La Vente Mobil-Home d’occasion sans emplacement : Comment ça Marche ?

La Vente Mobil-Home d’occasion sans emplacement : Comment ça Marche ?

La vente de mobil-home d’occasion sans emplacement : c’est à dire ?

Lorsqu’il s’agit de profiter du confort et de la liberté d’un mobil-home tout en ayant la flexibilité de choisir son propre emplacement, l’achat d’un mobil-home d’occasion sans emplacement peut être une option intrigante.

Ce choix offre aux acheteurs la possibilité de créer leur propre oasis de détente et de loisirs, tout en évitant les contraintes liées à un emplacement spécifique. Attention, la règlementation est de mise et il faut être vigilant et ne pas placer son mobil home dans son jardin comme bon vous semble.

Dans cet article, nous plongerons dans les détails de cette démarche et explorerons les différentes méthodes pour acquérir un mobil-home d’occasion sans emplacement.

En parcourant les avantages et les considérations de chaque option, vous serez mieux équipé pour prendre une décision éclairée et profiter pleinement de votre expérience mobil-home.

la vente de mobil-home d’ occasion sans emplacement par un propriétaire

L’achat direct d’un mobil-home d’occasion auprès d’un propriétaire, peut paraître évident. Et c’est un choix judicieux pour de nombreuses raisons. 

Cette méthode offre souvent une transaction plus simple et des coûts potentiellement réduits par rapport à l’achat chez un concessionnaire. 

Il est aujourd’hui très simple de trouver des annonces de particuliers sur des sites comme leboncoin.fr.

Cependant, il est important de comprendre les nuances de cette approche.

Avantages de l’ Achat de Mobil Home d’occasion sans emplacement auprès d’un Particulier

On notera plusieurs avantages à ce système :

Simplicité Financière : Dans de nombreux cas, acheter directement à un propriétaire implique moins de formalités administratives et donc financières. Ceci peut alléger le processus.

Possibilité de Bonnes Affaires : Les propriétaires peuvent être plus flexibles sur le prix. Ce qui peut conduire à des offres intéressantes et négociables. Ceci peut être contredis lorsque les propriétaires mettent un aspect trop émotionnel sur leur mobil home.

Si ce dernier rappelle énormément de souvenir aux propriétaires, il n’est pas rare que le prix soit en conséquence. Or, vous en tant que futur acquéreur, vous devez obtenir le meilleur rapport qualité/prix.

Vente de mobil-home d’occasion sans emplacement : considérations clés !

Voyons plusieurs points sur les les considérations à prendre en compte :

Inspection Approfondie : Lors de l’achat direct, il est crucial d’effectuer une inspection minutieuse du mobil-home. Sans l’expertise d’un concessionnaire, la responsabilité de vérifier l’état de la structure, des systèmes et de l’intérieur du mobil-home repose sur l’acheteur. Or, n’oubliez-pas que pour un propriétaire; le mobil home d’occasion sans emplacement sera forcément en bon état.

Coûts Cachés : Bien que le prix d’achat puisse sembler attrayant, il est important de tenir compte des coûts. Tout particulièrement ceux liés aux réparations et aux améliorations nécessaires. Une fois que vous possédez le mobil-home, les coûts inattendus pourraient s’accumuler.

Par exemple, si vous achetez un mobil home anglais d’occasion sans emplacement, le tableau électrique devra être aux normes européennes pour l’assurance. Ceci est très important !

Logistique du Déplacement : Un aspect essentiel à considérer est le déplacement du mobil-home vers le lieu souhaité. Les mobil-homes ne peuvent pas simplement être conduits sur les routes.

Je le rappelle un mobil home ne peut être transporté QUE en convoi exceptionnel par des professionnels. Et le transport par des professionnels peut engendrer des frais importants.

Passer par un Concessionnaire : vente de mobil-home d’occasion sans emplacement avec garanties !

Achat auprès du concessionnaire

Si vous recherchez une option plus structurée et rassurante pour l’achat d’un mobil-home d’occasion sans emplacement, passer par un concessionnaire peut être une solution à envisager. Les concessionnaires offrent une gamme de services et de garanties pour simplifier le processus d’achat et garantir la qualité du mobil-home.

Avantages de Passer par un Concessionnaire de mobil home d’occasion ou neufs

Qualité Garantie : Les concessionnaires sélectionnent généralement des mobil-homes d’occasion de haute qualité.

Ils effectuent souvent des vérifications approfondies et des réparations avant de proposer les unités à la vente, ce qui vous donne l’assurance d’acheter un produit fiable et garantis plusieurs mois ou années.

Services Complémentaires : En passant par un concessionnaire, vous pouvez bénéficier de services supplémentaires tels que le financement, les garanties et même l’assistance pour le transport du mobil-home jusqu’à votre lieu de choix.

Expertise Professionnelle : Les concessionnaires ont une connaissance approfondie du marché et des mobil-homes. Ils peuvent vous conseiller en fonction de vos besoins et préférences, ce qui facilite la recherche du Mobil-Home idéale.

Points de Vigilance avec les Concessionnaires de mobil-home

Coûts Plus Élevés : L’achat chez un concessionnaire peut impliquer des coûts plus élevés par rapport à l’achat direct. Cela est dû aux services supplémentaires et à la qualité garantie offerts par le concessionnaire. Ces derniers prennent une marge non négligeable sur le prix du mobil home, même d’occasion. C’est le prix de la tranquillité de vérification de l’état du mobil home d’occasion.

Limitation de Choix : Bien que les concessionnaires proposent une sélection soigneusement choisie, vous pourriez avoir moins d’options en termes de modèles et de caractéristiques par rapport à l’achat auprès de particuliers.

Pour le vente d’un Mobil Home d’Occasion sans emplacement, contactez-nous !

Si vous cherchez la meilleure option pour acquérir un mobil-home d’occasion sans emplacement tout en bénéficiant d’un service personnalisé et avantageux, notre société est là pour répondre à vos besoins.

Grâce à nos partenariats et notre expertise, nous pouvons vous guider tout au long du processus d’achat et vous offrir des avantages uniques. Nous possédons rapidement de mobil home d’occasion sans emplacement et nous affinons nos marges pour vous.

De plus, nous pouvons tout à fait associer un service livré sur place si cela est possible.

Nous Contacter : De Nombreux Avantages pour acheter ou vendre votre mobil home d’occasion sans emplacement !

Contactez nous pour dénicher votre Mobil home d'occasion sans emplacement

Eh oui de part notre expérience et nos nombreux partenariats dans le domaine, Nous pouvons vous accompagner dans votre processus d’achat et vous aider à mieux comprendre la vente de mobil-home d’occasion sans emplacement.

Tarifs Privilégiés : Nous avons établi des partenariats solides avec divers vendeurs, ce qui nous permet de négocier des tarifs avantageux pour vous. Nous opérons surtout en région Centre dans le Loiret mais tout est envisageable en France pour acheter votre mobil home d ‘occasion sans emplacement.

Cela nous permet de fournir des Mobil-Homes à moins de 2 heures de Paris. Que vous cherchiez un mobil-home dans le Loiret en région Centre ou que vous ayez besoin d’un déplacement important, nous pouvons obtenir des réductions pour vous. De plus, nous pouvons également vous offrir des emplacements si vous le souhaitez pour vivre vos moments de liberté.

Expertise Locale : Notre connaissance approfondie du marché immobilier local et des mobil-homes nous permet de vous guider vers les meilleures options. Le tout en fonction de vos préférences et de votre budget. Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous fournir des conseils éclairés.

Services Complémentaires : En plus de vous aider à trouver le mobil-home idéal, nous pouvons également vous assister dans les aspects logistiques tels que le transport. Notre objectif est de rendre le processus d’achat le plus fluide possible.

Par exemple nous serions ravis de récupérer votre ancien Mobil Home ! Et ainsi vous en proposer un nouveau à bien moindre coût.

Comment Nous Contacter pour acheter ou vendre votre mobil home d’occasion?

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un mobil-home d’occasion sans emplacement, il vous suffit de nous contacter via notre boîte mail ou par téléphone. Nous serons ravis de discuter de vos besoins et de vos préférences, et de vous présenter les options disponibles.

Nous comprenons que la vente de mobil-home d’occasion sans emplacement nécessite réflexion et compréhension, c’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour vous offrir une expérience transparente, personnalisée et avantageuse.

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape et vous aider à concrétiser votre projet de posséder un mobil-home qui correspond à vos attentes.

Vous pouvez nous écrire à contact@meublepasapas.com

Choisir la Meilleure Option pour Vous et votre achat de mobil home

Maintenant que vous avez une vue d’ensemble des différentes options pour l’achat d’un mobil-home d’occasion sans emplacement. Comment pouvez-vous déterminer celle qui convient le mieux à vos besoins et à votre situation ? Voici quelques conseils pour vous aider à prendre une décision éclairée.

Évaluez Vos Besoins pour Choisir le Meilleur Mobil Home d’occasion

Évaluez Vos Besoins pour Choisir le Meilleur Mobil Home

Avant de vous lancer dans la recherche, prenez le temps de définir vos besoins et vos priorités. Posez-vous des questions telles que : Combien d’espace ai-je besoin ? Quelles sont les fonctionnalités essentielles pour moi ? Quel est mon budget maximum ?

En établissant clairement vos critères, vous serez mieux préparé à choisir l’option qui répond le mieux à vos attentes.

Faites une comparaison complète des coûts associés à chaque option. Calculez non seulement le prix d’achat initial, mais aussi les coûts supplémentaires tels que le transport, l’installation, les éventuelles réparations et les frais de financement. Assurez-vous de considérer le coût total sur le long terme pour éviter les mauvaises surprises.

Pesez les Avantages et les Inconvénients

Chaque option a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, si vous préférez économiser de l’argent et que vous êtes prêt à investir plus de temps dans la recherche, l’achat direct auprès d’un propriétaire peut être une bonne option.

D’un autre côté, si vous recherchez les toutes dernières fonctionnalités et un service complet, le passage par un concessionnaire pourrait être plus approprié.

Faites des Recherches Approfondies sur les mobil home

Prenez le temps de faire des recherches approfondies sur les modèles de mobil-home qui vous intéressent, les concessionnaires disponibles et les propriétaires qui vendent. Lisez les avis, demandez des recommandations et obtenez autant d’informations que possible pour prendre une décision informée.

Consultez un Expert dans le Domaine des mobil home d’occasion !

Si vous vous sentez dépassé par les options. Ou si vous avez des questions spécifiques, n’hésitez pas à consulter un expert en mobil-homes. Notre équipe est là pour répondre à vos questions, vous guider et vous fournir des informations précieuses.

Conclusion : Bien S’informer pour Bien Choisir Son Mobil Home d’Occasion sans emplacement

La vente de mobil-home d’occasion sans emplacement est un processus assez diversifié et il faut comprendre les différents chemins existants. En considérant attentivement les options qui s’offrent à vous, vous pouvez vous assurer de faire le choix qui correspond le mieux à vos besoins, à vos préférences et à votre budget.

En envisageant l’achat direct auprès d’un propriétaire, vous avez la possibilité d’économiser sur les coûts initiaux. Le tout en étant conscient des défis potentiels liés au déplacement du mobil-home. 

Opter pour un concessionnaire vous offre l’avantage de la nouveauté et de la garantie. Mais cela peut être accompagné de coûts supplémentaires.

Notre société, avec ses partenariats et ses réductions spéciales, peut être une option intéressante pour obtenir un mobil-home qui vous conviendra.

La clé du succès réside dans une recherche approfondie et une évaluation minutieuse de vos besoins. Prenez le temps de comparer les coûts et de peser les avantages et les inconvénients. Si vous avez besoin d’une assistance, encore une fois n’hésitez pas et contactez-nous à contact@meublepasapas.com ! Nous répondons systématiquement aux mails.

Avec les bonnes informations en main, vous pouvez aborder l’achat de votre mobil-home en toute confiance.

J’espère que cet article vous aura été utile, et je vous dis à très vite !

Marc Pasquier, collaborateur de Yann Marjault.

PRL : Tout savoir sur les Parcs Résidentiels de Loisirs !

PRL : Tout savoir sur les Parcs Résidentiels de Loisirs !

Ah, les Parcs Résidentiels de Loisirs ! Ces espaces de vie particuliers offrent une approche unique de la résidence permanente ou secondaire. Bien que souvent avantageux pour les propriétaires, les PRL sont assez méconnus. Corrigeons cela et découvrons ensemble les aspects clés et les avantages de vivre dans un PRL en France.

Il est difficile de comparer complètement les parcs résidentiels de loisirs avec les campings plus traditionnels mais il convient de connaitre les éléments avant d’acheter un mobil home.

PRL : Définition et Fonctionnement 

Les Parcs Résidentiels de Loisirs sont des enclaves spéciales conçues pour offrir un mode de vie confortable et convivial. Ces sites accueillent des propriétaires de mobil-homes ou de chalets pour des séjours prolongés, que ce soit à l’année ou durant les vacances.

En plus des espaces de vie privés, les PRL proposent souvent une gamme d’installations et de services communs, favorisant ainsi une atmosphère de communauté. Cet aspect convivial est un art de vivre et est souvent recherché. Ceci explique qu’aujourd’hui, les emplacements peuvent être vendus avant même d’être commercialisés sur le net.

Comment Fonctionnent les Parcs Résidentiels de Loisirs ?

Les PRL fonctionnent sur un modèle unique de propriété foncière et immobilière. Les propriétaires acquièrent non seulement leur mobil-home ou chalet, mais également la parcelle de terrain sur laquelle il est situé. 

Terrain qui d’ailleurs fait au minimum 200m², soit bien plus que dans n’importe quel camping ! Cette formule offre une flexibilité exceptionnelle, permettant aux propriétaires de personnaliser leur espace de vie tout en bénéficiant des services collectifs du parc.

En tant que propriétaire dans un PRL, vous avez des frais similaires à ceux d’une copropriété, couvrant l’électricité, l’eau et l’entretien des installations communes. Vous avez la liberté d’utiliser votre espace comme vous le souhaitez, que ce soit pour y vivre, le louer ou le prêter.

Il existe également l’autre manière d’être propriétaire d’un mobil home dans un Parc Résidentiel de Loisir, c’est celle de louer un emplacement à l’année pour son habitation.

Les Deux Types de Parcs Résidentiels de Loisirs

Sur le plan juridique, il existe deux types de Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL) : les PRL avec cession de parcelles et ceux dans lesquels on loue un emplacement. Cependant, nous nous concentrerons sur le premier type. Dans un PRL à cession de parcelles, les terrains sont vendus à des propriétaires, tandis que dans le régime hôtelier, les parcelles sont louées et gérées comme dans un hôtel.

Ce qui différencie un PRL des campings classiques, c’est principalement la taille des parcelles. Comme je le disais juste au-dessus, dans un PRL, les parcelles doivent avoir une superficie minimale de 200 m².

En optant pour un PRL avec cession de parcelles, les propriétaires ont la possibilité d’acquérir une parcelle de terrain et d’y installer une habitation légère de loisir, comme un mobil-home ou un chalet. 

Cession de Parcelles dans les PRL

Tout savoir sur La cession de parcelle dans les PRL

La cession de parcelles dans les PRL est une pratique qui permet aux propriétaires d’acquérir non seulement leur hébergement, mais aussi la terre sur laquelle il est établi. Cette approche présente plusieurs avantages. La plus évidente, c’est que la cession de parcelle vous garantit la maîtrise totale de votre investissement.

Vous pouvez ainsi disposer de votre terrain et votre logement comme bon vous semble. Le louer, le revendre, le prêter à des amis, c’est une différence majeure avec les campings traditionnels.

L’acquisition d’une parcelle de terrain dans un PRL peut également être une excellente opportunité d’investissement. La valeur du terrain peut augmenter au fil du temps, offrant ainsi la possibilité de réaliser des plus-values à la revente. Cette combinaison de propriété foncière et d’investissement potentiel fait des PRL une option attrayante pour de nombreux acheteurs.

Même si l’idée de base n’est pas obligatoirement d’investir au premier sens du terme, la valeur du terrain permet de réaliser l’achat de départ de manière plus sereine.

Les PRL en tant que Résidence Principale ou Secondaire

Les Parcs Résidentiels de Loisirs se distinguent par leur adaptabilité, répondant ainsi aux divers besoins des propriétaires. Qu’il s’agisse de rechercher une résidence principale tout au long de l’année ou un havre paisible en tant que résidence secondaire, les PRL proposent des options conçues pour divers styles de vie.

Des résidents à l’année

Pour certains privilégiés, les PRL deviennent bien plus qu’une simple résidence secondaire : ils deviennent leur lieu de vie principal. Cette décision peut émaner de l’aspiration à vivre dans un environnement à la fois chaleureux, bien entretenu, où des commodités sont à portée de main, tout en étant entouré par les bienfaits de la nature.

Une Échappatoire de Rêve en Mobil Home

En revanche, d’autres choisissent les PRL comme une échappatoire idyllique, une retraite rêvée loin de l’agitation de la routine quotidienne. Les PRL offrent l’opportunité de posséder un sanctuaire tranquille, où l’on peut se ressourcer et profiter de moments de détente, que ce soit pour des escapades de vacances ou des séjours revigorants durant les week-ends.

Les PRL en France : Options et Emplacements

Des Parcs Résidentiels de Loisirs partout en France !

La France est une mosaïque de régions époustouflantes, chacune offrant des Parcs Résidentiels de Loisirs uniques en leur genre. Découvrez un aperçu des opportunités qui s’ouvrent à vous à travers différentes régions du pays.

Des PRL dans la Région Centre 

La région Centre séduit par son équilibre subtil entre la sérénité champêtre et la proximité des commodités urbaines. Les PRL situés dans cette région captivent souvent par leur ambiance paisible au cœur d’un cadre naturel enchanteur.

Il existe de beaux lieux ou il est possible d’y résider à l’année mais notre expérience montre que beaucoup de personnes vivant à Paris ou proche de Paris choisissent ce secteur pour des raisons évidentes :

  • La proximité de Paris
  • Avoir une résidence secondaire à moins de 2 heures du lieu de travail
  • La possibilité d’y travailler en télé travail

Les PRL en Bretagne : les demandes affluent !

La Bretagne charme les âmes en quête de proximité avec le littoral et d’une atmosphère authentique. Si votre rêve est de vivre à proximité de la mer tout en profitant d’un mode de vie décontracté, les PRL bretons se présentent comme une solution tout indiquée.

Dans ce secteur, il convient d’être au courant rapidement des ventes d’emplacements ou de l’acquisition d’un nouveau PRL car les ventes se font excessivement rapidement.

PRL en Vendée : une sérénité assurée !

Les PRL en Vendée proposent un équilibre harmonieux entre plages magnifiques et tranquillité champêtre. Cette destination est prisée par ceux qui recherchent un environnement apaisant, tout en ayant une variété d’activités à portée de main.

Il faut tout de même imaginer qu’il soit nécessaire de s’éloigner un peu des côtes atlantiques pour trouver une place.

Le Charme des PRL en Bord de Mer

Si l’idée de vous réveiller chaque matin face à une vue imprenable sur la mer vous séduit, les PRL en bord de mer disséminés le long des côtes françaises pourraient bien concrétiser ce rêve maritime.

Comme évoqué au-dessus, les places sont chers ! Je dis ceci dans tous les sens du terme. Les terrains avec Chalet atteignent de belles sommes et sont souvent réservés très rapidement. Toutefois, l’ensemble reste bien moins cher que l’immobilier classique et assure régulièrement de belles plus values à la sortie.

Les PRL dans les Landes 

Les PRL nichés dans les Landes vous invitent à une expérience naturelle sans pareille. Avec des forêts luxuriantes et des plages de sable fin à proximité, ces PRL sont le choix par excellence pour les amoureux de la nature.

Là, sur ce secteur, n’hésitez pas à me contacter, j’ai des choses très sympas à ce jour à proposer. Certainement qu’il faudra faire vite mais je suis aux faits de nouvelles structures qui sont en train de voir le jour. Connaissant très bien les propriétaires des PRL, je vous assure que le rapport qualité/prix est bel et bien au rendez-vous.

Explorez Vente-MobilHome.fr : Une Ressource pour les Parcs Résidentiels de Loisirs

Si vous envisagez de vivre dans un mobil home au sein d’un Parc Résidentiel de Loisirs. Le site web Vente-MobilHome.fr pourrait bien devenir une ressource précieuse dans votre recherche .

Ce site propose une variété d’annonces pour des mobil homes neufs et d’occasion dans tout le pays. y compris au sein de PRL et de campings.

Particulièrement intéressant pour notre exploration des PRL, Vente-MobilHome.fr rassemble des annonces dans les régions que nous avons précédemment évoquées. Si les charmes de la Bretagne, de la Vendée, des côtes maritimes ou des Landes vous attirent, le site offre des options de cessions de parcelles avec des mobil homes parfois déjà installés.

Pour en savoir plus sur ces opportunités, visitez la page dédiée : Vente-MobilHome.fr – Parcs Résidentiels de Loisirs. Vous y trouverez une sélection d’annonces qui pourraient vous rapprocher de votre projet de vie au sein d’un PRL.

J’espère que cet article vous aura été utile ! Si vous comptez sauter le pas n’hésitez pas à nous contacter. Ce mode de vie singulier mais très enrichissant suscite de très nombreuses questions auxquelles nous n’avons peut-être pas encore répondu.

Nous restons à votre disposition pour vous éclairer dans votre quête de sérénité.

Marc en collaboration avec Yann MARJAULT

Vente de mobil home d’occasion avec emplacement !

Vente de mobil home d’occasion avec emplacement !

La vente de mobil home d’occasion avec emplacements à louer est à la fois un sujet très en lien avec mon site et mes activités mais aussi un sujet à maîtriser parfaitement si on veut devenir propriétaire de son bungalow, chalet ou tout autre mobil home.

Nous verrons donc dans cet article plusieurs points importants en lien avec l’achat de mobil home et ce qu’il faut savoir, la location d’emplacement et de parcelle de campings.

Qu’est-ce qu’un mobil home d’occasion ?

Premièrement, pour faire simple et qu’il n’y ait aucune incompréhension dans la suite de l’article, définissons la notion de mobil home d’occasion.

Un mobil home d’occasion par définition s’oppose aux mobil home neufs. Un mobil home d’occasion est donc une résidence mobile de loisir qui a déjà été utilisée au moins une fois. Cela parait certainement évident mais à l’image d’une voiture, la nuance reste importante car c’est ce qui fait que l’on gagne un beau billet dès l’achat du mobil home en question.

De plus, cela signifie que l’année du mobil home ne justifie pas exactement son état neuf ou occasion. Un mobil home de 2024 si on est en 2024 peut être un mobil home neuf ou un mobil home d’occasion, tout dépendra s’il a été utilisé ou non.

Les emplacements pour mettre son mobil home dans les campings

Les emplacements de campings sont aussi appelés parcelles. Il s’agit concrètement des terrains allant de 120 à 250 m² qui permettent de placer son mobil home.

Ainsi, le mobil home d’occasion que vous avez acheté est placé sur un emplacement que vous louez. Vous êtes ainsi propriétaire d’un mobil home et locataire d’un terrain, d’une parcelle de camping. Peut-être maitrisez-vous ce concept mais autant remettre les choses à plat pour éviter toute confusion.

Emplacement pour mobil home

Le fait d’être locataire d’un emplacement signifie que lorsque vous louez votre mobil home, vous faites en réalité de la sous location.

La vente de mobil home d’occasion avec emplacement : ce qu’il faut comprendre

Rentrons dans le vif du sujet maintenant « la vente de mobil home d’occasion avec emplacement à louer dans un camping ». Nous parlons bien de campings car il s’agit de louer des emplacements, nous aurions pu aussi évoquer les Parcs Résidentiels de Loisirs dans lesquels il devient possible d’acheter un emplacement. Le concept est évidemment totalement différent mais les tarifs ne sont plus du tout les mêmes à court terme.

Voyons les différentes manières d’acheter un mobil home pour le placer sur emplacement de camping.

3 façons d’acheter un mobil home d’occasion pour placer sur parcelle

Voyons de manière simple les 3 procédés pour devenir propriétaire de son mobil home et locataire de son emplacement dans un camping.

La vente du mobil home se fait par un propriétaire

La vente du mobil home est réalisée par le propriétaire de ce dernier en direct et vous devenez ainsi locataire de son emplacement. En théorie, cela parait simple et pratique puisque le nouveau propriétaire récupère un mobil home équipé et un emplacement souvent aménagé.

Attention, dans tous les cas, ce système nécessite un retour du directeur du camping qui non seulement devra être informé de ce futur changement mais aussi vous avisera des règles.

Souvent, lorsqu’on achète par ce biais, il est nécessaire de payer des droits d’entrée ou autre appellation pour avoir les mêmes droits de propriétaires en lien avec le règlement du camping. Par exemple, si ces frais ne sont pas acquittés, le camping pourra vous interdire de sous louer.

La vente du mobil home d’occasion par le concessionnaire

Ce système n’est souvent pas le plus simple pour deux raisons essentielles :

  • Le mobil home n’est pas sur emplacement ni proche de ce dernier
  • La visite du mobil home ne donne pas de visibilité sur l’emplacement

Cela dit, dans beaucoup de cas, les concessionnaires sont en partenariat avec des campings et il vaudra mieux avoir choisi un emplacement avant un mobil home.

Il convient de ne pas avoir acheté un mobil home sans savoir ou le mettre ensuite. Ce serait bien évidemment une grossière erreur qui pourrait s’avérer très pénalisante.

Acheter le mobil home au camping et choix de l’emplacement

C’est le concept qui a le plus le vent en poupe ces dernières années. On achète un mobil home d’occasion ou neufs sur un parc de vente dans le camping et les vendeurs vous montrent les emplacements disponibles.

Ceci permet clairement de bien visualiser un panel de mobil home ainsi qu’un large choix dans les parcelles du camping.

Quoiqu’il en soit, même si la facilité est au rendez-vous et que le contact passe bien avec les vendeurs, il convient de comprendre parfaitement le règlement intérieur auquel vous serez confrontés dans les années qui vont suivre votre achat de mobil home.

Le directeur devra vous expliquer point par point ce fameux règlement et il faudra rester sans interrogation.

La vente de mobil home d’occasion dans les campings en bord de mer : l’opportunité du siècle pour posséder sa résidence secondaire ?

Vente de mobil home occasion

S’il y a bien un aspect qui revient fréquemment, c’est celui d’acquérir un mobil home d’occasion avec emplacement en bord de mer. Ce point est à comprendre et à relativiser en de nombreux points.

Il y aura toujours une grande différence entre un camping en bord de mer et un emplacement avec vue mer. Sachez que ces derniers sont très souvent proposés et loués à des tarifs très élevés.

La vente de mobil home dans le Morbihan en bord de mer

Sur ce secteur comme les autres en dessous, je pourrai vous guider si vous le souhaitez. Je parle de campings dans le Morbihan ou en Bretagne dans lesquels les conditions sont positives si on souhaite profiter de son mobil home tout en amortissant les frais.

Vente de mobil home Normandie en bord de mer

Sur ce secteur je pourrai vous guider si vous le souhaitez. Je parle de campings en Normandie dans lesquels les conditions sont positives si on souhaite profiter de son mobil home tout en amortissant les frais. Une nouvelle fois, j’évoque le fait d’amortir les frais le plus possible et de profiter en famille.

Vous l’avez compris, pour de la pure rentabilité, je vous inviterai à venir avec nous dans des campings et PRL dans lesquels je maîtrise les règles puisque moi-même (actionnaire) et décideur des règlements.

Vente de mobil home en Vendée en bord de mer

Exactement le même consta que pour les deux secteurs géographiques au-dessous. Sur toute la côte vendéenne, je pourrai vous orienter et vous proposer de visiter plusieurs campings aux bonnes conditions pour les propriétaires qui souhaitent allier profit et amoindrissement de frais.

La vente de mobil home d’occasion en région Centre, Loiret ou partout en France

Je voulais insister sur ce point et ce secteur géographique du Centre de la France. Je parle bien de la région Centre et du département du Loiret.

Sur plusieurs campings dans le Loiret et même maintenant dans d’autres départements, je suis en mesure de proposer des investissements en mobil home ultra rentables, garantis et sécurisés au plus haut point. Difficiles à expliquer ici en quelques lignes mais si vous êtes intéressés par un pure investissement propre et garanti, contactez-moi et ce sera avec plaisir que je vous inviterai à nous rejoindre.

A ce jour, nous avons passé les 40 investisseurs et c’est une vrai réussite pour tous 😊 !

La vente de mobil home d’occasion avec emplacement en bord de mer n’est pas rentable !

Il faut évoquer ce point très contrintuitif ! Ce n’est pas parce que votre mobil home est sur un bel emplacement en bord de mer que vous ferez une rentabilité incroyable avec ce dernier. On ne parle pas dans ce cas d’une villa avec piscine et vue mer, rien à voir !

Les raisons sont simples :

  • Les locataires trouveront des mobil home dans ce même camping (vue mer ou pas)
  • Votre loyer de parcelle sera plus cher obligatoirement

De plus, si on est propriétaire de son mobil home dans un camping en bord de mer, cela revient à dire clairement que les loyers annuels sont élevés (entre 4 500 et 12 000€ par an). Ce point a une conséquence directe : la rentabilité est nulle et même négative.

Ce point est vrai même si vous sous louez votre mobil home pour 15 000 euros par an !

Je ne vais pas vous faire une démonstration précise ici mais simplement vous donner quelques chiffres :

  • Loyer d’emplacement environ égal à 6 000 euros
  • Emprunt ou amortissement par an environ égal à 5 500 euros
  • Frais divers (accueil, entretien, casse…) environ égal à 2 500 euros
  • Loyers annuels 13 000 euros.

Dans cet exemple, chaque année, le bilan sera négatif de 1000 euros … Et vous pouvez me croire, je n’ai mis aucun chiffre au hasard dans cet exemple.

Si vraiment vous cherchez uniquement de la rentabilité GARANTIE sur papier avec des mobil home, je ne peux que vous inviter à me contacter directement à contact@meublepasapas.com. Je vous montrerai comment doubler votre mise sans faire d’effort puisque nous les faisons pour vous 😊.

Le déstockage du mobil home d’occasion ou neuf est une opportunité ?

Après l’été et surtout à l’abord de la période hivernale, on peut assister à la période de déstockage de mobil home dans les campings en bord de mer.

Il s’agit souvent de mobil home qui ont été « stockés » durant une période pour diverses raisons pratiques. Et à un moment donné, les campings décident de déstocker ces mobil home parfois neufs et donc non utilisés en location pour les vendre.

Il peut s’agir effectivement d’une belle opportunité en terme de tarifs de mobil home même si cela ne change rien aux tarifs des emplacement des campings en bord de mer ou ailleurs.

Le déstockage restera donc intéressant si le camping correspond à vos attentes de part son règlement intérieur. Il ne sert à rien de se jeter sur une belle opportunité si le reste ne suit pas. Sinon, cela reviendrait au même que si vous achetiez une paire de chaussure trop petites pour vous simplement parce qu’elles sont en solde…

Les points pratiques pour la vente de mobil home d’occasion et la mise en place sur parcelle

Passons au côté pratique de la vente de mobil home d’occasion ou neuf et la mise en place sur emplacement d’un camping. Les étapes sont simples et rapides dans une grande majorité de cas, voyons celles-ci en différents points :

  • Négociations à l’achat du mobil home
  • Achat d’un mobil home d’occasion ou neuf sur un parc de vente dans le camping
  • Choix d’un emplacement sur ce même camping adapté au mobil home
  • Détermination de la date de mise en place du mobil home sur emplacement

Si nous devions entrer dans le détail de ces différentes étapes, j’évoquerai quelques points comme ci-dessous.

Négociations à l’achat du mobil home d’occasion avant la mise en place sur parcelle

Négocier lors de l'achat de votre mobil home

Il y a différents aspects qui peuvent être négociés lors de la vente d’un mobil home dans un camping. On discutera bien évidemment le prix en priorité, les équipements comme la climatisation, la terrasse, l’inventaire, …

Il sera aussi utile de négocier des éléments comme la frais mise en place sur l’emplacement, le prorata du montant de la parcelle en fonction du moment d’achat dans l’année, …

Tout est discutable à partir du moment ou les vendeurs ont une petite marge. Sachez également que l’achat du mobil home se fait de manière très rapide, à l’image de l’achat d’une voiture. Aucun passage chez le notaire n’est requis.

Le choix de l’emplacement dans le camping

Le choix de l’emplacement se fait quasi en même temps que l’achat du mobil home.

Ceci est très pratique pour se projeter et permet surtout de bien identifier un emplacement qui convient financièrement, géographiquement et également en terme de taille par rapport à la grandeur du mobil home.

Lorsque tous ces éléments sont actés, il faudra alors signer un bon de commande à bien valider avec la direction et il en sera de même pour la signature du règlement intérieur qu’il conviendra de maîtriser sur le bout des doigts.

A ce moment-là, vous n’aurez plus qu’à attendre la mise en place de votre mobil home sur l’emplacement choisi par vos soins et il sera alors temps de profiter de votre acquisition.

A très vite pour un autre article,

Yann

Vivre dans un Mobil Home !

Vivre dans un Mobil Home !

À l’ère de la quête de modes de vie alternatifs et plus connectés à la nature, le concept de vivre à l’année dans un mobil-home gagne en popularité. Ce mode de vie offre une perspective intrigante pour ceux qui aspirent à la simplicité. Il faut tout de même savoir des éléments avant d’acheter un mobil home.

Cet article se penche sur la possibilité de résider en permanence dans un mobil-home. Nous parlerons bien sûr des campings ouverts toute l’année qui accueillent des résidents permanents. Mais aussi des détails pratiques à considérer. Sans oublier les différences entre les campings permanents et les Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL).

Peut-on vivre dans un mobil home ?

L’idée de vivre à l’année dans un mobil-home évoque un style de vie alternatif et séduisant. Où la liberté de mouvement se marie avec la simplicité. Dans ce chapitre, nous plongerons au cœur de cette possibilité fascinante.

Contraintes et Réalités de la vie en Mobil Home

Cependant, il est important de reconnaître les défis que présente la vie dans un espace restreint qu’est le mobil home. L’adaptation à un mode de vie minimaliste et la gestion de l’espace peuvent représenter un apprentissage.

Votre lieu de résidence lui aussi représente un changement radical comparé à une commune plus classique. Infrastructures, services, commodités, nous reviendrons sur l’ensemble de ces points plus bas dans l’article. Il est cependant très important de les avoir parfaitement en tête avant de sauter le pas.

Légalité de Vivre à l’année dans un Mobil-Home

Avant de prendre la décision de vivre à l’année dans un mobil-home, il est crucial de comprendre les aspects légaux qui régissent cette situation. Selon la loi française, les mobil-homes sont considérés comme des « habitats légers de loisirs » (HLL) et non comme des habitations permanentes.

Conformément à cette législation, il est interdit d’installer un mobil-home sur un terrain privé ou d’en faire sa résidence principale. Cette restriction vise à préserver l’affectation touristique des campings et des parcs résidentiels de loisirs (PRL), tout en évitant une urbanisation sauvage.

Il existe certes des exceptions depuis la Loi Alur permettant l’installation de mobil home sur terrain privé. Celles-ci étant tellement rare (souscription à un permis de construire) qu’il est délicat d’en parler de manière globale.

Campings Ouverts à l’Année : Le Choix d’un Lieu de Vie

Campings Ouverts à l'Année : Le Choix d'un Lieu de Vie

Le choix du camping est une étape cruciale pour ceux qui envisagent de vivre à l’année dans un mobil-home. Avec la croissance croissante de l’intérêt pour ce mode de vie, de plus en plus de campings essaient d’ouvrir leurs portes toute l’année pour accueillir les résidents à long terme. 

Dans ce chapitre, nous examinerons de près les campings qui offrent cette possibilité et les éléments à prendre en compte lors de la sélection du lieu de vie idéal. Que vous recherchiez une atmosphère paisible en pleine nature ou une communauté animée avec des activités sociales, le choix du camping peut grandement influencer votre expérience de vie à l’année dans un mobil-home.

Où vivre dans un mobil home à l’année ?

Certaines régions en France accueillent des campings qui sont ouverts toute l’année et qui offrent des options de résidence permanente dans un mobil-home. Avant de prendre une décision, il est primordial de s’assurer que le camping en question propose les commodités et les services nécessaires pour un mode de vie confortable et pratique.

Les campings à l’année fonctionnent généralement avec des contrats de location à long terme. Les résidents paient des frais de location réguliers pour occuper un emplacement pour leur mobil-home. Cette option peut être financièrement avantageuse comparée à l’achat d’une propriété traditionnelle. Cependant, il est essentiel de comprendre les termes du contrat et les modalités de paiement pour éviter les surprises.

Comparaison entre Campings à l’Année et Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL)

Lorsque vous explorez l’option de vivre à l’année dans un mobil-home, vous serez confronté à diverses possibilités d’hébergement. Deux choix populaires sont les campings ouverts à l’année et les Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL). Bien qu’ils puissent sembler similaires, il existe des différences importantes entre ces deux options.

Dans cette section, nous allons examiner en détail les caractéristiques distinctives des campings à l’année et des PRL, afin de vous aider à prendre une décision éclairée quant à l’endroit où vous souhaitez établir votre résidence permanente.

Que vous soyez attiré par un environnement plus rural et flexible ou par une communauté résidentielle structurée, cette comparaison vous aidera à mieux comprendre les avantages et les inconvénients de chaque choix.

Différences et Similitudes entre campings et PRL

Comparaison entre Campings à l'Année et Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL)

Les Campings à l’année et les Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL) ont des caractéristiques distinctes. Les campings sont souvent réglementés en termes d’apparence et d’entretien des mobil-homes. Les PRL ont tendance à offrir plus de liberté quant au style et à l’utilisation des mobil-homes. Ce point peut attirer ceux qui recherchent une personnalisation accrue de leur espace.

Services et Commodités des campings vs PRL

Les PRL offrent des services et des équipements plus complets, allant des espaces verts aux installations de loisirs. Les campings permanents peuvent également proposer des services tels que l’électricité, l’eau et les déchets. Mais l’étendue de ces services varie en fonction de l’emplacement et du type de camping. 

La plupart du temps, les campings ouverts à l’année se situent dans des zones moins touristiques. Cela garantit une tranquillité très agréable mais malheureusement, ces derniers proposent moins de services. Il est crucial de se renseigner sur les services disponibles pour déterminer s’ils répondent à vos besoins.

Je vous renvoie vers l’article suivant si vous avez des questions sur la vente de mobil home dans les campings ouvert à l’année. Vous verrez qu’il s’agit là de processus avec leurs spécificités propres. 

Vous trouverez aussi dans cet article une sélection de sites internet qui facilitent l’achat de mobil home et l’installation dans des camping à l’année et autres PRL. 

Jetez-y un œil 😉 

Précautions à Prendre pour vivre dans un mobil home toute l’année

Vivre à l’année dans un mobil-home au sein d’un camping ouvert toute l’année peut être une expérience gratifiante, mais cela nécessite également une préparation minutieuse. 

Avant de vous engager dans cette aventure, il est essentiel de prendre certaines précautions pour vous assurer que vous faites le bon choix et que votre expérience de vie dans un mobil-home soit confortable et sans tracas.

Dans cette section, nous allons passer en revue les précautions importantes que vous devriez prendre avant de vous installer dans un mobil-home à l’année. Que ce soit pour des considérations légales, financières ou pratiques, ces conseils vous aideront à aborder cette transition avec confiance et tranquillité d’esprit.

Connaître les Règlements Locaux

Avant de choisir de vivre à l’année dans un mobil-home, il est impératif de se familiariser avec les réglementations locales. Concernant la résidence permanente dans des espaces mobiles. Certaines régions peuvent imposer des restrictions spécifiques en termes de durée de séjour ou d’emplacement. Il vous sera alors demandé de justifier ou vous vivez le reste de l’année lorsque vous n’êtes pas dans votre mobil home.

Préparez votre mobil-home pour l’hiver !

Si vous envisagez de vivre toute l’année dans un mobil-home, il est essentiel de prévoir une isolation adéquate. Pour faire face aux mois d’hiver, renseignez-vous sur les options d’isolation et sur la disponibilité de services. Tels que le chauffage pour assurer votre confort durant les mois les plus froids.

Gestion des Services pour votre mobil home

Cela peut paraître tout bête mais c’est important de l’avoir en tête. La gestion des services tels que l’eau, l’électricité ou les déchets sont parfois très différents. Pour l’électricité par exemple vous disposerez soit d’un compteur individuel, soit d’un compteur commun. Il convient juste de s’assurer du bon fonctionnement avec le camping ou le PRL.

Avec un compteur individuel vous paierez directement ce que vous consommez. Avec un compteur commun en revanche c’est le camping qui se chargera de faire un prorata. Comprenez comment ces services sont fournis et facturés pour éviter les complications à long terme.

Conclusion : Vivre dans un Mobil Home

Vivre à l’année dans un mobil-home offre une occasion unique de combiner simplicité et contact avec la nature. En choisissant le bon camping ou PRL, en respectant les règlements locaux et en étant prêt à relever les défis potentiels. Il est possible de créer un mode de vie gratifiant et proche de la nature.

Que vous recherchiez une aventure permanente ou un confort flexible, vivre dans un mobil-home à l’année peut transformer votre perception de la vie moderne et ouvrir de nouvelles perspectives.

J’espère que cet article vous à été utile, et je vous dit à très vite !

Marc PASQUIER collaborateur de Yann MARJAULT

Achat mobil home : comment bien acheter sa résidence mobile de loisir ?

Achat mobil home : comment bien acheter sa résidence mobile de loisir ?

Achat mobil home : quel est la meilleure stratégie pour bien acheter sa résidence mobile de loisir ?

Faire un achat de mobil home ! Voilà un sujet bien controversé, par méconnaissance la plupart du temps, mais également à cause de certains campings qui ont agi de manière mal honnête à une certaine période. Acheter un mobil home nécessite des règles, des connaissances et clairement, il existe une multitude d’éléments à savoir avant d’acheter un mobil home.

Nous verrons au cours de cet article qu’il ne suffit évidemment pas de « se jeter » sur la première annonce venue d’un beau mobil home et qu’il existe différents procédés pour devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping.

L’achat d’un mobil home peut donc se faire par différents moyens mais il convient de connaître leurs avantages et leurs inconvénients.

1- Achat mobil home : rappel des règles légales

Avant de débuter cet article sur les manières d’acheter un mobil home lorsque l’on veut devenir propriétaire, il convient de rappeler quelques règles essentielles.

Pour rappel, le mobil home est une résidence mobile de loisir et à ce titre, le mobil home est destiné à une habitation saisonnière à usage de loisir. Il doit également conserver ses moyens de mobilité et peut être déplacé par traction.

Je n’irai pas plus loin sur ces points car tout ceci est très bien défini dans le décret n° 2007-18 du 5 janvier 2007.

Ce qui nous intéresse plus particulièrement et qui est lié directement à l’achat d’un mobil home sont les lieux d’installation possibles. Il convient d’être très clair et explicite à ce sujet. Les résidences mobiles de loisirs (donc les mobil home) ne peuvent être installés que :

  • Dans des parcs résidentiels de loisirs mentionnés à ce titre
  • Dans des terrains de campings classés au sens du code du tourisme
  • Dans des villages vacances classés en hébergement léger au sens du code du tourisme

En aucun cas, il n’est possible de faire l’achat d’un mobil home et de l’installer sur son terrain privé. Il existe des dérogations et autorisations qui peuvent être controversées mais je n’entrerai pas dans les détails à ce sujet dans cet article.

Pour la suite de l’article, nous évoquerons l’achat de mobil home à placer dans des campings et/ou villages vacances. La partie PRL étant moins « intéressante » à traiter ; étant donné que dans ce cas, vous achetez le mobil home mais également l’emplacement. Ainsi, vous devenez résident propriétaire dans une copropriété.

Nous n’oublierons JAMAIS que même si l’achat de mobil home sera évoqué principalement dans cet article, le futur propriétaire (peut-être vous !), aura clairement défini ses objectifs avant un quelconque achat de mobil home. Il évidemment interdit d’acheter un mobil home à un endroit et ne pas savoir où on va le mettre.

2- Acheter un mobil home d’occasion ou neuf ?

achat d'une résidence mobil home de loisir

C’est une question qui m’est souvent posée sur mon blog ! Yann, est-il plus judicieux d’acheter un mobil home d’occasion ou d’acheter un mobil home neuf ?

Je n’ai pas de réponse toute faite à ce sujet et ce pour diverses raisons. Un mobil home peut tout à fait être neuf et bénéficier d’une belle promotion car il est vendu dans une période de déstockage et un mobil home d’occasion peut également être une superbe occasion en fonction de sa période de vente.

Ce qui est certain : c’est que deux mobil home identiques (occasion ou neuf) peuvent être vendus à des prix très différents en fonction de divers paramètres : vente dans des campings de luxe, vente en différents lieux de France (coût du transport), vente dans une période donnée, … Il suffit de constater certains dégâts économiques causés par la crise sanitaire du COVID 19 pour comprendre facilement que certains campings proposent des rabais pour faire « entrer de la trésorerie ».

Il existera donc de très belles occasions et de belles affaires dans le neuf ou quasi neuf.

Si je prends mon exemple, j’ai acheté des mobil home d’occasion 2 chambres et 3 chambres neufs et également des mobil home neufs. Je me suis axé sur le rapport qualité/prix à l’instant donné.

A ce sujet, on me parle souvent d’argus du mobil home. Comme je l’ai déjà évoqué dans un autre article au sujet de l’achat de mobil home, cet argus est à prendre avec des « pincettes ». Il existe beaucoup trop de paramètres pour se fier à ce type d’argus et en tirer des conclusions.

9 fois sur 10, il vaudra mieux payer un mobil home un peu cher et être propriétaire du mobil home dans un camping aux bonnes conditions plutôt que faire une belle affaire en ce qui concerne le prix d’achat du mobil home et être bloqué ensuite.

Voyons maintenant 3 manières principales pour acheter un mobil home.

3- Achat d’un mobil home avec un particulier

Acheter un mobil home à un particulier est la première solution qui peut venir à l’esprit. Cette solution requiert quelques avantages : on visualise nettement le mobil home, le feeling peut très bien passer avec le propriétaire du mobil home sur le camping, le mobil home peut être vendu totalement équipé et on sait directement sur quel emplacement le mobil home est situé.

A première vue, cette solution semble idéale. Avec de l’expérience et une vision différente, on se rend compte que neuf fois sur dix, cette solution n’est pas adaptée au projet. Bien entendu, cela dépendra de vos objectifs et de vos projets après achat du mobil home.

Effectivement, contrairement à l’immobilier, si vous achetez directement à un particulier, vous n’allez pas faire l’économie des « frais d’agence » ou « de frais de camping », le système fonctionne différemment. Au contraire, vous risquez de payer des droits d’entrée au camping pour avoir « le droit », « l’autorisation » de devenir le nouveau propriétaire du mobil home sur cet emplacement.

En résumé, vous paierez très certainement des droits d’entrées, vous n’aurez aucun choix dans l’achat du mobil home ni même dans la localisation de l’emplacement. L’achat de mobil home directement au propriétaire peut donc être la fausse bonne idée dans beaucoup de cas.

Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez pas acheter un mobil home à un propriétaire sans connaître les tenants et aboutissants d’un tel acte. Il vous faudra des confirmations écrites du directeur du camping.

4- Achat d’un mobil home avec un concessionnaire

L’achat d’un mobil home avec un concessionnaire est pratique assez courante. Il convient d’être vigilant et surtout d’être réfléchi si vous achetez un mobil home à mettre sur un camping.

Le risque est de facilement « craquer » pour un très beau mobil home sans avoir réellement réfléchi à l’emplacement pour mettre le mobil home. Même si souvent, les concessionnaires sont en mesures de proposer des emplacements avec des campings partenaires, il convient de bien connaitre les règlements du camping auparavant.

Ce n’est pas parce qu’un concessionnaire à « négocié » les droits d’entrée pour vous dans un camping si vous achetez le mobil home chez lui que le camping vous proposera un contrat adapté à vos objectifs.

En résumé, même si vous trouvez superbe mobil home, même si le concessionnaire vous évite de payer 5000 de frais d’entrée, vous devez IMPERATIVEMENT être aux faits du contenu du contrat qui vous relie au camping avant de signer un quelconque achat de mobil home.

Je connais des concessionnaires très professionnels, capables de vous proposer une multitude de campings en fonction de vos objectifs. Ce sont souvent des projets clés en main adapté à chacun. Ceux-là, vous évoqueront toujours les localisations avant d’évoquer l’achat de mobil home.

Les partenariats avec les campings sont déterminants pour les concessionnaires. Plus ils ont de partenariats et plus ils seront en mesure de proposer des projets adaptés en fonction des objectifs.

5- Achat d’un mobil home dans un camping

achat mobil home dans un camping

Une autre solution est encore plus simple et requiert pas mal d’avantages pour nous propriétaires : l’achat de mobil home directement sur le camping. Ces derniers proposent un « parc de vente » de mobil home à un endroit du camping et vous permettent de faire un choix entre une multitude de modèles.

Les conditions du camping restent une priorité avant l’achat du mobil home

Evidemment, une nouvelle fois, il faut que les conditions évoquées dans le contrat du camping vous correspondent. C’est la condition sine qua none.

Si, après de bonnes explications précises sur le sujet « contrat du camping », vous vous rendez compte que le camping vous permettra d’atteindre vos objectifs, vous pourrez choisir un mobil home ainsi qu’un emplacement. Ceci est un bel avantage car en général, on a de vrais choix à faire.

Les principaux avantages d’acheter un mobil home sur le camping

Les autres avantages avec ce système, en plus du choix, sont que les campings vous éviteront les frais d’entrée ainsi que d’éventuels frais d’installation. Normal, ils s’occupent de tout ! Bien évidemment, le camping reste une entreprise et il va sans dire qu’ils feront une marge lorsque vous allez acheter le mobil home.

L’achat du mobil home dans un camping reste un achat réalisé avec un professionnel et vous aurez donc le droit de récupérer la TVA à hauteur de 20% sur le mobil home. Je ferai un article complet sur le sujet prochainement.

Le camping reste une entreprise qui doit faire des bénéfices

Pourquoi ce titre ? Je reçois beaucoup de messages et/ou appel sur le sujet : « le camping m’a arnaqué ! ». Une nouvelle fois, je ne nie pas qu’il y a eu des soucis sur certains campings (notamment dans le sud) et que des abus ont clairement été effectués.

Mais attention ! Beaucoup confondent « arnaque » et « stratégie de l’entreprise camping » pour faire des bénéfices.

Bien évidemment, les propriétaires de mobil home sur le camping doivent être satisfaits du service proposé puisqu’ils paient chaque année mais ils (et j’en fais partie) ne doivent pas oublier que pour proposer de beaux services, « l’entreprise camping » doit bien se porter financièrement, c’est un point CAPITAL.

Il ne faut donc pas être scandalisé à chaque fois que l’on « perçoit » des bénéfices effectués par les campings. Oui ! Un mobil home peut « coté » 25 000 € et être vendu prêt à l’emploi 35 000 € : c’est un fait ! Et c’est exactement en ce sens que se fier à un argus n’a aucun sens ou presque dans ce milieu.

Ce type de camping aura d’autres stratégies pour faire des bénéfices, à nous de bien comprendre pour tenter de minimiser certains frais. Il existe des solutions simples pour réduire des frais annuels que peu de propriétaires exploitent. J’y ai dédié toute une partie dans mon programme IMMO Meublé Mobil Home car j’estime que ne pas réduire les frais est un manque à gagner trop important chaque année.

J’estime qu’au moins 15 à 30% des frais peuvent être réduits chaque année en mettant des petits systèmes en place très simples.

Imaginez un propriétaire qui gagne 10 000 € de revenus locatifs mais qui à 8400 € de frais, son travail est anéanti par un manque de gestion annuel en terme de frais et il convient d’améliorer nettement cette partie de l’équation.

Je ne peux absolument pas détailler tous les moyens existant à ce sujet mais mon expérience m’a montré qu’on pouvait diminuer les frais annuels jusqu’à 30%. En reprenant l’exemple au dessus, les frais passeraient de 8400€ à 5880€ dans le meilleur des cas, vous conviendrez que ce n’est plus du tout la même chose.

6- Mon exemple d’achat de mobil home dans des campings 3 et 4****

Pour commencer, je tiens à signaler que je ne donne pas un exemple pour me mettre en avant ni même mettre en avant une quelconque société de campings. Je préfère lever le doute sur ce point tout de suite étant donné les commentaires que je peux recevoir de certains « professionnels » sur les réseaux.

Actuellement, je suis propriétaire de 4 mobil home et je l’ai été de plus. J’ai géré beaucoup de mobil home en accompagnement pour du locatif, j’ai donc un retour d’expérience intéressant dans ce milieu sur différents types de campings.

Les campings sur lesquels j’ai mes mobil home ont des profils différents : animations, structures, nombre d’étoiles, … Mais j’ai toujours fait en sorte que les contrats correspondent à mes objectifs.

J’ai exploité de grandes sociétés de campings adaptées aux propriétaires ainsi que de « plus petits campings » gérés par des propriétaires : ceci me permet aujourd’hui de parler avec des retours d’expérience pratiques ainsi qu’avec un recul important sur cette expérience.

Pour ma part, j’ai toujours acheté avec des objectifs de rentabilité, mais bien évidemment, certains veulent devenir propriétaire de mobil home sur un camping pour d’autres raisons. Il m’est possible aujourd’hui de guider, d’orienter en fonction des objectifs et il m’arrive parfois de le faire avec des clients de mon programme « IMMO Meublé Mobil Home ».

Conclusion de cet article lié à l’acquisition de mobil home

Une nouvelle fois, comme pour tout achat au final, il convient d’agir avec logique et de ne jamais perdre de vue ses propres envies, ses propres objectifs. C’est ce point qui déterminera sui oui ou non, le camping est adapté à la situation. L’achat du mobil home sera la conséquence de cette réflexion et non l’inverse.

A très vite,

Yann

Les 7 mythes sur la durée de vie d’un mobil home 

Les 7 mythes sur la durée de vie d’un mobil home 

Comment se faire une vraie idée sur la durée de vie d’un mobil home dans un camping ?

Faites vous partie des personnes qui croient dur comme fer à certaines croyances sur la durée de vie d’un mobil home ?

  • Les mobil home sont moins solides quand ils sont fabriqués à l’étranger !
  • Les mobil home utilisés pour la location ont une durée de vie plus courte.
  • L’entretien d’un mobil home n’a que peu d’effet sur sa durée de vie !
  • Un mobil home ne vit que 10 ans, ensuite il s’effrite !
  • La durée de vie d’un mobil home dans un camping est très limitée avant de le « dégager »
  • Un mobil home n’est plus louable après un certain temps
  • Il faut penser à revendre son mobil home avant qu’il ne soit usé
  • Cela coûte cher de faire sortir son mobil home d’un camping qui est en fin de vie
  • Mobil home de plus de 20 ans : rien à en tirer ! (d’ailleurs contactez-moi si vous souhaitez vous débarrasser de votre vieux mobil home à contact@meublepasapas.com)

la durée de vie d'un mobil home

On lit tellement « tout et n’importe quoi sur la durée de vie d’un mobil home » que je tenais une nouvelle fois à vous faire part de mes connaissances dues à quelques années d’expérience sur le terrain.

Le problème de ce type de croyances erronées ou pas assez justes est qu’elles auront obligatoirement des incidences sur votre futur achat de mobil home. Si vous devez avoir des influences, autant qu’elles vous donnent une vision plus juste.

Par exemple : si vous pensez qu’on ne peut plus louer un mobil home au prix fort après 10 ans d’existence, vos calculs de rentabilité seront obligatoirement faussés.

Lisez bien cet article jusqu’au bout pour pouvoir vous faire votre propre opinion sur ce que vous lirez désormais.

La première des choses que je vais définir sont les deux notions suivantes : la durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil home dans un camping.

Ensuite, j’exposerai 7 mythes, 7 croyances non justifiées à mon sens.

La durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil-home dans un camping : quelles différences ?

La durée de vie d’un mobil home : définition

Très simple, ce que je veux dire par là, c’est combien de temps le mobil home restera « debout » ? Combien de temps pourra-t-il garder ses fonctions d’accueil sans problèmes majeurs ? N’y-a-t-il pas d’odeurs stagnantes de moisissures imprégnées impossibles à enlever ?

En résumé, le mobil home sera en vie s’il peut accueillir encore des personnes entre ses murs sans perturber la sécurité où le mode de vie classique de celles-ci et ce, que le mode de vie soit long ou temporaire.

On pourrait comparer au contrôle technique de la voiture, la seule différence est que le contrôle technique de mobil home est subjectif et non officiel.

La durée de vie d’un mobil home dans un camping : définition

La durée de vie d’un mobil home dans un camping est un concept bien différent. Lorsque j’évoque cette particularité, je veux souligner le fait que le camping ait son mot à dire.

Ici, on pourrait poser une question assez proche : « combien de temps le directeur du camping va-t-il accepter mon mobil home dans son camping ?

C’est un point extrêmement important à comprendre. Certains directeurs, certains contrats font en sorte que vous soyez obligé de changer votre mobil home de camping au bout d’un certain nombre d’année. C’est clairement à proscrire !

la durée de vie d'un mobil home dans un camping

Il faut au contraire que la durée de vie du mobil home se rapproche au maximum de la durée de vie du mobil home dans le camping pour que vous ayez réalisé un achat serein et/ou rentable.

L’idéal est qu’en fin de vie du mobil home (après plusieurs constats réalisés par vous-même), vous puissiez avoir une discussion avec le directeur du camping pour trouver un terrain d’entente.

Croyez-moi, il est tout à fait possible de trouver des campings 4**** qui acceptent votre mobil home sur la totalité de leur durée de vie.

J’y reviendrai tout à l’heure.

Voyons les mythes et notions non fondées qui envahissent la toile et nous laisse douter sur les réelles notions de durée de vie d’un mobil home.

Mythe 1 : Les modèles français ne sont pas solides

Je ne l’ai pas lu souvent mais cela m’arrive encore parfois de trouver cette idée assez spéciale qui fait un peu penser à certains « râleurs » critiquant absolument tout ce qui se fait dans notre pays.

Les gens pensent que ce qui est fabriqué en France n’et pas solide car notre culture « mobilhomistique » n’est pas assez ancrée sur le territoire.

Il est vrai que les modèles anglais, notamment, semblent plus finis et plus aboutis lorsqu’on revient quelques années en arrière.

Cela dit, à l’origine, on construisait, en Angleterre, des mobil home pour en faire des résidences principales, il fallait donc voir « costaud » et « robuste ». Certains tenaient presque 40 ans avant de finir à la casse.

Il faut regarder le présent !

Les constructeurs français ont énormément progressé et proposent des mobil home tout à fait robuste capables de tenir très longtemps.

J’ajouterai que l’isolation aussi a été revue et les constructeurs français sont capables de réaliser des mobil home 4 saisons spéciaux pour montagne.

Mythe 2 : La durée de vie des mobil home pour la location est plus courte

La durée de vie d’un mobil home devient plus courte parce qu’il est mit en location ? Je n’y crois pas un instant. L’usure est certainement plus avancée mais la solidité du mobil home est clairement stable.

D’ailleurs, on peut même penser que louer son mobil home un maximum de semaines dans l’année aide à l’entretien de la bonne forme de votre mobil home.

Le fait de chauffer au printemps ou pendant les périodes plus froides empêche l’humidité de s’imprégner dans les murs. La circulation d’air sera plus présente, bref ! Comme pour une maison, la vie intérieure permet un entretien des biens.

A ce sujet, pour éviter une usure trop rapide de l’intérieur, il est intéressant d’avoir une terrasse couverte et parfois même avec des joues. Ceci permet d’avoir une vie en dehors des pièces du mobil home et donc une usure intérieure moins rapide.

Mythe 3 : Un mobil home se décompose et ne s’entretient pas

Un mobil home ne s’entretient pas ? Clairement, c’est une aberration pour différentes raisons.

Connaissez-vous un seul objet qui ne s’entretienne pas ?

L’entretien d’un mobil home va lui permettre une durée de vie plus longue que ce soit en termes matériels ou en termes de locations.

Il existe différents types d’entretien :

  • L’entretien extérieur pour empêcher l’air marin de déposer trop de sel
  • L’entretien intérieur pour l’hivernage : on purge le mobil home pour éviter tout problème de tuyauterie en cas de gel.
  • L’entretien intérieur avec le gros sel et le charbon : ces 2 éléments empêchent, durant une période de fermeture, que l’humidité s’installe dans le mobil home
  • Le chauffage si votre mobil home n’est pas occupé pendant une période un peu fraîche.

investir dans un mobil home

Il existe aussi des entretiens plus radicaux se rapprochant plus de la rénovation comme un changement de lino, de bac de douche, …

J’ai même vu (de manière fréquente) des enlèvements de banquettes un peu anciennes pour mettre un clic clac et une table de salon.

Sachez à ce sujet que proposer ce type d’aménagement permet de louer cher son mobil home pour de nombreuses années.

Mythe 4 : Un mobil home ne vit que 10 ans

Je pense, lorsque je lis ceci que les personnes confondent la durée de vie d’un mobil home avec la durée de vie d’un mobil home dans un camping.

Un mobil home qui ne vit que 10 ans, je crois n’en avoir jamais connu personnellement.

Certaines personnes se sont vus obligés d’enlever leur mobil home d’un camping parce qu’il avait 10 ans, ça oui ! C’était clairement une des clauses abusives existantes lorsque vous signiez des contrats de 10 ans par exemple.

Pour finir sur ce sujet, les propriétaires de mobil home étaient satisfaits de signer des contrats de 10 ans car cela bloquait le loyer de parcelle qui n’augmentait pas pendant 10 ans. Mais, à côté de ça, toutes les clauses changeaient au bout de 10 ans puisqu’un nouveau contrat voyait le jour !

Non merci !

Même s’il existe des contrats excellents de 10 ans qui permettent une rentabilité garantie et annoncée dès le départ ! Si vous êtes curieux, n’hésitez-pas à me contacter sur le sujet

Clairement, les mobil home qui ont 10 ans peuvent être un peu démodés mais ils sont encore en excellent état et prêt à faire de belles saisons locatives.

Mythe 5 : La durée de vie de mobil home dans un camping est limitée

Je reviens sur ce point qui a une haute importance. Ce n’est pas du tout une obligation d’avoir ce type de limite dans un contrat.

Il ne faut d’ailleurs jamais signer un contrat si vous savez que la durée de vie de votre mobil home dans le camping est limitée et déterminée à l’avance.

Comme je vous le disais plus haut dans cet article, ne vous laissez pas séduire par un contrat de 7 ou 10 ans sans augmentation de loyer de parcelle alors qu’à la fin de ce contrat, on vous obligera à mettre un mobil home neuf.

Payer une augmentation de prix d’emplacement n’est pas un souci, il vous suffira de répercuter ceci sur vos locations.

Il se peut même que le camping ne vous fasse pas payer cette augmentation si vous payez en une seule fois votre emplacement.

Mythe 6 : On ne peut pas louer un mobil home sur toute sa durée de vie

C’est aussi une fausse croyance très limitante.

Je vous donne deux exemples tout de suite :

Je loue un mobil home qui a 15 ans plus cher que des mobil home neufs et je connais au moins 2 mobil home de 27 ans qui se louent encore plus de 1000 euros par semaine en haute saison.

Tout est histoire d’entretien, d’aménagement et de réflexion. Même avec un « vieux » mobil home, vous pouvez trouver des astuces pour faire mieux que les autres :

  • Des vélos
  • Des accès à des activités dans la région
  • Un soin
  • Un apéritif au restaurant du camping

C’est là tout le sujet d’utiliser des stratégies efficaces pour louer PLUS et louer MIEUX. Croyez-moi, des stratégies, il y en a des dizaines que vous ne soupçonnez peut être pas encore.

Mythe 7 : Il vaut mieux revendre un mobil home avant qu’il ne soit « usé »

Je conseille toujours l’inverse ! Pour moi, la revente n’a pas sa place dans le monde du mobil home sauf exception.

Par exemple, vous avez déjà gagné pas mal d’argent avec votre mobil home et vous en avez un peu marre de la gestion alors vous le revendez pour une « bouchée de pain ».

Je préfère partir du principe que le mobil home ne vaudra plus rien en fin de vie et faire en sorte de l’entretenir pour le louer 20, 25 et même 30 ans.

Je sais que c’est long mais si votre mobil home est remboursé en 7 ans, vous pouvez le « pousser » quand même quelques années après où vous pouvez décider de le mettre en location par une personne qui gère tout même si cela perturbe votre rentabilité.

Quand on est organisé, cela ne prend absolument plus de temps en terme de gestion. C’est la personne qui fera les états des lieux qui aura tout le relationnel et la logistique à gérer.

Mythe 8 : Mon vieux Mobil home de plus de 20 ans est bon pour la casse

Cà, c’est clairement un mythe et je vous invite à me contacter à contact@meublepasapas.com si vous ne savez pas quoi faire de votre vieux mobil home de 20 ans. Il est fort probable que cela m’intéresse si ce dernier a été entretenu.

Difficile d’expliquer ici mais au moins je vous propose une solution si vous ne savez pas quoi faire de votre vieux mobil home.

Je vous assure que dans certains secteurs, il y a une véritable recherche de ce type de mobil home, encore faut il pouvoir les déplacer et c’est justement ceci que je mets en place.

Mythe 9 : Comment savoir l’année du mobil home ?

On me dit qu’il est impossible de connaitre les année du mobil home… Si ! Il faut vérifier par rapport au numéro de série ou du numéro de châssis et demander au vendeur qui pourra vous certifier avec le constructeur.

C’est une petite démarche qui peut vous permettre d’être totalement certain si vous n’avez pas confiance en vos recherches de modèle de mobil home sur internet.

Les avant après rénovation de mobil home

Je n’ai malheureusement pas d’exemple précis imagés pour ce concept. En revanche, le terrain me montre de très belles choses en terme de rénovations de mobil home.

J’ai ,justement vu des avant après rénovation de mobil home et le résultant peut être spectaculaire tant en termes d’esthétique que de solidité. On imagine facilement des rénovations matérielles intérieures mais beaucoup moins les reprises d’isolation extérieures par exemple.

Pourtant, il existe des mises en place spécifiques de bardages en bois qui donne un aspect neuf au mobil home de manière incroyable. Lorsque la reprise intérieure en termes de rénovation se mêle à celle de l’extérieur, on fait facilement gagné 15 ans au mobil home. De plus, l’isolation en est renforcée et donc la consommation amoindrie.

Conclusion : qu’en est-il de la fin de vie du vieux mobil home dans un camping ?

Comme vous l’avez compris, il est impératif de bien étudier les contrats de campings pour que ceux-ci vous laisse « pousser » votre mobil home jusqu’à son dernier souffle.

Ensuite, ce sera à vous de faire en sorte que la durée de vie de votre mobil home s’allonge par votre entretien et par vos idées.

Le but sera de le louer un maximum de temps ou d’en profiter le plus longtemps possible, jusqu’à ce que le directeur du camping vous dise : « là, ce n’est plus possible ! ». J’exagère un peu mais je crois que vous avez compris l’idée essentielle.

A mes débuts, j’ai vu une dame se faire «contacter dans le bureau du directeur. C’était quelques jours avant que je n’achète mon premier mobil home.

Le directeur l’avait justement convoquée pour lui préciser que ce serait la dernière saison pour laquelle elle aurait le droit de sous louer son mobil home. Je me souviens parfaitement de ce moment car il m’avait fortement questionné.

Ce mobil home avait 23 ans et je sais maintenant qu’il avait été exploité en sous location et  qu’il avait été remboursé en 6 ans et demi…

Je souhaitais terminer cet article sur une touche écologique. Une société a vu le jour il y a maintenant pas mal de temps, il s’agit d’Ecomobilhome. Elle permet la destruction et le recyclage des éléments de votre mobil home en fin de vie.

C’est une solution gratuite (sous conditions) qui vous permettra d’appréhender sereinement la fin de vie de votre mobil home tout comme vous l’aurez fait pendant toute la durée de vie de votre mobil home dans le camping.

J’ajouterai qu’aujourd’hui, je peux être en mesure de reprendre de vieux mobil home en fin de vie s’ils sont déplaçables. Je vous invite donc à ne surtout pas hésiter à me contacter à contact@meublepasapas.com pour m’expliquer votre situation, on pourra trouver un terrain d’entente.

J’espère que cet article vous aura donné quelques informations utiles et je vous dis à très bientôt.

Yann