmes et formations ” dans le menu. Il s’agit du programme IMMO Meublé Mobil Home.

1- Acheter un mobil home dans un camping : quels fonctionnements ?

La première chose à comprendre est que dans un camping à proprement parlé, on achètera un mobil home et il faudra choisir un emplacement que l’on louera dans 95% des cas à l’année où une partie de l’année si le camping a une période de fermeture annuelle.

Dans une grande majorité de cas les campings ouvrent entre 6 et 10 mois par an. Il existe des arrêtés préfectoraux qui imposent quelques mois de fermeture pour diverses raisons. Nous aimerions tous des campings ouverts à l’année mais il faut se faire une raison, cela devient quasi impossible de trouve ce type de camping pour faire l’achat d’un mobil home.

1-1 Acheter un mobil home

Acheter un mobil home dans un camping

Il existe plusieurs solutions pour acheter un mobil home. Je vais évoquer ici les plus simples et les plus adaptées en fonction des situations.

On peut acheter un mobil home dans un camping à un propriétaire particulier, directement sur le parc de vente du camping ou encore à un professionnel totalement extérieur au camping.

L’achat d’un mobil home dans un camping

Pour faire simple, souvent une des solutions les plus adaptées est d’acheter un mobil home dans le camping sur leur parc de vente.

Les propriétaires du camping vous permettront ainsi de bénéficier d’avantages non négligeables.

Vous pourrez ainsi ne pas payer de « droits d’entrée », ne pas payer de « frais d’installation » sur emplacement et vous pourrez également récupérer la TVA sur votre mobil home si vous le désirez.

En toute logique, s’ils vendent des mobil home, c’est aussi pour gagner de l’argent. Ils auront donc tout intérêt à proposer de belles conditions si vous passez directement par eux.

Je reviendrai sur ce point dans la partie fiscalité.

L’achat d’un mobil home dans un camping directement au propriétaire

Vous pouvez également acheter un mobil home dans un camping directement à un propriétaire (du mobil home). Parfois, même s’il y a des droits d’entrée, le propriétaire proposera un prix tellement attractif que cela restera une bonne affaire.

Ce dernier point reste extrêmement rare et il convient d’être certain des conditions du camping. On y reviendra plus bas dans l’article. Vous pouvez par exemple acheter un mobil home à un propriétaire mais le camping, dans ce cas, ne vous autorisera plus à faire de la sous location. C’est un simple exemple mais, il s’agit de vous montrer que le fait de passer par un propriétaire comme vous et moi n’a pas que des bons côtés dans certains cas.

N’oubliez jamais de demander pourquoi un propriétaire vend, non pas pour faire une belle négociation mais pour comprendre si ce n’est pas dû aux mauvaises conditions du camping.

N’achetez jamais à un propriétaire directement sans avoir eu le retour oral du directeur du camping. Ceci vous évitera d’être confronté à de mauvaises surprises. Enfin, analysez toujours les réelles conditions à connaître avant de faire l’achat d’un mobil home par le biais direct d’un propriétaire de mobil home.

1-2 Louer ou acheter une parcelle

Quand on parle de camping, on parle essentiellement de louer un emplacement à l’année qui peut être d’un montant très variable d’un camping à l’autre et même au sein d’un même camping.

Achat de mobil home

Quand je parle de prix très variables je veux dire entre 1 800 €/an et 8 500 €/an.

Ne soyez pas choqué par ces montants, je connais des personnes qui paient 7 000 euros par an et qui ne changerait de système pour rien au monde.

En plus des campings, il existe également les parcs résidentiels de loisirs qui ont une législation différente de celle des campings.

Ils sont très souvent ouverts toute l’année et vous devenez propriétaire du mobil home ou du chalet ainsi que du terrain. D’ailleurs, on fera une distinction à la fin de cet article entre mobil home, chalet et bungalow.

A mon sens, il s’agit plus d’un achat de type loisir car le montant est très souvent important.

J’estime personnellement qu’en tant qu’investisseur, il sera plus intéressant d’acheter un appartement plutôt que d’acheter un mobil home et un emplacement situé dans ce type de parc résidentiel.

Même si ce type d’achat pourrait nécessiter un paragraphe beaucoup plus conséquent, je n’entrerai pas dans des détails supplémentaires.

Je n’ai personnellement pas investi dans des PRL et je préfère évoquer le fait d’acheter un mobil home dans un camping.

2- Pourquoi devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping ?

A mon sens, devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping peut répondre à 3 types d’objectifs majeurs :

2-1 Acheter un mobil home dans un camping pour changer de vie

Acheter des mobil home pour devenir propriétaire

Il existe une « catégorie » de personnes qui souhaitent changer de vie totalement.

Pour ceci, devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping peut s’avérer une solution pour certains.

En effet, ces personnes voient le grand air, le fait de ne plus s’occuper de l’entretien, le fait de profiter d’animations entre propriétaires toute l’année, le fait d’avoir accès à la piscine chaque jour.

Certains profitent ainsi de toute la durée d’ouverture du camping et partent dans un appartement meublé à la montagne durant la période de fermeture du camping. Ce n’est évidemment qu’un exemple.

La condition pour ces personnes sera alors : de bien estimer le coût annuel que cela représente en prenant tout en considération (location emplacement, électricité…).
Si le coût est supportable, il n’y a vraiment aucune opposition à se faire plaisir et ainsi changer de mode de vie si cela est un but essentiel.

Ces cas reflète la notion de plaisir qui devient alors essentielle avec l’achat du mobil home. Les conditions d’achat du mobil home comme les coûts annuels ainsi que le bien être et le fait d’apprécier le lieu sont donc primordiaux.

2-2 Acheter un mobil home dans un camping et se faire plaisir gratuitement

Acheter un mobil home

En effet, certaines personnes passent leurs vacances chaque année ou presque dans ce type de structure.

Les campings font partis de leur perception des vacances.

Chaque année, les familles déboursent entre 700 et 1500 euros par semaine pour profiter des animations, des structures et autres.

C’est aussi un très bon moyen de faire des rencontres et de passer des bons moments avec des personnes qu’on ne rencontre qu’à ce type d’occasion.

Les vacances en mobil home ont vraiment la côte ces dernières années et les campings se développent pour attirer de plus en plus une clientèle qualifiée et spécifique.

Revenons à notre sujet : comment et pourquoi devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping peut permettre de payer des vacances moins chères ?

L’idée en achetant un mobil home est de réduire le coût annuel des vacances et d’obtenir des vacances « gratuites ». Pour ceci, il faut faire en sorte que le mobil home rapporte de l’argent quand les propriétaires n’y sont pas en vacances.

La condition essentielle sera alors : louer leur mobil home un maximum pour rembourser les frais annuels (emplacement, électricité…) et une partie du mobil home.
Cette condition est essentielle car sans une mise en location du mobil home en période d’absence, l’objectif ne peut pas être atteint.

PS : une grande erreur est souvent commise à ce sujet : les personnes louent leur mobil home à des connaissances et cassent les prix ou bien n’ont pas vu qu’il était interdit de sous louer le mobil home.

Acheter un mobil home dans un camping avec cet objectif peut être très intéressant. Une nouvelle fois, il faudra trouver les conditions adaptées pour atteindre l’objectif avec quelques efforts. Parfois, il sera même possible de partir dans d’autres campings grâce à l’achat de son mobil home.

En effet, certains campings vous proposent d’autres destinations à tarif préférentiels en hors saison si vous achetez votre mobil home chez eux. C’est un moyen de voyager pour des sommes allant de 60€ à 150€ par semaine hors juillet/aout. Il s’agit là d’un détail loin d’ être anodin.

2-3 Acheter un mobil home dans un camping pour investir

Un petit rappel me semble important : un mobil home est beaucoup plus comparable à une voiture qu’à un appartement. Il décote vite et perd de la valeur chaque jour. C’est un point à garder en tête automatiquement.

L’idée sera donc de gagner de l’argent très rapidement car il ne faudra pas espérer en gagner à la revente.

Le SEUL et UNIQUE moyen de gagner de l’argent avec un mobil home est de gagner de l’argent chaque année pour rembourser le mobil home et faire du bénéfice ensuite.

Les premières années servent donc à rembourser le mobil home et les suivantes permettent de faire plus de bénéfice.

Il est possible de réaliser un bénéfice chaque année les premières années mais il faut être très structuré et efficace.

En fonction de beaucoup de variables (prix du mobil home, montant de l’emplacement, montant des locations, TVA récupérée, …) un mobil home peut être remboursé entre 2 et 8 ans.

Je parle évidemment des cas pour lesquels les propriétaires mettent tout en place pour louer un maximum leur mobil home. J’insiste sur ce point car je vois beaucoup trop de propriétaires de mobil home ” râler ” sans mettre en place tous les éléments pour sous louer leur mobil home. J’ai un programme TRES EFFICACE à ce sujet, je vous invite à le consulter dans la partie Programme et Formations dans le menu, il s’appelle :

” Louez PLUS et Louez MIEUX votre mobil home “

Je tenais à casser un mythe tout de suite : il est quasi impossible de gagner de l’argent si vous déléguez la gestion de votre mobil home au camping. Ceci est vrai pour beaucoup de raisons : ils font trop de promotions, ils remplissent leur parc locatif en premier…)

Les 2 moyens seront de louer soi même avec quelqu’un sur place qui fait les états des lieux ou de travailler avec une société extérieure efficace qui remplira votre mobil home même en hors saison.

Ceci demande une expérience importante de la société.

Je me permets d’être assez « cash » sur ce point car j’ai trop de demandes de personnes pensant qu’en achetant 10 mobil home et en les laissant en gestion au camping ils deviendront millionnaires.

Malheureusement, cette solution idéale n’est que fiction.

La condition essentielle pour respecter cet objectif : louer le ou les mobil home un MAXIMUM. Il faut trouver des stratégies à mettre en place pour louer de plus en plus et de mieux en mieux.

PS : Il en existe des dizaines peu exploitées par les propriétaires. Certaines d’entre elles sont très simples à mettre en place et surtout extrêmement efficaces et pourtant, les propriétaires ne se lancent pas à fond dans les locations.

Dans mon programme, je dédie des modules complets, soit plusieurs heures de vidéos sur le sujet, et je vous assure que dans ces stratégies, vous trouverez de quoi louer votre mobil home un maximum.

2-4 Acheter un mobil home dans un camping pour investir : mon avis

Il est possible de gagner de l’argent avec son mobil home.

Il faut pour ceci être sur un camping qui respecte des conditions importantes dans les contrats.

J’en reparlerai plus tard, je ne peux évidemment pas tout détailler ici et c’est bien pour ceci que j’ai réalisé un programme complet sur le sujet Mobil Home et Campings.

Lorsqu’on est propriétaire de son ou ses mobil home, il faut acquérir de l’expérience en louant soi même un maximum.

Je vous assure que ceci apporte des éléments très enrichissants en termes de location courte durée.

On découvre des concepts que certains spécialistes de la courte durée ne connaissent pas forcément. C’est logique car c’est différent de la location courte durée avec des appartements. Cependant, il y a beaucoup de ponts à faire.

Si je suis devenu propriétaire de 4 mobil home, il semble évident que ce n’est pas pour perdre de l’argent, vous pouvez donc être convaincu que des solutions « simples » existent pour faire de ce type d’achat un investissement serein et très rentable. Simplement, cela n’est pas vrai tout le temps et cela n’est pas vrai partout.

Comme tout investissement rentable, l’acquisition de mobil home dans de bonnes conditions nécessitent un apprentissage. L’amélioration de la rentabilité viendra quand à elle avec les efforts mis en place progressivement.

De plus, lorsqu’on loue son mobil home, deux choses viennent considérablement donner de la valeur au temps qui passe :

  • On développe des stratégies multiples et terriblement efficaces
  • On garde une liste de vacanciers qui ne fait que s’agrandir au fur et à mesure des années. Certains sont revenus 5 ans de suite dans mes mobil home et conseillent à leurs proches.

3- Choisir le lieu avec de bonnes conditions d’achat de mobil home dans le camping est déterminant

Ce point est essentiel, capital et bien plus encore. Il ne sert strictement à rien de chercher un mobil home en tout premier lieu sinon vous laisserez une grande place au hasard. C’est peut être le point LE plus important dès le départ.

bonnes conditions d'achat de mobil home

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas regarder les annonces mais que vous devez être au fait des conditions particulières évoquées dans les contrats de camping.

C’est une priorité bien avant de savoir si le mobil home est ancien, vert ou contient 2 ou 3 chambres. Acheter un mobil home sur un camping se fait en commençant par l’emplacement et les conditions du camping.

Un des premiers éléments intéressant à découvrir : savoir si le camping a les « reins solides », existe depuis longtemps ou si la société ne change pas de principes dans le temps.

Par exemple : mes 4 mobil homes sont installés dans 3 campings différents. Les règles de ces campings n’ont jamais changé car les patrons appliquent les mêmes règles en différents lieux depuis plus de 30 ans. Pour moi, c’est gage de qualité car on voit beaucoup trop de problèmes avec les changements de propriétaires qui parfois veulent tout révolutionner.

PS : Cela ne change rien au fait qu’il ne sert plus à rien d’acheter dans ces campings car la rentabilité ne serait plus au rendez-vous…
C’est une autre subtilité que je ne peux pas évoquer dans cet article mais que je mets en avant dans mon programme vidéos
.

Je connais personnellement des campings dans lesquels il est intéressant d’investir mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont plus ceux dans lesquels je suis, même si pour moi, c’est toujours rentable.

3-1 Les conditions d’achat de mobil home idéales dans les campings

camping et animations

Les conditions idéales sont nombreuses et doivent être en lien avec votre objectif.

La sous location du mobil home dans le camping

Si vous voulez gagner de l’argent, il faudra impérativement que le camping vous laisse sous louer votre mobil home pour que vous puissiez encaisser l’argent des locations courtes durées.

Sans entrer dans les détails, vous devez savoir que ce point n’est pas une vérité absolue. Je veux dire par là que beaucoup de camping empêche cette sous location ou empêche cette sous location en pleine saison.

Les autres conditions idéales pour la sous location du mobil home dans le camping

Les conditions idéales sont les suivantes à mon sens :

Grande liberté sur les choix de contrats : possibilité de sous louer soi même, possibilité de faire intervenir une entreprise extérieure pour les entrées sorties ou pour une gestion complète, possibilité de laisser la gestion au camping lui-même.

Grande période d’ouverture des parcs : pas obligatoirement toute l’année mais plus l’amplitude est importante et plus vous pourrez louer votre mobil home. Attention je devrai plutôt dire qu’il faut une grande période d’ouverture de sous-location (parfois cette période n’est pas la même que la période d’ouverture du camping)

Camping ayant « les reins solides » : il faut éviter les petits campings changeant de propriétaire régulièrement pour éviter les changements de règles.

Bon système d’animations :  tant en qualité qu’en quantité.

Camping attractif en fonction du secteur : vous pouvez également trouver des campings moins pourvus de structure et d’animation mais permettant une belle rentabilité. C’est le cas de certains campings dans les terres avec des prix de location d’emplacement attractif.

Rapport qualité/animation/location d’emplacement idéal.

Il n’est pas toujours évident de trouver toutes les contraintes simultanément. Certaines sont éliminatoires d’office.

Dans mon programme vidéo, je réalise toute une partie expliquant justement quelles sont les clauses permettant d’éliminer un camping. Ces clauses sont trop restrictives et en disent long sur l’état d’esprit du propriétaire.

3-2 Les conditions obligatoires pour bien acheter son mobil home dans le camping en fonction de son objectif

Ne pouvant pas tout évoquer ici, comme je vous le disais au dessus, je peux prendre un exemple flagrant.

Vous ne pouvez évidemment pas acheter un mobil home dans un camping qui vous interdira de sous louer votre mobil home si votre objectif est clairement de réaliser de la rentabilité.

conditions obligatoires pour bien acheter son mobil home

Une autre clause qui à mon sens est rédhibitoire sur le principe : celle qui consiste à dire :

«  on vous prend 30% sur vos locations même si vous trouvez vous-mêmes les locataires et que vous vous débrouillez pour faire les états des lieux… »

Cela vous paraît incroyable mais cela existe vraiment. Clairement, j’ai appris à en rire mais c’est évidemment inconcevable.

Cela reflète juste la mentalité du propriétaire du camping qui consiste à dire : « achetez votre mobil home et louez le bien pour que l’on gagne de l’argent sur votre dos ! ». Certains propriétaires de campings ne manquent pas d’air et peuvent vous accueillir de cette manière sans vraiment se rendre compte de la bêtise de leur discours.

Attention, cela reste différent des propriétaires de campings qui prendront un pourcentage s’ils s’occupent de tout, de la location jusqu’à la sortie du mobil home. Il est important justement de ne pas tout confondre.

3-3 Les prix des mobil home et de location d’emplacement sont secondaires

Quand on achète un mobil home, on regarde les prix. Ceci paraît logique mais en fait, c’est un principe qui est totalement erroné.

Le prix d’un mobil home “seul” n’a que peu de sens

Les prix de mobil home n’ont strictement aucun sens s’ils sont sortis de leur concept, de leur environnement.

Clairement, le même mobil home pourra coûter 25 000 euros à Carnac et 37 000 euros à Vias.

Le prix est fixé majoritairement en fonction du standing du camping, de la localisation en France et du rapport  prix emplacement/sous location possible.

A cela, vous pouvez ajouter le fait que beaucoup de mobil home viennent du nord de la France et donc que le transport à un coup important lorsque vous l’achetez dans le sud.

Le prix d’un mobil home est donc secondaire pour un éventuel achat dans un camping

Le rapport location de l’emplacement/les frais/la sous-location du mobil home est le plus important à prendre en considération.

C’est exactement en ce sens que le prix du mobil home et de l’emplacement à l’année sont secondaires. Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont aucune importance mais qu’il faut voir plus large.

Il vaudra mieux payer un mobil home 8 000 € plus cher qu’ailleurs et se retrouver sur un camping dont vous avez bien étudier le contrat au préalable.

Je vais détailler un peu ce principe au dessous pour vous éclaircir ce point.

3-4 Acheter dans un camping magnifique ou un camping moyen ?

Je vais vous montrer deux exemples de prise en considération de ce concept :

Exemple 1 (pour des raisons de simplicité, je ne prends pas en compte les intérêts) :

Mobil Home neuf : 42 000€
Emplacement annuel : 6 000€
Frais annuels (électricité, entreprise pour état des lieux…) : 1 700€
Sous location annuelle : 13 500€
Avec cet exemple simple, on peut espérer gagner chaque année 5 800€.

Si on considère la récupération de TVA aux alentours de 8000€, il resterait environ 34 000€ à rembourser pour anéantir l’achat de départ.

Si on considère ce bénéfice chaque année (qui peut s’améliorer ou diminuer), cela revient à dire que le mobil home est remboursé en 5.8 années.

Considérons que le mobil home ait une durée de vie de 20 ans, le bénéficie réalisé durant 14.2 années (20 ans – 5.8 années de remboursement) est très intéressant.

Exemple 2 (pour des raisons de simplicité, je ne prends pas en compte les intérêts) :

Mobil Home de 10 ans : 18 000€
Emplacement annuel : 2 500€
Frais annuels (électricité, entreprise pour état des lieux…) : 1 700€
Sous location annuelle : 8 000€
Avec cet exemple simple, on peut espérer gagner chaque année 3 800€.

Si on considère la récupération de TVA aux alentours de 3000€, il resterait environ 15 000€ à rembourser pour anéantir l’achat de départ.

Si on considère ce bénéfice chaque année (qui peut s’améliorer ou diminuer), cela revient à dire que le mobil home est remboursé en 3.9 années.

Considérons que le mobil home ait une durée de vie de 20 ans, le bénéficie réalisé durant 6.1 ans (20ans – 10 ans d’ancienneté – 3.9 ans de remboursement) est moins intéressant que dans l’exemple 1.

Ces 2 exemples n’ont que pour unique but de montrer que la bonne affaire ne se situe pas toujours là où les prix seront les plus bas en termes de coût de location d’emplacement et de coût de mobil home.

Je n’ai pas dit non plus que ce qui coûtait cher était toujours valable. Les chiffres ne sont pas prix au hasard, ils se rapprochent de très prêts à ce qu’il est possible de faire sous certaines conditions essentielles.

4- Acheter un mobil home est-ce rentable ? Un exemple chiffré réalisé avec un mobil home

bonnes conditions d'achat de mobil home

Je ne pouvais pas ne pas ne pas citer un exemple personnel.

Je vais évoquer quelques chiffres concernant le mobil home que vous voyez sur les photos juste à côté.

Je vais faire au plus simple de manière à montrer ce qu’il est possible de réaliser avec un mobil home.

Je prendrai l’exemple du plus petit achat que j’ai réalisé en termes de mobil home et d’investissement en règle générale :

Mobil Home de 2002 acheté en 2014 (sans crédit) : 13 500€
Emplacement annuel : 1 270€ (offre unique introuvable à l’heure actuelle…)
Frais annuels (électricité, entreprise pour état des lieux…) : 790€
Sous location annuelle (moyenne sur 3 ans) : 6 450€
Avec cet exemple simple, on peut espérer gagner chaque année 4 390€.

Si on considère la récupération de TVA aux alentours de 2000€, il restait environ 11 500€ à rembourser pour anéantir l’achat de départ.

Si on considère ce bénéfice chaque année (qui peut s’améliorer ou diminuer), cela revient à dire que le mobil home est remboursé en 2.6 années.

Pour illustrer ces chiffres, j’ai remboursé totalement ce mobil home en 2016, ce mobil home me rapporte donc un excédent chaque année depuis.

Le mobil home à aujourd’hui 17 ans et est en excellent état. Je pourrai ajouter que j’ai même augmenté le tarif de mes locations en apportant de la valeur sur des choses simples que je propose. Acheter un mobil home dans un camping peut s’avérer rentable même avec des loyers d’emplacement supérieurs.

5- LMNP mobil home : une fiscalité spécifique !

Je ne vais pas reprendre tous les détails spécifiques du statut LMNP, ce n’est pas l’objet ici. Simplement, il faut comprendre qu’au réel simplifié, le statut LMNP s’applique très bien au monde des mobil home.

5-1 Les avantages du LMNP avec les Mobil Home

Comme en immobilier, il y a des avantages à être Loueur Meublé Non Professionnel au réel simplifié quand on possède des mobil home.

Des amortissements sont même crées et vous pouvez évidemment déduire toutes vos charges d’où l’intérêt de proposer des activités à vos locataires. Parfois, certains propriétaires hésitent à prendre une carte activité pour les locataires, me concernant, je la prends régulièrement si besoin car cela permet de créer des frais et de récupérer la TVA dessus.

Vos revenus locatifs sont ainsi déclarés et vous optimisez la fiscalité mais ce n’est pas tout, vous allez le comprendre dans le point au dessous.

5-2 Les avantages en termes de TVA

Etre propriétaire d’un mobil home dans un camping vous permet de ne pas payer de taxe foncière ni de taxe d’habitation. A l’achat, vous ne paierez pas non plus de frais d’acte notarié.

Les mobil home étant sur roue, il est évidemment difficile de parler d’immobilier.

En respectant 3 conditions parmi 4 (accueil, service de ménage, petit déjeuner, fourniture du linge nécessaire), les propriétaires de mobil home proposent une activité para hôtelière.

Ce point est essentiel en termes de récupération de TVA.

Ainsi, le propriétaire peut récupérer la TVA à hauteur de 20% sur l’achat de son Mobil Home et récupérer la TVA à cette même hauteur sur l’ensemble des achats effectués chaque année en lien avec l’activité (forfait internet, linge, machine à laver…).

Ce même propriétaire récupérera aussi la TVA à hauteur de 10% sur le montant de location de l’emplacement.

En contre partie, le propriétaire du mobil home reversera une TVA de 10% sur le montant de ses revenus locatifs.

Attention, la récupération de TVA à l’achat du mobil home engage le loueur à faire son activité pendant au moins 5 années. Il ne peut ainsi revendre son mobil home avant, sinon, il sera redevable de la valeur de la TVA à l’Etat.

6- Comment sous louer son Mobil home : plusieurs solutions

Je ne vais pas évoquer à nouveau ce qu’il y a de plus rentable lorsqu’on loue son mobil home mais simplement évoquer les différentes possibilités existantes.

6-1 Sous louer en  laissant son mobil home au camping

La solution la plus simple, la plus pratique et donc la moins contraignante est celle qui consiste à laisser son mobil home en gestion par le camping.

En général, ils prendront un pourcentage sur le montant des locations.

Une autre solution consiste à ce qu’ils diminuent le prix de votre location d’emplacement en échange de la prise en main de votre mobil home sur une partie de la période estivale.

Par exemple : le camping vous propose de payer 1 500€ au lieu de 6000€ la location de parcelle et en échange ils louent votre mobil home 6 semaines l’été tout en gardant les bénéfices.

C’est très souvent une solution très peu contraignante mais peu attractive en terme de bénéfices. Cela peut tout à fait correspondre à certaines personnes qui ne veulent pas se préoccuper de la gestion. C’est d’ailleurs un moyen très utilisé par une grande majorité de propriétaires de mobil home qui ne veulent faire aucun effort en terme de location.

6-2 Faire gérer la sous location du mobil home par une société extérieure

C’est une solution intermédiaire intéressante sous certaines conditions. La société de gestion doit être dynamique et au fait des activités du moment sur internet pour louer mieux et louer plus.

S’il s’agit d’une société se contentant d’avoir une petite annonce sur le bon coin pour remplir 50 mobil home, cela aura vite certaines limites.

Il faut percevoir chez eux une forte envie de remplir tous les mobil home et ce n’est que très peu souvent le cas. Mais restons positif à ce sujet, certains sont très dynamique et ne gagnent leur vie que sous ce concept, ils ont donc intérêt à tout faire pour sous louer un maximum.

J’en connais de très bien mais aussi certaines qui ont une approche catastrophique dans la gestion.

Il faut que la société cherche à remplir et gère le mobil home de manière très sérieuse. Vous pouvez aussi les aider ce qui procurera un “plus” non négligeable.

Peut-être pouvez-vous avoir une annonce de votre côté et transférer tous les contacts à la société qui prendre en charge ces potentiels locataires. Il faut que le partenariat soit clair.

6-3 Louer son Mobil home soi même

sous louerr son mobil home seul

Bien évidemment le fait de trouver les locataires seuls vous permettra d’apprendre énormément, de tester diverses manières de procéder mais aussi d’augmenter votre rentabilité.

Il vous suffira de payer une personne sur place pour faire vos entrées /sorties où simplement les ménages en fonction de votre organisation.

L’avantage dans ce type de location courte durée est que vous allez pouvoir tester des techniques comme le marketing de niche par exemple.

Les partenariats sont assez simples à mettre en place et personne ne le fait vraiment.

Dans un camping de + de 600 mobil home, je suis le seul à proposer un apéritif gratuit dans le restaurant du camping.

Pourtant, ce petit geste permet au restaurateur d’augmenter sa clientèle hors saison et de mon côté, je fais la différence avec ce type de petites attentions.

Allez, tant que j’y suis, je vous donne une autre petite astuce : pensez à garder les mails et téléphones de vos anciens locataires, il se peut qu’ils soient vos futurs locataires ou qu’ils parlent de vous à des amis.

Pour ceci, il faudra penser à leur souhaiter la bonne année par exemple ou les prévenir d’une petite promo…

7- Acheter un mobil home dans un camping mon avis !

Je prendrais ce passage sous 2 angles différents pour essayer d’être très clair dans mes propos et donner mon avis le plus honnête possible sur ces 2 points.

7-1 Acheter un mobil home dans un camping et non à un propriétaire

Comme je le disais au départ, il y a différentes manières d’acheter un mobil home. Acheter n’est pas le plus difficile car vous trouverez énormément de mobil home à vendre pat beaucoup de personnes différentes.

Sans me répéter une nouvelle fois, acheter un mobil home directement à un propriétaire peut, dans certains cas, être intéressant mais peut surtout s’avérer périlleux.

Il est strictement déconseillé d’acheter un mobil home à un propriétaire uniquement parce que vous le trouvez joli ou encore que l’emplacement vous plaît.

Je sais que cela est un peu un avis à contre courant mais c’est un fait !

7-2 Mon avis sur l’achat d’un mobil home dans un camping pour le louer

Très souvent, l’achat d’un mobil home dans un camping et même sur le parc de vente du camping s’il existe, est le plus intéressant.

Les conditions idéales pour la suite, après achat du mobil home, sont celles évoquées au paragraphe 3-1 (autres conditions pour louer son mobil home dans un camping). 

Comme je l’ai fait moi-même, il faut trouver les opportunités en France pour lesquelles le fait d’investir dans un mobil home est très intéressant. Il convient de bien analyser les conditions de vente et les conditions du contrat.

Ces opportunités dépendent des endroits et des moments, c’est bien pour ceci que je suis toujours en relation avec un maximum de campings et de gérants.

Beaucoup de personnes, souvent sans rien y connaître, dénigrent TOUS les campings, TOUTES les sociétés, TOUS les contrats de camping. Or, il ne faut pas oublier une chose : quelque soit le camping, c’est une société, il est donc impératif pour eux de faire des chiffres d’affaires conséquents ainsi que des bénéfices.

Il est donc logique que certaines de leurs actions et même une majorité leur permettent de gagner de l’argent. Une nouvelle fois, il faut trouver le rapport gagnant/gagnant dans lequel, vous aurez votre place pour exploiter votre bien et réaliser vos objectifs (plaisir, plaisir gratuit ou en terme d’investissement).

C’est envisageable avec une bonne méthode et des objectifs réalistes. Si vous comptez gagner 10 000 € net avec un mobil home par an, je vous le dis tout de suite, c’est impossible ! D’ailleurs si vous veniez à trouver ceci, n’oubliez surtout pas de me laisser un message.

Depuis 8 ans maintenant, j’atteins mes objectifs avec TOUS mes mobil home et je suis très satisfait de ce que j’apprends chaque année. Ceci m’est très utile pour faire un lien avec mes biens immobiliers et la courte durée. La seule raison pour laquelle, je n’ai pas continuer à acheter des mobil home est que j’ai beaucoup investis dans des immeubles de rapport.

Il est parfois difficile de tout enchaîner sans avoir quelques contraintes financières achat mobil home dans camping.

8- Peut-on acheter un bungalow dans un camping ? Quelle est la différence avec un mobil home ?

Je voulais faire ce petit paragraphe car je reçois pas mal de mail au sujet des bungalow et je trouvais que cet article était l’occasion de différencier rapidement les mobil home, chalets et les bungalows.

Le bungalow correspond plus à une habitation adaptée aux pays chauds. Il est souvent comparé au mobil home et on pense même que c’est la même chose. Ce n’est pas du tout le cas, voyons quelles sont les principales différences entre le mobil home et le bungalow :

  • Le bungalow est majoritairement un abris en bois entouré par une véranda
  • Ils sont principalement utilisé par des campings pour proposer des hébergements de vacances
  • Le mot bungalow permettait de mettre en avant la qualité des matériaux utilisés à l’époque pour le fabriquer
  • D’ailleurs, ce mot tend à disparaitre au profit des chalets en bois comme nous les imaginons
  • Le bungalow reste une habitation légère facilement démontable mais qui n’est pas mobile, sur roue, comme l’est le mobil home

Acheter un bungalow dans un camping n’est “plus” d’actualité et cela n’aurait strictement rien à voir avec le fait d’acheter un mobil home sur un camping ne serait-ce qu’à cause de la notion de mobilité qui fait toute la différence juridiquement.

9- Conclusions pour acheter un mobil home dans un camping

acheter un mobil home dans le camping de rêve

Voyons ensemble quelques éléments de conclusions concernant le fait d’acheter un mobil home dans un camping.

Devenir propriétaire d’un mobil home est simple en réalité mais il convient de regarder en premier lieu les conditions du camping.

Pour devenir un propriétaire de mobil home serein, pensez à déterminer vos réels objectifs avec celui-ci. Ceci vous permettra de mieux analyser les contraintes d’un camping.

L’achat d’un mobil home reste quelque chose d’assez particulier, il serait complètement incohérent d’acheter sans réfléchir ou encore d’acheter sans avoir pris le temps de connaître tous les éléments.

A ce sujet, comme vous l’avez compris à la lecture de cet article, j’ai crée un programme très complet concernant le domaine de l’achat d’un mobil home dans un camping et de sa mise en location optimisée.

Si vous voulez être au fait de ce programme ou si vous souhaitez d’autres informations concernant les mobil home, je vous invite à télécharger mon livre gratuit qui se situe en bas des pages sur mon site dédié à l’achat de mobil home dans les campings.

Je n’ai pas évoqué tous les aspects juridiques sur les droits et devoirs des campings dans cet article car ce serait inutile à ce stade (ce sera dans le programme).

J’espère que cet article vous aura permis d’avoir une première approche mobilhomistique et que vous percevrez un peu plus ce que représente ce monde à la fois particulier et intéressant.

A très bientôt,

Yann

Mon deuxième investissement locatif : Investissement en mobil home

Mon deuxième investissement locatif : Investissement en mobil home

 6 techniques pour faire de son Mobil Home un bon investissement locatif

Article écrit par Yann du blog : meublé pas à pas

Dans cet article, je placerai au même stade l’achat des 4 mobil home. L’idée n’est pas du tout de détailler  toutes les transactions mais plutôt de percevoir en quoi ce type d’investissement locatif peut avoir plusieurs intérêts majeurs et surtout quel lien on peut faire avec l’immobilier meublé.

Pour ma part, je suis entré en connexion avec “ce monde” par hasard et cette découverte aura été et est encore très riche en de nombreux points.

Tout aura commencé grâce à la rencontre d’un vendeur sur parc qui a su répondre en 30 minutes à toutes mes questions concernant ce type d’investissement locatif et qui aura su réveiller « le bon septique » qui sommeillait en moi Rire pour l'immoblier.

” Pourquoi un bien qui peut se louer jusqu’à 1 300 euros par semaine ne pourrait-il pas être un bon
investissement locatif ? “

1- Investissement locatif et Mobil Home : est-ce rentable ?

Je me dois de faire ce paragraphe même si ce n’est pas totalement le sujet et l’intérêt de l’article. Je dois dire une chose extrêmement importante tout de suite : l’achat d’un mobil home peut s’avérer très intéressant mais il doit se faire sous des conditions très précises. Sans le respect de certaines conditions, ce genre d’investissement peut vite tourner à la catastrophe…

J’ai crée un site d’aide pour tous ceux qui souhaiteraient plus de renseignements, je vous invite à le consulter si cela vous intéresse éventuellement.
Pourquoi est-ce si particulier ? Voici quelques points de comparaison avec un appartement :

Points positifs de l’investissement mobil home :

  • Le mobil home coûte moins cher si on ne prend en compte que le bien lui-même. Vous pouvez compter aux alentours de 30 à 35000 euros pour avoir quelque chose de très bien.
  • Vous récupérez la TVA en étant sous le statut LMNP, très avantageux pour ce genre d’investissement locatif et très adapté en complément avec des appartements meublés. Les mobil home peuvent permettre facilement de créer un déficit qui sera très utile pour ne pas payer d’impôts.
  • Vous êtes dans un camping qui propose des animations qui plaisent, c’est ce qui fait toute la différence entre une location à 700 euros et une location à 1200 euros.
  • Tout est entretenu autour de votre mobil home et dans le camping.
  • C’est un esprit bien particulier qui plait beaucoup.
  • Vous pouvez gérer vos locations à distance en trouvant une société de confiance qui fait par exemple les entrées et les sorties.

Points de vigilance pour investir dans un mobil home

Alors si tous « les feux semblent au vert », pourquoi n’est-ce pas si simple ? Voici les éléments qui peuvent poser soucis si on n’est pas renseigné correctement avant d’acheter :

–> Vous êtes locataire d’une parcelle appartenant au camping. Cela veut dire qu’en plus d’être coûteux à l’année, vous êtes en quelque sorte tributaire des lois du camping.
« C’est exactement en ce sens que je n’achète que dans des « grosses sociétés » et sur certains de leurs campings car leurs règlements ne changent pas d’année en année. Il n’y a que très peu de chance qu’elles revendent à d’autres propriétaires de camping qui eux pourraient changer les règles. Imaginez par exemple qu’un nouveau propriétaire de camping achète et décide que tous les propriétaires de mobil home installés sur son terrain ne peuvent plus louer… »

–> Des frais liés à la location saisonnière sont à prendre en considération même si cela n’est pas « propre » aux mobil home.

Contrairement à un investissement immobilier, un mobil home décote très vite et  les campings, pour la plupart, ont des systèmes en place qui leur permettent de racheter votre mobil home si vous décidez de le vendre. Evidemment l’intérêt pour les campings sera de vous l’acheter à bas prix. C’est exactement pour ceci que lorsque vous devenez propriétaire d’un mobil home, il faut impérativement le louer jusqu’à « épuisement complet » pour en dégager un maximum de bénéfice.

–> Vous êtes « condamnés » à louer en saisonnier. C’est un point intéressant en soi car cela génère beaucoup de rentabilité locative en mobil home mais cela nécessite aussi un peu de temps avec des gens qui préparent leurs vacances car contrairement (pas toujours) à d’autres séjours, les vacanciers aiment bien appeler pour savoir si le camping est bien, si les visites à réaliser aux alentours sont de qualité.

Je voulais exposer quelques points de comparaison entre un investissement locatif en mobil home et un investissement locatif dans l’immobilier dans ce premier paragraphe. Je conclurai en précisant que je ne regrette absolument pas l’achat de mes 4 mobil home.

D’une part, ils m’apportent un rendement très intéressant car  j’essaie de louer un maximum et les campings proposent une période d’ouverture très longue ce qui est évidemment très important.

D’autre part, j’ai appris énormément avec les mobil home en me débrouillant seul pour les équiper, les mettre en valeur mais surtout les louer.

J’ai donc acquis des techniques essentielles et importantes pour louer plus et louer mieux. Ce point est un avantage considérable pour l’immobilier, cela vous laisse une opportunité supplémentaire quand vous réalisez ensuite des investissements locatifs meublés en immobilier.
Je vais vous exposer des éléments importants que j’ai appris ou compris dans une deuxième partie.

« Se rendre compte que l’on a acquit de l’expérience est aussi se rendre compte que l’on peut en transmettre une partie aux autres »
Auteur inconnu

2- Investissement et Mobil Home : 6 techniques pour aider à gagner en rentabilité locative avec le mobil home

Tout ce que j’ai appris dans ce domaine est essentiellement dû aux formations mais aussi bien évidemment à l’expérience acquise grâce à la location de mes mobil home.

Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, avec ce genre d’investissement locatif, je ne parlerai que de location saisonnière et un peu de courte durée dans certains cas.

« Très honnêtement, les idées et techniques ont été acquises progressivement et viennent aussi d’elles-mêmes. Je prends énormément de plaisir à progresser sur ces points même si parfois cela prend un peu de temps… ».

Je ne peux énumérer dans un aussi petit article tous ce que j’ai appris mais pour vous donner une idée, voici quelques points qui me semblent importants :

Se faire connaître sur internet, faire en sorte d’être vu.

Cela paraît évident mais pourtant tout le monde n’applique pas cette règle.
« Certains ont même l’impression que les gens vont les contacter ou réserver leur bien alors qu’ils ont mis une annonce sur un site d’annonce gratuit et qu’ils ne s’en sont jamais préoccupé ».Il existe différents sites pour poser une annonce qui vous permettra de louer, les sites gratuits, les sites payants et les sites à la commission. Je ne veux pas trop entrer dans les détails ici mais voici en quelques mots la différence entre ces sites.– Un site gratuit comme son nom l’indique vous permet de mettre votre annonce sur le site et d’obtenir des contacts. Seules certaines options sont payantes et vous permettent parfois de faire la différence avec d’autres concurrents (l’exemple le plus connu est celui du bon coin, vous pouvez ajouter des options comme les remontées en tête de liste).– Les sites payants, vous devez payer pour une durée annuelle « l’hébergement » de votre annonce. Ils sont intéressants car peuvent permettre de « toucher » une clientèle différente.– Enfin, les sites à la commission, de plus en plus convoités, prennent une commission plus ou moins importante quand un locataire réserve par le biais du site. Le gros avantage est que c’est le locataire la plupart du temps qui paie la commission. En revanche, l’inconvénient est que le locataire doit payer la réservation et la commission, cela peut faire une somme…

Je n’entrerai pas plus dans les détails sur les sites : pourtant je vous assure qu’il y a une multitude de techniques à connaître avec ceux là et différents moyens pour les utiliser.

Certaines sont très simples et peuvent vous permettre de multiplier considérablement le nombre de locataires. Il est possible d’augmenter le nombre de location en sachant quand et comment utiliser ces sites ainsi qu’en  connaissant la manière d’optimiser les annonces.

Ne pas fixer des prix trop bas !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas essentiellement ce qui peut faire la différence. Il suffit parfois que vous proposiez quelques chose d’un peu différent des autres ou avec un petit plus et vous louerez encore mieux.En résumé, c’est beaucoup plus le rapport qualité/prix qui fera la différence que le prix en lui-même. Bien sûr, vous devrez mettre en avant ce petit plus pour valoriser votre investissement locatif, une nouvelle fois la communication aura son importance.« Par exemple, dans un des campings dans lesquels je suis, j’ai fait un petit partenariat avec le restaurateur car j’estime qu’il propose des menus de qualité dans son restaurant. Quand les clients viennent de ma part, ils ont droit à un apéritif gratuit ou 10% sur la note. Cela fait plaisir aux locataires et les incitent même à aller tester le restaurant, donc tout le monde y est gagnant… sur 680 mobil home, je suis le seul à proposer ce partenariat, je trouve ça dingue quelque part ! » Rire pour l'immoblier

Etre réactif aux demandes.

Que ce soit par mail, par réservation en ligne ou encore plus par téléphone, on se doit d’être réactif. J’insisterai davantage sur le téléphone, concernant les mobil home, beaucoup de personnes appellent et si vous ne répondez pas, les futurs vacanciers sont déjà en train d’appeler un autre propriétaire…
« Je sais qu’à l’heure actuelle, beaucoup de réservations se font en ligne, tout est automatisé et c’est d’ailleurs très bien ! Mais la location saisonnière (celle pendant laquelle beaucoup préparent leur séjour à la semaine par exemple) demande régulièrement un contact téléphonique et les gens y sont attachés ».

Se montrer agréable et à l’écoute au téléphone quand les réservations se passent de cette manière.

Les locataires y sont très attentifs et vous ferez souvent la différence par votre sympathie. Le prix passera inaperçu ! Rire pour l'immoblier
« Vous louez à des gens qui préparent leurs vacances et souhaitent obtenir des informations sur le lieu qui va les accueillir et les alentours. Pour eux, il est important de préparer leur séjour en ayant des informations. A ce sujet, je vous recommande de mettre un maximum de renseignements dans vos annonces pour gagner un peu de temps ».

Réagir vite pour les documents.

Les futurs vacanciers sont satisfaits, ils n’attendent plus que les modalités de réservation si celles-ci ne sont pas automatiques alors faites-le rapidement !
« De mon côté, je résume rapidement à l’oral la suite du déroulement et j’envoie les documents aussitôt en précisant que le virement des arrhes est demandé dès réception du contrat. Ceci laisse très peu de temps aux locataires pour changer d’avis. En même temps, si le “feeling” était bon lors de l’échange, il n’y a aucune raison que cela se produise. Quand il s’agit d’une procédure automatisée, la réservation est faite en ligne donc là aucun soucis ».

Demander les avis des locataires.

Dans l’idéal, il ne faudrait pas que les locataires repartent sans avoir à l’esprit de vous laisser un commentaire. Ces commentaires auront deux fonctions essentielles :
-Prouver aux autres futurs vacanciers qui recherchent une location que la vôtre est idéale.
-Améliorer la qualité de votre annonce sur certains sites d’annonces qui prennent ce point en considération.
« Dans mes mobil home, je laisse des cartes à dispositions avec la manière de procéder pour donner l’avis sur les sites. Ce n’est souvent pas suffisant, l’idéal est d’avoir un système en place qui envoie un mail avec les liens  aux vacanciers 2 ou 3 jours après la fin de leur séjour. »

toboggans camping

“Allez ! Petite pause fraîcheur dans cet article avec une photographie du camping de bonne anse. Vous voyez ici une attraction qui fonctionne très bien auprès des jeunes et des moins jeunes : les toboggans.
Le camping propose des activités aquatiques autour des ses toboggans, c’est un des plus du camping…”

Pause terminée !!

Comme je vous le disais, je ne peux absolument pas énumérer toutes les astuces et petites combines que j’ai découvertes et utilisées pour améliorer la qualité mais aussi et surtout la quantité de mes locations.

Quoi qu’il en soit, il existe des manières d’augmenter la rentabilité des investissements locatifs saisonniers que sont mes mobil home.

A l’intérieur même des techniques que j’ai énuméré, il existe des détails à mettre en place facilement pour optimiser tout ceci. Il existe de nombreux points à évoquer encore :

  •  Améliorer le nombre de locations en utilisant un markéting un peu différent.
    Notamment en touchant des salariés ou autre personnes étant présentes dans votre région temporairement.
    ” Ceci est un peu différent mais j’ai déjà, rempli un mobil home en février et en mars grâce à un employé qui était en déplacement”.
  • Utiliser des techniques efficaces pour ne pas perdre de temps dans la gestion.
  • Faire le lien avec la fiscalité LMNP qui est un véritable atout dans ce système.
  • Optimiser son annonce par le texte, l’image. Il existe des techniques prouvées scientifiquement qui permettent d’accrocher plus facilement un lecteur et rendre votre annonce irrésistible.
  • Optimiser une annonce dans chaque site. Chaque site a ces spécificités et certaines astuces valent de l’or

Je dédierai un article, une vidéo, une formation à ces nombreux principes. Malheureusement je ne sais pas exactement encore sous quelle forme mais l’idée pour tous sera : louer plus et louer mieux !
J’essaierai de mettre en avant des méthodes simples à appliquer qui peuvent « faire mouche ».

“Quelques mois sont passés et je peux vous dire maintenant qu’un programme a vu le jour et il cartonne pour les propriétaires qui en bénéficie”

Vous pouvez le consulter dans la partie Formations et Programme, il s’appelle ” Louez PLUS et Louez MIEUX votre Mobil Home “

Ici mon objectif était simplement de vous montrer que le monde des mobil home m’avait apporté des outils construits par l’expérience tout en s’appuyant sur des données théoriques au départ.

 « Une nouvelle fois, je suis désolé si je me répète mais je crois beaucoup  aux formations de qualité, elles peuvent apporter énormément mais elles ne valent rien si elles ne sont pas appliquées… ».

3- L’investissement locatif en mobil home et les chiffres : quelle rentabilité pour la location d’un mobil home ?

Voilà, je pense qu’il est tant d’évoquer quelques chiffres concernant les mobil home. Je ne prendrais qu’un exemple, celui de mon deuxième achat en Charente Maritimes, je trouve qu’il sera assez simple à expliquer :

Exemple chiffré d’investissement en mobil home

  • Achat du mobil home neuf avec la terrasse : 28 740 euros.
  • Montant annuel de l’emprunt 4 970 euros (sur 6 ans).
  • Récupération de TVA : 4 785 euros
  • Prix de location de parcelle à l’année : 3 470 euros.
  • Prix du gaz à l’année : 295 euros.
  • Prix de carte pour les activités à l’année : 640 euros.
  • Prix de la société de gestion (états des lieux) à l’année : 820 euros.
  • Montant des locations annuelles 11 270 euros.

Essayons d’ évoquer plus précisément ces chiffres :

  • Chaque année je paye (4 970 + 3 470 + 295 + 640 + 820) soit 10 195 euros.
  • Chaque année je reçois de mes locations 11270 euros.

Quand mes charges sont payées en fin d’année il me reste donc 1075 euros.
Ce sera vrai pour les 6 premières années de remboursement (durée du crédit).
En 6 ans je gagnerai donc (1075*6) soit 6450 euros.

Les années suivantes, je n’aurai plus le remboursement, je paierai donc chaque année la totalité de mes charges sans le remboursement soit (10 195 – 4 970) soit 5225 euros de frais.

Après la 6 ème année je gagnerai donc (11 270 – 5225) soit 6045 euros par an.
En 14 ans après les 6 premières années je gagnerai  84 630 euros.

Si nous estimons la durée de vie du mobil home à 20 ans et que nous ne considérons aucune augmentation de loyer ni aucun frais supplémentaire (pour simplifier le calcul) alors au bout de 20 ans le mobil home aura rapporté :

1075 * 6 pour les 6 premières années soit un total de 6450 euros.
6045 * 14 pour les 14 années suivantes soit un total de 84 630 euros.

En 20 ans le mobil home pourrait rapporter l’équivalent de 91 080 euros.

Je tenais à vous montrer les bases de calculs hypothétiques de mes investissements locatifs en mobil home. Je m’appuie sur des chiffres réels en ne prenant pas en compte d’éventuels frais et aucune fiscalité.

Remarquez aussi que je considère que la valeur du mobil home au bout de 20 ans est égale à zéro…nous ne sommes pas dans la même situation qu’un appartement.

Merci pour votre lecture, si vous pensez que cet article peut apporter des informations utiles à des amis ou d’autres personnes, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

A bientôt !

Yann