Comment se faire une vraie idée sur la durée de vie d’un mobil home dans un camping ?

Faites vous partie des personnes qui croient dur comme fer à certaines croyances sur la durée de vie d’un mobil home ?

  • Les mobil home sont moins solides quand ils sont fabriqués à l’étranger !
  • Les mobil home utilisés pour la location ont une durée de vie plus courte.
  • L’entretien d’un mobil home n’a que peu d’effet sur sa durée de vie !
  • Un mobil home ne vit que 10 ans, ensuite il s’effrite !
  • La durée de vie d’un mobil home dans un camping est très limitée avant de le « dégager »
  • Un mobil home n’est plus louable après un certain temps
  • Il faut penser à revendre son mobil home avant qu’il ne soit usé
  • Cela coûte cher de faire sortir son mobil home d’un camping qui est en fin de vie

la durée de vie d'un mobil homeOn lit tellement « tout et n’importe quoi sur la durée de vie d’un mobil home » que je tenais une nouvelle fois à vous faire part de mes connaissances dues à quelques années d’expérience sur le terrain.

Le problème de ce type de croyances erronées ou pas assez justes est qu’elles auront obligatoirement des incidences sur votre futur achat de mobil home. Si vous devez avoir des influences, autant qu’elles vous donnent une vision plus juste.

Par exemple : si vous pensez qu’on ne peut plus louer un mobil home au prix fort après 10 ans d’existence, vos calculs de rentabilité seront obligatoirement faussés.

Lisez bien cet article jusqu’au bout pour pouvoir vous faire votre propre opinion sur ce que vous lirez désormais.

La première des choses que je vais définir sont les deux notions suivantes : la durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil home dans un camping.

Ensuite, j’exposerai 7 mythes, 7 croyances non justifiées à mon sens.

La durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil-home dans un camping : quelles différences ?

La durée de vie d’un mobil home : définition

Très simple, ce que je veux dire par là, c’est combien de temps le mobil home restera « debout » ? Combien de temps pourra-t-il garder ses fonctions d’accueil sans problèmes majeurs ? N’y-a-t-il pas d’odeurs stagnantes de moisissures imprégnées impossibles à enlever ?

En résumé, le mobil home sera en vie s’il peut accueillir encore des personnes entre ses murs sans perturber la sécurité où le mode de vie classique de celles-ci et ce, que le mode de vie soit long ou temporaire.

On pourrait comparer au contrôle technique de la voiture, la seule différence est que le contrôle technique de mobil home est subjectif et non officiel.

La durée de vie d’un mobil home dans un camping : définition

La durée de vie d’un mobil home dans un camping est un concept bien différent. Lorsque j’évoque cette particularité, je veux souligner le fait que le camping ait son mot à dire.

Ici, on pourrait poser une question assez proche : « combien de temps le directeur du camping va-t-il accepter mon mobil home dans son camping ?

C’est un point extrêmement important à comprendre. Certains directeurs, certains contrats font en sorte que vous soyez obligé de changer votre mobil home de camping au bout d’un certain nombre d’année. C’est clairement à proscrire !

la durée de vie d'un mobil home dans un campingIl faut au contraire que la durée de vie du mobil home se rapproche au maximum de la durée de vie du mobil home dans le camping pour que vous ayez réalisé un achat serein et/ou rentable.

L’idéal est qu’en fin de vie du mobil home (après plusieurs constats réalisés par vous-même), vous puissiez avoir une discussion avec le directeur du camping pour trouver un terrain d’entente.

Croyez-moi, il est tout à fait possible de trouver des campings 4**** qui acceptent votre mobil home sur la totalité de leur durée de vie.

J’y reviendrai tout à l’heure.

Voyons les mythes et notions non fondées qui envahissent la toile et nous laisse douter sur les réelles notions de durée de vie d’un mobil home.

Mythe 1 : Les modèles français ne sont pas solides

Je ne l’ai pas lu souvent mais cela m’arrive encore parfois de trouver cette idée assez spéciale qui fait un peu penser à certains « râleurs » critiquant absolument tout ce qui se fait dans notre pays.

Les gens pensent que ce qui est fabriqué en France n’et pas solide car notre culture « mobilhomistique » n’est pas assez ancrée sur le territoire.

Il est vrai que les modèles anglais, notamment, semblent plus finis et plus aboutis lorsqu’on revient quelques années en arrière.

Cela dit, à l’origine, on construisait, en Angleterre, des mobil home pour en faire des résidences principales, il fallait donc voir « costaud » et « robuste ». Certains tenaient presque 40 ans avant de finir à la casse.

Il faut regarder le présent !

Les constructeurs français ont énormément progressé et proposent des mobil home tout à fait robuste capables de tenir très longtemps.

J’ajouterai que l’isolation aussi a été revue et les constructeurs français sont capables de réaliser des mobil home 4 saisons spéciaux pour montagne.

Mythe 2 : La durée de vie des mobil home pour la location est plus courte

La durée de vie d’un mobil home devient plus courte parce qu’il est mit en location ? Je n’y crois pas un instant. L’usure est certainement plus avancée mais la solidité du mobil home est clairement stable.

D’ailleurs, on peut même penser que louer son mobil home un maximum de semaines dans l’année aide à l’entretien de la bonne forme de votre mobil home.

Le fait de chauffer au printemps ou pendant les périodes plus froides empêche l’humidité de s’imprégner dans les murs. La circulation d’air sera plus présente, bref ! Comme pour une maison, la vie intérieure permet un entretien des biens.

A ce sujet, pour éviter une usure trop rapide de l’intérieur, il est intéressant d’avoir une terrasse couverte et parfois même avec des joues. Ceci permet d’avoir une vie en dehors des pièces du mobil home et donc une usure intérieure moins rapide.

Mythe 3 : Un mobil home se décompose et ne s’entretient pas

Un mobil home ne s’entretient pas ? Clairement, c’est une aberration pour différentes raisons.

Connaissez-vous un seul objet qui ne s’entretienne pas ?

L’entretien d’un mobil home va lui permettre une durée de vie plus longue que ce soit en termes matériels ou en termes de locations.

Il existe différents types d’entretien :

  • L’entretien extérieur pour empêcher l’air marin de déposer trop de sel
  • L’entretien intérieur pour l’hivernage : on purge le mobil home pour éviter tout problème de tuyauterie en cas de gel.
  • L’entretien intérieur avec le gros sel et le charbon : ces 2 éléments empêchent, durant une période de fermeture, que l’humidité s’installe dans le mobil home
  • Le chauffage si votre mobil home n’est pas occupé pendant une période un peu fraîche.

investir dans un mobil home

Il existe aussi des entretiens plus radicaux se rapprochant plus de la rénovation comme un changement de lino, de bac de douche, …

J’ai même vu (de manière fréquente) des enlèvements de banquettes un peu anciennes pour mettre un clic clac et une table de salon.

Sachez à ce sujet que proposer ce type d’aménagement permet de louer cher son mobil home pour de nombreuses années.

Mythe 4 : Un mobil home ne vit que 10 ans

Je pense, lorsque je lis ceci que les personnes confondent la durée de vie d’un mobil home avec la durée de vie d’un mobil home dans un camping.

Un mobil home qui ne vit que 10 ans, je crois n’en avoir jamais connu personnellement.

Certaines personnes se sont vus obligés d’enlever leur mobil home d’un camping parce qu’il avait 10 ans, ça oui ! C’était clairement une des clauses abusives existantes lorsque vous signiez des contrats de 10 ans par exemple.

Pour finir sur ce sujet, les propriétaires de mobil home étaient satisfaits de signer des contrats de 10 ans car cela bloquait le loyer de parcelle qui n’augmentait pas pendant 10 ans. Mais, à côté de ça, toutes les clauses changeaient au bout de 10 ans puisqu’un nouveau contrat voyait le jour !

Non merci !

Clairement, les mobil home qui ont 10 ans peuvent être un peu démodés mais ils sont encore en excellent état et prêt à faire de belles saisons locatives.

Mythe 5 : La durée de vie de mobil home dans un camping est limitée

Je reviens sur ce point qui a une haute importance. Ce n’est pas du tout une obligation d’avoir ce type de limite dans un contrat.

Il ne faut d’ailleurs jamais signer un contrat si vous savez que la durée de vie de votre mobil home dans le camping est limitée et déterminée à l’avance.

Comme je vous le disais plus haut dans cet article, ne vous laissez pas séduire par un contrat de 7 ou 10 ans sans augmentation de loyer de parcelle alors qu’à la fin de ce contrat, on vous obligera à mettre un mobil home neuf.

Payer une augmentation de prix d’emplacement n’est pas un souci, il vous suffira de répercuter ceci sur vos locations.

Il se peut même que le camping ne vous fasse pas payer cette augmentation si vous payez en une seule fois votre emplacement.

Mythe 6 : On ne peut pas louer un mobil home sur toute sa durée de vie

C’est aussi une fausse croyance très limitante.

Je vous donne deux exemples tout de suite :

Je loue un mobil home qui a 15 ans plus cher que des mobil home neufs et je connais au moins 2 mobil home de 27 ans qui se louent encore plus de 1000 euros par semaine en haute saison.

Tout est histoire d’entretien, d’aménagement et de réflexion. Même avec un « vieux » mobil home, vous pouvez trouver des astuces pour faire mieux que les autres :

  • Des vélos
  • Des accès à des activités dans la région
  • Un soin
  • Un apéritif au restaurant du camping

C’est là tout le sujet d’utiliser des stratégies efficaces pour louer PLUS et louer MIEUX. Croyez-moi, des stratégies, il y en a des dizaines que vous ne soupçonnez peut être pas encore.

Mythe 7 : Il vaut mieux revendre un mobil home avant qu’il ne soit « usé »

Je conseille toujours l’inverse ! Pour moi, la revente n’a pas sa place dans le monde du mobil home sauf exception.

Par exemple, vous avez déjà gagné pas mal d’argent avec votre mobil home et vous en avez un peu marre de la gestion alors vous le revendez pour une « bouchée de pain ».

Je préfère partir du principe que le mobil home ne vaudra plus rien en fin de vie et faire en sorte de l’entretenir pour le louer 20, 25 et même 30 ans.

Je sais que c’est long mais si votre mobil home est remboursé en 7 ans, vous pouvez le « pousser » quand même quelques années après où vous pouvez décider de le mettre en location par une personne qui gère tout même si cela perturbe votre rentabilité.

Quand on est organisé, cela ne prend absolument plus de temps en terme de gestion. C’est la personne qui fera les états des lieux qui aura tout le relationnel et la logistique à gérer.

Conclusion : qu’en est-il de la fin de vie du mobil home dans un camping ?

Comme vous l’avez compris, il est impératif de bien étudier les contrats de campings pour que ceux-ci vous laisse « pousser » votre mobil home jusqu’à son dernier souffle.

Ensuite, ce sera à vous de faire en sorte que la durée de vie de votre mobil home s’allonge par votre entretien et par vos idées.

Le but sera de le louer un maximum de temps ou d’en profiter le plus longtemps possible, jusqu’à ce que le directeur du camping vous dise : « là, ce n’est plus possible ! ». J’exagère un peu mais je crois que vous avez compris l’idée essentielle.

A mes débuts, j’ai vu une dame se faire «contacter dans le bureau du directeur. C’était quelques jours avant que je n’achète mon premier mobil home.

Le directeur l’avait justement convoquée pour lui préciser que ce serait la dernière saison pour laquelle elle aurait le droit de sous louer son mobil home. Je me souviens parfaitement de ce moment car il m’avait fortement questionné.

Ce mobil home avait 23 ans et je sais maintenant qu’il avait été exploité en sous location et  qu’il avait été remboursé en 6 ans et demi…

Je souhaitais terminer cet article sur une touche écologique. Une société a vu le jour il y a maintenant pas mal de temps, il s’agit d’Ecomobilhome. Elle permet la destruction et le recyclage des éléments de votre mobil home en fin de vie.

C’est une solution gratuite (sous conditions) qui vous permettra d’appréhender sereinement la fin de vie de votre mobil home tout comme vous l’aurez fait pendant toute la durée de vie de votre mobil home dans le camping.

J’espère que cet article vous aura donné quelques informations utiles et je vous dis à très bientôt.

Yann

Articles similaires :

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
Praesent ante. commodo ut non mattis risus Curabitur felis
%d blogueurs aiment cette page :