Pourquoi investir dans un mobil home dans un camping ?

Pourquoi investir dans un mobil home dans un camping ?

Est-ce intéressant d’acheter un Mobil-home dans un camping ?

Acheter un mobil-home dans un camping est intéressant si on souhaite se faire plaisir, si on souhaite bénéficier d’un pied à terre à moindre frais où si l’on souhaite gagner de l’argent.

Tout d’abord, il est essentiel de bien comprendre les différents fonctionnements possibles dans les campings pour bien investir dans un mobil home. C’est une condition essentielle pour un achat de mobil home réussi sur le long terme. Lorsqu’on a pour projet d’investir dans un mobil home, il est très important de bien définir ses objectifs au préalable. C’est ce qui déterminera précisément si le choix du camping est intéressant ou pas.

Acheter un mobil home dans un camping pour investir requiert des conditions essentielles dans le contrat du camping. Sans ces dernières l’objectif d’investissement peut totalement tomber à l’eau. Par exemple, si le camping refuse que vous sous-louiez votre mobil home, il vous sera impossible de réaliser le moindre bénéfice.

Acheter un mobil home dans un camping demande donc une réflexion sur le contrat du camping. Le prix du mobil home et le prix de location de l’emplacement étant presque secondaire au final.  Pour ma part, je préfère payer un mobil home 15 000 euros plus cher si je sais que je pourrai le rentabiliser sans soucis.

Investir dans un mobil home permet quelques avantages indéniables. Celui de récupérer la TVA en est un important. Ce point sur la fiscalité du loueur en meublé non professionnel assujetti à TVA est essentiel à comprendre lorsqu’on achète un mobil home. Pour résumer, il s’agit de bénéficier et d’optimiser la fiscalité pour augmenter la rentabilité.

Acheter un mobil home n’est pas qu’un objectif d’investissement, loin de là, nombreuses sont les personnes qui achètent un mobil home pour le plaisir tout en réduisant un maximum les frais. A mon sens, acheter un mobil home dans un camping permet de viser des objectifs majeurs. Le tout est de savoir quel objectif l’on souhaite avec l’achat d’un mobil home pour bien s’orienter dans le camping intéressant qui est adapté.

Voyons ce type d’avantages lorsqu’on achète un mobil home :

Pourquoi acheter un mobil-home ? Quels sont les avantages ?

  • Se faire plaisir dès qu’on le souhaite en quelques heures de routes.
    Beaucoup de personnes sont dans ce cas, ils achètent non loin de chez eux pour passer des moments en familles en quelques heures de routes.
  • Prendre des vacances à tout moment en diminuant ou en anéantissant les frais.
    Ce point rejoint le point juste au dessus. La différence est que les propriétaire des mobil home louent leur mobil home quand ils n’y sont pas.
  • Gagner de l’argent on étant organisé.
    C’est un point spécifique, celui de l’investissement dans un mobil home. L’idée est clairement d’acheter un mobil home pour le louer un maximum et obtenir une rentabilité.
  • Voyager sur des dizaines de camping pour à peine 60 euros par semaine.
    Il s’agit de bénéficier des contacts d’une société de camping pour pouvoir aller dans tous leurs campings partenaires à des prix dérisoires.
  • Faire plaisir aux enfants et aux adolescents en toute circonstance.
    Ceci est un élément indéniable ! Le camping est roi dans le monde des enfants et des grands adolescent

Quels sont les critères à connaître pour investir dans un mobil-home ?

Les critères essentiels à connaître pour investir dans un mobil home sont axés autour du contrat du camping. Il est déterminant d’étudier le contrat du camping avant d’acheter un mobil home.

Vous devez être vigilant et étudier le contrat du camping et le camping pour :

  • Connaître les conditions de sous location dans le camping.
    C’est une condition que l’on doit impérativement connaître. Les termes du contrat à ce sujet doivent être explicites pour vous.
  • Connaître la durée d’ouverture du camping.
    Effectivement, ce point peut s’avérer important. On évitera d’être propriétaire d’un mobil home dans un camping qui n’ouvre que 4 mois par an.
  • Savoir si vous pouvez garder 100% des revenus locatifs.
    Cette condition est beaucoup plus rare qu’on ne peut le penser. C’est à mon sens important pour n’importe quel objectif choisi. Cette liberté de sous location permet à tout propriétaire de rester un minimum maître du jeu.
  • Savoir si le contrat correspond à vos objectifs majeurs.
    Vous voulez acheter un mobil home car vous avez un objectif. Le contrat et le camping doivent correspondre à cet objectif en grande partie. Si vous voulez un camping avec des animations pour vos enfants, vous ne pourrez pas regarder du côté des 1 ou 2 étoiles…
  • Connaître les différents contrats proposés.
    Plus vous comprenez et connaissez les contrats qui vous sont proposés, plus vous êtes à même de choisir.
  • Juger la qualité des animations proposées.
    C’est un point assez simple. En général, on comprend très vite quelle est la qualité et la quantité des animations proposées. Celles-ci ont une importance assez conséquente pour diverses raisons.
  • Vous rendre compte de l’ancienneté du camping.
    Faites un tour, demandez depuis combien de temps le camping existe. Ceci sera certainement gage de qualité et de sécurité.

Quelles sont les astuces pour gérer la sous location dans un Mobil-home ?

astuces pour gérer la sous location d'un mobil home

Ça y est ! Vous avez trouvé le camping de vos rêves, c’est excellent ! Maintenant que vous savez que la sous location est autorisée et que vous comptez bien louer votre mobil home, il est temps de déterminer comment procéder.

La sous location de son mobil home correspond à deux points essentiels : louer son mobil home un maximum et réaliser l’état des lieux des locataires. Pour gérer la sous location, plusieurs choix s’offrent à vous : trouver les locataires et les accueillir, trouver les locataires et faire en sorte qu’ils soient accueillis où ne rien faire du tout et ainsi tout déléguer.

Soyez rassuré ! La sous location demande un peu de tests et d’organisation mais elle est simple à mettre en place et vous assurera une sérénité à toute épreuve. Ce n’est vraiment pas pénible du tout à réaliser, bien au contraire !

Vous avez bien entendu le choix de tout gérer vous-même, encore faut-il habiter proche du lieu d’achat du mobil home et du camping. Le plus souvent, il s’agit de passer par un prestataire extérieur pour assurer la gestion de la sous location du mobil home dans le camping.

Pour mieux vous organiser et mieux choisir, il existe des astuces pour bien gérer cette sous location : il faut être bien au clair sur la manière de procéder, fonctionner en toute légalité avec des entreprises qui accueillent, ne pas hésiter à tester différents prestataires… Les solutions existent et sont simples à mettre en place, vous devez juste bien vous demander jusqu’où vous êtes prêt à déléguer la sous location de votre mobil home ; et à quel point vous êtes prêt à vous investir.

Comment bien anticiper la sous location de votre Mobil-home dans un camping ?

Bien anticiper la sous location de votre mobil home dans le camping nécessite que vous soyez honnête avec vous-même et avec le niveau d’implication que vous souhaitez fournir. Si la sous location ne demande que peu de temps quand on est organisé, il faut quand même fournir le minimum d’efforts au départ pour bien automatiser les procédés.

Voyons des points clés pour bien anticiper cette sous location de mobil home :

  • Connaître le niveau d’implication que l’on souhaite fournir.
    C’est très important pour ne pas se rendre compte trop tard que l’on ne voulait pas répondre au téléphone ou passer du temps à s’occuper du mobil home.
  • Savoir si on est prêt à réceptionner des personnes au téléphone.
    Malgré tous les moyens modernes de sous louer un mobil home, la location de mobil home passe régulièrement par des appels téléphoniques qu’il convient de transformer en locataires. Il faut donc accepter d’y accorder un peu de temps.
  • Faire de la sous location soi-même permet d’augmenter la rentabilité.
    Plus vous agirez seul (sans intermédiaire sauf pour l’accueil), plus vous gagnerez en rentabilité.
  • User de stratégies simples pour trouver les locataires.
    Il faudra faire des tests pour trouver votre stratégie gagnante. Pour ceci, il faudra accepter une phase d’essai plus ou moins longue.
  • Trouver le partenaire pour accueillir les locataires (liste simple à trouver).
    Anticiper la sous location passe par ce point. Mais en règle générale, ce n’est qu’une formalité car de nombreuses personnes se proposent pour ce type d’activités.
  • Se créer une petite organisation simple et efficace.
    Elle demande un peu de temps au départ mais la mise en place de cette organisation vous assurera longévité et sérénité dans vos locations.
  • Agir en toute légalité.
    C’est important de bien comprendre que les revenus locatifs sont à déclarer et qu’il est judicieux de travailler avec une entreprise pour faire les entrées sorties.
  • Faire la sous location avec plaisir.
    La notion de plaisir est importante car vous sous louez à des locataires qui risquent de partir en vacances. Eux veulent avoir à faire à quelqu’un d’agréable.

Pourquoi est-ce important de gérer au mieux la sous location de votre Mobil-home dans un camping ?

La gestion de la sous location est simple à mettre en place mais il convient de la gérer au mieux pour que vos locations se déroulent en toute sérénité.

Voyons différentes raisons montrant que cette sous location de mobil home soit pensée, organisée :

  • La confiance en votre partenaire d’accueil vous assure une grande sérénité.
    Vous trouverez votre partenaire du premier coup ou non. La confiance en lui sera importante et vous permettra d’automatiser les actions sans soucis.
  • Si vos locataires sont contents, ils reviendront.
    Dans le monde des mobil home, les locataires, vacanciers reviennent souvent sur les lieux d’amusement et parfois de nombreuses années. C’est un point important car ils pourront vous assurer des semaines en toute période de l’année.
  • Si vos locataires sont contents de l’accueil, ils vous feront de bons commentaires.
    Les bons commentaires comptent pour le classement de vos annonces. De plus, un locataire heureux est un locataire qui vous recommande.
  • Le fonctionnement de certains sites de locations est plus chronophage.
    Il faut en avoir conscience. Certains procédés très efficaces demandent à être présent pour répondre au téléphone.
  • Une bonne gestion vous permet de ne pas dépenser d’énergie inutilement.
    Comme toute chose bien organisée avec efficacité, le rendu est très positif. Plus vous serez en phase avec votre manière de gérer et moins vous dépenserez d’énergie.
  • La bonne gestion vous assurera la longévité de votre achat de mobil home.
    Pour rejoindre le point au dessus, la gestion idéale ne vous prendra plus d’énergie, ne vous procurera pas d’énervement et vous permettra de louer plus et mieux.

Cas concret avec un exemple d’investissement locatif dans les Mobil-home et la location saisonnière en camping

exemple d'investissement locatif dans les mobil home dans un camping

Pour discuter réellement d’exemple d’investissement locatif avec les mobil home et de la location saisonnière, rien de tel que le fait de prendre un exemple concret : le mien !

Si je me permets d’avancer certains éléments sur l’achat de mobil home et sur la gestion de la sous location qui accompagne ce type d’investissements, c’est parce que j’en possède depuis de nombreuses années.

La sous location de mobil home dans les campings peut être rentable ! La preuve en chiffre dans mon exemple. Evidemment, cela ne peut pas se faire n’ importe où ni même n’importe comment.

Cet exemple me permet d’évoquer des techniques bien particulières et liées aux investissements locatifs saisonniers que sont les mobil homes comme : se faire connaitre sur internet différemment de la location courte durée classique, le fait de ne surtout pas « casser les prix », le fait de se montrer agréable et à l’écoute, …

Ce cas concret a vraiment pour objectif de mettre en chiffre ce que je peux annoncer et mettre en avant de manière plus théorique dans d’autres articles.

Les techniques essentielles en investissement locatif saisonnier avec les mobil-home

Le mobil home est un achat particulier et même souvent décrié. A achat particulier et investissement différent, il faut répondre par des procédés adaptés et du coup différents de ce qui est existant en immobilier.

Quelques techniques à part en investissement locatif saisonnier en mobil home :

  • Se montrer différemment sur le net.
    Le système locatif est différent de la location courte durée classique. Il ne faut pas hésitez à être vu et avoir des « vitrines ».
  • Ne pas hésiter à prendre des contacts au téléphone.
    Le téléphone est un peu rétro ? Peut-être mais la clientèle locataire de mobil home aime encore ce biais.
  • Multiplier les contacts téléphoniques.
    Il existe des stratégies pour multiplier les contacts et ainsi les potentiels locataires. 40 appels par semaine vous inquiètent ? Pensez que ce seront surement vos prochains locataires alors soyez gentils !
  • Ne négliger aucun biais pour sous louer.
    Testez, choisissez et automatisez ! Au départ, il faut essayer les techniques locatives pour voir ce qui fonctionne et nous correspond.
  • Trouver les techniques efficaces pour sous louer en fonction du secteur géographique.
    Comme le point précédent, testez ! Une technique locative ne fonctionnera peut être pas aussi bien dans tous les secteurs.
  • Garder tous les contacts d’année en année.
    Tous vos contacts doivent être gardés. Les locataires d’une année sont peut être ceux pour 5 années supplémentaires.
  • Trouver et mettre en avant les points forts de votre location saisonnière.
    C’est un procédé très utile dans les location de mobil home dans les campings. Les points positifs doivent être mis en avant pour une réelle projection des vacanciers.

Retour sur expérience sur ce que qu’il faut retenir avec la location de votre Mobil-home

Mon expérience m’a montré différentes choses. Il faut être logique avec ce type d’investissement locatif ou d’achat et il ne faut pas se fier aux discours négatifs de propriétaires qui ne sont pas prêts à faire des efforts pour sous louer leur mobil home.

L’expérience me montre que des techniques efficaces existent pour sous louer et faire de belles rentabilités avec les mobil home. Il est difficile de comparer avec l’immobilier puisque le mobil home ne vaudra plus rien en fin de vie mais il peut permettre de dégager de beaux bénéfices bien avant.

Ce que je retiens de mon expérience encore d’actualité :

 

  • La location de mobil home doit être réfléchie et optimisée en trouvant les techniques locatives efficaces dans le secteur.
    Personnellement, je ne m’arrête jamais d’essayer des choses et des nouvelles techniques locatives mais je ne perds pas de vue celles qui cartonnent.
  • Les sous location de mobil home se font aisément, une belle demande locative existe de part les activités spécifiques.
    C’est un gros avantage de sous louer un mobil home dans un camping. Les locataires viennent en grande partie pour les activités du camping.
  • Le milieu du camping est très agréable et cette location courte durée permet d’agir dans d’excellentes conditions de bien être.
    Prenez les choses positivement comme le font les futurs locataires qui préparent leurs vacances.
  • Cette activité ne me prend que très peu de temps dans sa mise en place et son organisation.
    Lorsque j’ai eu un locataire au téléphone, mon organisation me permet de bloquer et de l’enregistrer en moins de 5 minutes.

 

Autres sujets en immobilier qui peuvent vous intéresser :

• Tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un mobil home

Que faut-il savoir avant d’acheter un Mobil-home ?

Que faut-il savoir avant d’acheter un Mobil-home ?

Ce qu’il faut faire avant d’acheter un mobil home :

Avant d’acheter un mobil home, il faut être vigilant. En effet, l’achat d’un mobil home dans un camping peut s’avérer très sympathique et en corrélation avec nos attentes mais il convient de respecter une liste de points à vérifier.

  • Tout d’abord, il est important de vérifier les conditions d’achat du mobil home. Quelles sont les conditions d’achat si vous achetez à l’extérieur du camping ou dans le camping ?. Dans une majorité de cas, il sera bien plus intéressant d’acheter le mobil home directement au camping.
  • Ensuite, il est important de déterminer un objectif qui sera propre à chacun. Celui permettra de déterminer si les conditions du camping sont adaptées à la réalisation de cet objectif. Par exemple, si vous souhaitez sous louer votre mobil home, le camping doit impérativement vous permettre de réaliser cette action. Et ceci devra être inscrit dans le contrat qui vous relie au camping.
  • Le camping vous laisse-t-il faire de la sous location en totale liberté ? C’est une condition qui n’est pas obligatoire mais que j’ai appris à toujours prendre en compte. Je trouve que ceci laisse une liberté lorsqu’on achète un mobil home qui est relativement importante.
  • Vérifiez que vous êtes prêt mentalement à faire des efforts pour sous louer votre mobil home et diminuer ainsi les frais ! Ceci vous paraît curieux ? Pourtant, notre premier mensonge consiste souvent à se mentir à soi-même ! Si vous ne vous voyez pas faire d’efforts pour sous louer votre mobil home, n’espérez pas louer seul.
  • Vérifier les âges des mobil home dans le camping sur lequel vous allez acheter C’est un critère important ! En faisant un tour du camping ou bien en posant quelques questions, vous devez vite percevoir s’il n’y a aucun problème avec l’âge des mobil home sur le camping.
  • Enfin, vérifiez toujours si vous avez bien cerné tous les aspects du contrat en le relisant avec le directeur du camping. C’est très important pour rester serein. Il est interdit de repartir avec des interrogations.

Quels sont les mythes sur la durée de vie d’un Mobil-home ?

Il faudra bien différencier la durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil home dans un camping. Dans le premier cas, on parlera de durée de vie en général du mobil home alors que dans le second on évoquera plutôt le fait que le camping accepte ou non sur ses emplacements le mobil home.

  • Le premier mythe consiste à dire que les mobil home français ne sont pas solides. C’est une erreur, même si les modèles anglais sont conçus différemment à la base et réalisés pour durer dans le temps, les constructeurs français ont beaucoup progressés dans la conception.
  • Beaucoup croient aussi que le mobil home est moins solide ou plus vite abîmé parce qu’il est loué. J’aurai tendance à dire le contraire : la vie dans le mobil home tend à le conserver ne serait-ce que si on prend en compte l’aération procurée par les multiples locations.
  • On pense à tort que le mobil home ne vit que 10 ans, que malgré un entretien sérieux, la durée de vie d’un mobil home est très limitée. Un mobil home peut avoir une espérance de vie importante lorsqu’il est entretenu intérieurement et extérieurement, je connais personnellement des mobil home qui ont plus de 25 ans qui sont encore en « pleine forme ».
  • Beaucoup pensent qu’un mobil home d’un certain âge ne pourra plus être loué, que la vétusté sera problématique pour faire de belles locations. C’est un mythe ! La renommée du camping joue beaucoup sur les demandes locatives alors que la « beauté » du mobil home a moins d’importance. J’en possède qui ont bien plus de 10 ans et ils se louent encore plus de 1000 euros par semaine

Les avantages et inconvénients d’acheter un Mobil-home, ce qu’il faut savoir avant d’acheter un mobil home

L’achat d’un mobil home permet clairement de se faire plaisir à un prix raisonnable lorsqu’on compare à l’immobilier par exemple. Le prix de ce dernier en bord de mer peut s’avérer inaccessible alors que celui d’un mobil home semble beaucoup plus abordable.

  • Les frais annuels que représente l’achat d’un mobil home peuvent être atténués et même anéantis grâce à la sous location du mobil home. Celle-ci étant relativement « facile » à faire grâce aux activités, animations et structures du camping. Ceci est un avantage à condition de sous louer son mobil home.
  • Si l’achat d’un mobil home peut permettre de faire plaisir à la famille, il peut aussi être l’occasion de voyager contrairement à ce que l’on pense. En effet, certains campings par une procédure très maline, permettent à leurs propriétaires de voyager en France et dans certains coins de l’Europe pour une soixantaine d’euros par semaine.
  • Bien entendu, si on parle d’avantages spécifiques, on doit aussi parler d’inconvénients. Pour commencer, on achète parfois un mobil home en des lieux différents du choix de départ. Ceci arrive parfois lorsque les contrats des campings ne correspondent pas à nos attentes.
  • Ceci met en avant un inconvénient : celui de bien étudier le contrat. On peut considérer ce point comme un inconvénient lorsqu’on achète un mobil home. De mon côté, je vois ceci comme une contrainte à bien étudier. Le fait d’être locataire d’un emplacement nécessite la connaissance d’un règlement intérieur du camping et d’un contrat qu’il convient de connaître.
  • Les deux derniers points négatifs que je pourrai soulever sont la revente du mobil home ainsi que la durée de vie d’un mobil home qui est différente de celle d’un bien immobilier. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, partez toujours des deux principes suivants : votre mobil home « vivra » 20 ans et ne vous rapportera rien à la revente.

Les erreurs à éviter lors d’un investissement dans un Mobil-home

Il est interdit d’investir dans un mobil home avant d’avoir trouvé un camping et avant d’avoir étudié le contrat de celui-ci. Cet ordre logique est à respecter impérativement pour éviter de faire des erreurs lors de l’investissement dans un mobil home. Votre objectif doit être clair pour bien analyser le contrat du camping et le prix du mobil home devient secondaire à ces premières conditions.

  • Le prix de l’emplacement est important mais seul, il n’est pas une véritable condition sine qua none. Parfois, il vaudra mieux avoir un prix d’emplacement plus élevé et avoir la possibilité de sous louer son mobil home très cher. La sous location devant être autorisée clairement dans le contrat.
  • Attention, croire que l’on peut atteindre une belle rentabilité en passant par la gestion de votre mobil home par le camping est une erreur. La sous location rentable demande des efforts comme tout achat ou investissement. Ceci n’engage absolument pas à être présent chaque samedi pour faire l’état des lieux bien évidemment. Il existe des solutions simples à mettre en place pour ceci.
  • Acheter un mobil home engendre des frais, il est donc important de comprendre quels vont être les procédés pour atténuer ou anéantir ces frais. C’est un point à anticiper rapidement.
  • Un camping ne sera pas forcément ouvert toute l’année, c’est même très rare ! Cela ne change rien au fait qu’il soit intéressant par rapport à l’objectif que vous vous serez fixé. Un camping avec une période de fermeture n’est donc pas du tout rédhibitoire.
  • Un mobil home permet d’effectuer de belles sous locations mais il faut bien comprendre que la « renommée », les activités et les structures du camping jouent un rôle essentiel dans ce secteur. Penser que seule l’esthétique du mobil home compte est une erreur.
  • Le monde du mobil home et surtout les propriétaires déçus parce qu’ils n’ont pas anticipé certains éléments requiert des discours négatifs. Fiez-vous plutôt aux conseils pragmatiques et logiques. Pour vous donner un ordre d’idée, j’ai vu des propriétaires ne pas réussir à louer leur mobil home 500€ par semaine pendant que je refusais du monde à 1 240€/semaine…
  • La critique prend malheureusement souvent le dessus sur la réflexion.
  • Un autre point est une erreur à mon sens : ne pas récupérer la TVA sur votre mobil home si vous le sous louez. C’est un point qui fait partie intégrante du concept de sous location de mobil home.
  • Il s’agit d’un point de fiscalité important et nécessaire. N’oubliez jamais que vos revenus locatifs doivent évidemment être déclarés. Le réel simplifié en LMNP (assujetti TVA) est très adapté pour les mobil home.

 

Autres sujets en immobilier qui peuvent vous intéresser :• Investir dans un mobil-home pour louer dans un camping

Achat mobil home : comment bien acheter sa résidence mobile de loisir ?

Achat mobil home : comment bien acheter sa résidence mobile de loisir ?

Achat mobil home : quel est la meilleure stratégie pour bien acheter sa résidence mobile de loisir ?

Faire un achat de mobil home ! Voilà un sujet bien controversé, par méconnaissance la plupart du temps, mais également à cause de certains campings qui ont agi de manière mal honnête à une certaine période. Acheter un mobil home nécessite des règles, des connaissances et clairement, il existe une multitude d’éléments à savoir avant d’acheter un mobil home.

Nous verrons au cours de cet article qu’il ne suffit évidemment pas de « se jeter » sur la première annonce venue d’un beau mobil home et qu’il existe différents procédés pour devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping.

L’achat d’un mobil home peut donc se faire par différents moyens mais il convient de connaître leurs avantages et leurs inconvénients.

1- Achat mobil home : rappel des règles légales

Avant de débuter cet article sur les manières d’acheter un mobil home lorsque l’on veut devenir propriétaire, il convient de rappeler quelques règles essentielles.

Pour rappel, le mobil home est une résidence mobile de loisir et à ce titre, le mobil home est destiné à une habitation saisonnière à usage de loisir. Il doit également conserver ses moyens de mobilité et peut être déplacé par traction.

Je n’irai pas plus loin sur ces points car tout ceci est très bien défini dans le décret n° 2007-18 du 5 janvier 2007.

Ce qui nous intéresse plus particulièrement et qui est lié directement à l’achat d’un mobil home sont les lieux d’installation possibles. Il convient d’être très clair et explicite à ce sujet. Les résidences mobiles de loisirs (donc les mobil home) ne peuvent être installés que :

  • Dans des parcs résidentiels de loisirs mentionnés à ce titre
  • Dans des terrains de campings classés au sens du code du tourisme
  • Dans des villages vacances classés en hébergement léger au sens du code du tourisme

En aucun cas, il n’est possible de faire l’achat d’un mobil home et de l’installer sur son terrain privé. Il existe des dérogations et autorisations qui peuvent être controversées mais je n’entrerai pas dans les détails à ce sujet dans cet article.

Pour la suite de l’article, nous évoquerons l’achat de mobil home à placer dans des campings et/ou villages vacances. La partie PRL étant moins « intéressante » à traiter ; étant donné que dans ce cas, vous achetez le mobil home mais également l’emplacement. Ainsi, vous devenez résident propriétaire dans une copropriété.

Nous n’oublierons JAMAIS que même si l’achat de mobil home sera évoqué principalement dans cet article, le futur propriétaire (peut-être vous !), aura clairement défini ses objectifs avant un quelconque achat de mobil home. Il évidemment interdit d’acheter un mobil home à un endroit et ne pas savoir où on va le mettre.

2- Acheter un mobil home d’occasion ou neuf ?

achat d'une résidence mobil home de loisir

C’est une question qui m’est souvent posée sur mon blog ! Yann, est-il plus judicieux d’acheter un mobil home d’occasion ou d’acheter un mobil home neuf ?

Je n’ai pas de réponse toute faite à ce sujet et ce pour diverses raisons. Un mobil home peut tout à fait être neuf et bénéficier d’une belle promotion car il est vendu dans une période de déstockage et un mobil home d’occasion peut également être une superbe occasion en fonction de sa période de vente.

Ce qui est certain : c’est que deux mobil home identiques (occasion ou neuf) peuvent être vendus à des prix très différents en fonction de divers paramètres : vente dans des campings de luxe, vente en différents lieux de France (coût du transport), vente dans une période donnée, … Il suffit de constater certains dégâts économiques causés par la crise sanitaire du COVID 19 pour comprendre facilement que certains campings proposent des rabais pour faire « entrer de la trésorerie ».

Il existera donc de très belles occasions et de belles affaires dans le neuf ou quasi neuf.

Si je prends mon exemple, j’ai acheté des mobil home d’occasion 2 chambres et 3 chambres neufs et également des mobil home neufs. Je me suis axé sur le rapport qualité/prix à l’instant donné.

A ce sujet, on me parle souvent d’argus du mobil home. Comme je l’ai déjà évoqué dans un autre article au sujet de l’achat de mobil home, cet argus est à prendre avec des « pincettes ». Il existe beaucoup trop de paramètres pour se fier à ce type d’argus et en tirer des conclusions.

9 fois sur 10, il vaudra mieux payer un mobil home un peu cher et être propriétaire du mobil home dans un camping aux bonnes conditions plutôt que faire une belle affaire en ce qui concerne le prix d’achat du mobil home et être bloqué ensuite.

Voyons maintenant 3 manières principales pour acheter un mobil home.

3- Achat d’un mobil home avec un particulier

Acheter un mobil home à un particulier est la première solution qui peut venir à l’esprit. Cette solution requiert quelques avantages : on visualise nettement le mobil home, le feeling peut très bien passer avec le propriétaire du mobil home sur le camping, le mobil home peut être vendu totalement équipé et on sait directement sur quel emplacement le mobil home est situé.

A première vue, cette solution semble idéale. Avec de l’expérience et une vision différente, on se rend compte que neuf fois sur dix, cette solution n’est pas adaptée au projet. Bien entendu, cela dépendra de vos objectifs et de vos projets après achat du mobil home.

Effectivement, contrairement à l’immobilier, si vous achetez directement à un particulier, vous n’allez pas faire l’économie des « frais d’agence » ou « de frais de camping », le système fonctionne différemment. Au contraire, vous risquez de payer des droits d’entrée au camping pour avoir « le droit », « l’autorisation » de devenir le nouveau propriétaire du mobil home sur cet emplacement.

En résumé, vous paierez très certainement des droits d’entrées, vous n’aurez aucun choix dans l’achat du mobil home ni même dans la localisation de l’emplacement. L’achat de mobil home directement au propriétaire peut donc être la fausse bonne idée dans beaucoup de cas.

Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez pas acheter un mobil home à un propriétaire sans connaître les tenants et aboutissants d’un tel acte. Il vous faudra des confirmations écrites du directeur du camping.

4- Achat d’un mobil home avec un concessionnaire

L’achat d’un mobil home avec un concessionnaire est pratique assez courante. Il convient d’être vigilant et surtout d’être réfléchi si vous achetez un mobil home à mettre sur un camping.

Le risque est de facilement « craquer » pour un très beau mobil home sans avoir réellement réfléchi à l’emplacement pour mettre le mobil home. Même si souvent, les concessionnaires sont en mesures de proposer des emplacements avec des campings partenaires, il convient de bien connaitre les règlements du camping auparavant.

Ce n’est pas parce qu’un concessionnaire à « négocié » les droits d’entrée pour vous dans un camping si vous achetez le mobil home chez lui que le camping vous proposera un contrat adapté à vos objectifs.

En résumé, même si vous trouvez superbe mobil home, même si le concessionnaire vous évite de payer 5000 de frais d’entrée, vous devez IMPERATIVEMENT être aux faits du contenu du contrat qui vous relie au camping avant de signer un quelconque achat de mobil home.

Je connais des concessionnaires très professionnels, capables de vous proposer une multitude de campings en fonction de vos objectifs. Ce sont souvent des projets clés en main adapté à chacun. Ceux-là, vous évoqueront toujours les localisations avant d’évoquer l’achat de mobil home.

Les partenariats avec les campings sont déterminants pour les concessionnaires. Plus ils ont de partenariats et plus ils seront en mesure de proposer des projets adaptés en fonction des objectifs.

5- Achat d’un mobil home dans un camping

achat mobil home dans un camping

Une autre solution est encore plus simple et requiert pas mal d’avantages pour nous propriétaires : l’achat de mobil home directement sur le camping. Ces derniers proposent un « parc de vente » de mobil home à un endroit du camping et vous permettent de faire un choix entre une multitude de modèles.

Les conditions du camping restent une priorité avant l’achat du mobil home

Evidemment, une nouvelle fois, il faut que les conditions évoquées dans le contrat du camping vous correspondent. C’est la condition sine qua none.

Si, après de bonnes explications précises sur le sujet « contrat du camping », vous vous rendez compte que le camping vous permettra d’atteindre vos objectifs, vous pourrez choisir un mobil home ainsi qu’un emplacement. Ceci est un bel avantage car en général, on a de vrais choix à faire.

Les principaux avantages d’acheter un mobil home sur le camping

Les autres avantages avec ce système, en plus du choix, sont que les campings vous éviteront les frais d’entrée ainsi que d’éventuels frais d’installation. Normal, ils s’occupent de tout ! Bien évidemment, le camping reste une entreprise et il va sans dire qu’ils feront une marge lorsque vous allez acheter le mobil home.

L’achat du mobil home dans un camping reste un achat réalisé avec un professionnel et vous aurez donc le droit de récupérer la TVA à hauteur de 20% sur le mobil home. Je ferai un article complet sur le sujet prochainement.

Le camping reste une entreprise qui doit faire des bénéfices

Pourquoi ce titre ? Je reçois beaucoup de messages et/ou appel sur le sujet : « le camping m’a arnaqué ! ». Une nouvelle fois, je ne nie pas qu’il y a eu des soucis sur certains campings (notamment dans le sud) et que des abus ont clairement été effectués.

Mais attention ! Beaucoup confondent “arnaque” et “stratégie de l’entreprise camping » pour faire des bénéfices.

Bien évidemment, les propriétaires de mobil home sur le camping doivent être satisfaits du service proposé puisqu’ils paient chaque année mais ils (et j’en fais partie) ne doivent pas oublier que pour proposer de beaux services, « l’entreprise camping » doit bien se porter financièrement, c’est un point CAPITAL.

Il ne faut donc pas être scandalisé à chaque fois que l’on « perçoit » des bénéfices effectués par les campings. Oui ! Un mobil home peut « coté » 25 000 € et être vendu prêt à l’emploi 35 000 € : c’est un fait ! Et c’est exactement en ce sens que se fier à un argus n’a aucun sens ou presque dans ce milieu.

Ce type de camping aura d’autres stratégies pour faire des bénéfices, à nous de bien comprendre pour tenter de minimiser certains frais. Il existe des solutions simples pour réduire des frais annuels que peu de propriétaires exploitent. J’y ai dédié toute une partie dans mon programme IMMO Meublé Mobil Home car j’estime que ne pas réduire les frais est un manque à gagner trop important chaque année.

J’estime qu’au moins 15 à 30% des frais peuvent être réduits chaque année en mettant des petits systèmes en place très simples.

Imaginez un propriétaire qui gagne 10 000 € de revenus locatifs mais qui à 8400 € de frais, son travail est anéanti par un manque de gestion annuel en terme de frais et il convient d’améliorer nettement cette partie de l’équation.

Je ne peux absolument pas détailler tous les moyens existant à ce sujet mais mon expérience m’a montré qu’on pouvait diminuer les frais annuels jusqu’à 30%. En reprenant l’exemple au dessus, les frais passeraient de 8400€ à 5880€ dans le meilleur des cas, vous conviendrez que ce n’est plus du tout la même chose.

6- Mon exemple d’achat de mobil home dans des campings 3 et 4****

Pour commencer, je tiens à signaler que je ne donne pas un exemple pour me mettre en avant ni même mettre en avant une quelconque société de campings. Je préfère lever le doute sur ce point tout de suite étant donné les commentaires que je peux recevoir de certains « professionnels » sur les réseaux.

Actuellement, je suis propriétaire de 4 mobil home et je l’ai été de plus. J’ai géré beaucoup de mobil home en accompagnement pour du locatif, j’ai donc un retour d’expérience intéressant dans ce milieu sur différents types de campings.

Les campings sur lesquels j’ai mes mobil home ont des profils différents : animations, structures, nombre d’étoiles, … Mais j’ai toujours fait en sorte que les contrats correspondent à mes objectifs.

J’ai exploité de grandes sociétés de campings adaptées aux propriétaires ainsi que de « plus petits campings » gérés par des propriétaires : ceci me permet aujourd’hui de parler avec des retours d’expérience pratiques ainsi qu’avec un recul important sur cette expérience.

Pour ma part, j’ai toujours acheté avec des objectifs de rentabilité, mais bien évidemment, certains veulent devenir propriétaire de mobil home sur un camping pour d’autres raisons. Il m’est possible aujourd’hui de guider, d’orienter en fonction des objectifs et il m’arrive parfois de le faire avec des clients de mon programme « IMMO Meublé Mobil Home ».

Conclusion de cet article lié à l’acquisition de mobil home

Une nouvelle fois, comme pour tout achat au final, il convient d’agir avec logique et de ne jamais perdre de vue ses propres envies, ses propres objectifs. C’est ce point qui déterminera sui oui ou non, le camping est adapté à la situation. L’achat du mobil home sera la conséquence de cette réflexion et non l’inverse.

A très vite,

Yann

Les 7 mythes sur la durée de vie d’un mobil home 

Les 7 mythes sur la durée de vie d’un mobil home 

Comment se faire une vraie idée sur la durée de vie d’un mobil home dans un camping ?

Faites vous partie des personnes qui croient dur comme fer à certaines croyances sur la durée de vie d’un mobil home ?

  • Les mobil home sont moins solides quand ils sont fabriqués à l’étranger !
  • Les mobil home utilisés pour la location ont une durée de vie plus courte.
  • L’entretien d’un mobil home n’a que peu d’effet sur sa durée de vie !
  • Un mobil home ne vit que 10 ans, ensuite il s’effrite !
  • La durée de vie d’un mobil home dans un camping est très limitée avant de le « dégager »
  • Un mobil home n’est plus louable après un certain temps
  • Il faut penser à revendre son mobil home avant qu’il ne soit usé
  • Cela coûte cher de faire sortir son mobil home d’un camping qui est en fin de vie

la durée de vie d'un mobil home

On lit tellement « tout et n’importe quoi sur la durée de vie d’un mobil home » que je tenais une nouvelle fois à vous faire part de mes connaissances dues à quelques années d’expérience sur le terrain.

Le problème de ce type de croyances erronées ou pas assez justes est qu’elles auront obligatoirement des incidences sur votre futur achat de mobil home. Si vous devez avoir des influences, autant qu’elles vous donnent une vision plus juste.

Par exemple : si vous pensez qu’on ne peut plus louer un mobil home au prix fort après 10 ans d’existence, vos calculs de rentabilité seront obligatoirement faussés.

Lisez bien cet article jusqu’au bout pour pouvoir vous faire votre propre opinion sur ce que vous lirez désormais.

La première des choses que je vais définir sont les deux notions suivantes : la durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil home dans un camping.

Ensuite, j’exposerai 7 mythes, 7 croyances non justifiées à mon sens.

La durée de vie d’un mobil home et la durée de vie d’un mobil-home dans un camping : quelles différences ?

La durée de vie d’un mobil home : définition

Très simple, ce que je veux dire par là, c’est combien de temps le mobil home restera « debout » ? Combien de temps pourra-t-il garder ses fonctions d’accueil sans problèmes majeurs ? N’y-a-t-il pas d’odeurs stagnantes de moisissures imprégnées impossibles à enlever ?

En résumé, le mobil home sera en vie s’il peut accueillir encore des personnes entre ses murs sans perturber la sécurité où le mode de vie classique de celles-ci et ce, que le mode de vie soit long ou temporaire.

On pourrait comparer au contrôle technique de la voiture, la seule différence est que le contrôle technique de mobil home est subjectif et non officiel.

La durée de vie d’un mobil home dans un camping : définition

La durée de vie d’un mobil home dans un camping est un concept bien différent. Lorsque j’évoque cette particularité, je veux souligner le fait que le camping ait son mot à dire.

Ici, on pourrait poser une question assez proche : « combien de temps le directeur du camping va-t-il accepter mon mobil home dans son camping ?

C’est un point extrêmement important à comprendre. Certains directeurs, certains contrats font en sorte que vous soyez obligé de changer votre mobil home de camping au bout d’un certain nombre d’année. C’est clairement à proscrire !

la durée de vie d'un mobil home dans un camping

Il faut au contraire que la durée de vie du mobil home se rapproche au maximum de la durée de vie du mobil home dans le camping pour que vous ayez réalisé un achat serein et/ou rentable.

L’idéal est qu’en fin de vie du mobil home (après plusieurs constats réalisés par vous-même), vous puissiez avoir une discussion avec le directeur du camping pour trouver un terrain d’entente.

Croyez-moi, il est tout à fait possible de trouver des campings 4**** qui acceptent votre mobil home sur la totalité de leur durée de vie.

J’y reviendrai tout à l’heure.

Voyons les mythes et notions non fondées qui envahissent la toile et nous laisse douter sur les réelles notions de durée de vie d’un mobil home.

Mythe 1 : Les modèles français ne sont pas solides

Je ne l’ai pas lu souvent mais cela m’arrive encore parfois de trouver cette idée assez spéciale qui fait un peu penser à certains « râleurs » critiquant absolument tout ce qui se fait dans notre pays.

Les gens pensent que ce qui est fabriqué en France n’et pas solide car notre culture « mobilhomistique » n’est pas assez ancrée sur le territoire.

Il est vrai que les modèles anglais, notamment, semblent plus finis et plus aboutis lorsqu’on revient quelques années en arrière.

Cela dit, à l’origine, on construisait, en Angleterre, des mobil home pour en faire des résidences principales, il fallait donc voir « costaud » et « robuste ». Certains tenaient presque 40 ans avant de finir à la casse.

Il faut regarder le présent !

Les constructeurs français ont énormément progressé et proposent des mobil home tout à fait robuste capables de tenir très longtemps.

J’ajouterai que l’isolation aussi a été revue et les constructeurs français sont capables de réaliser des mobil home 4 saisons spéciaux pour montagne.

Mythe 2 : La durée de vie des mobil home pour la location est plus courte

La durée de vie d’un mobil home devient plus courte parce qu’il est mit en location ? Je n’y crois pas un instant. L’usure est certainement plus avancée mais la solidité du mobil home est clairement stable.

D’ailleurs, on peut même penser que louer son mobil home un maximum de semaines dans l’année aide à l’entretien de la bonne forme de votre mobil home.

Le fait de chauffer au printemps ou pendant les périodes plus froides empêche l’humidité de s’imprégner dans les murs. La circulation d’air sera plus présente, bref ! Comme pour une maison, la vie intérieure permet un entretien des biens.

A ce sujet, pour éviter une usure trop rapide de l’intérieur, il est intéressant d’avoir une terrasse couverte et parfois même avec des joues. Ceci permet d’avoir une vie en dehors des pièces du mobil home et donc une usure intérieure moins rapide.

Mythe 3 : Un mobil home se décompose et ne s’entretient pas

Un mobil home ne s’entretient pas ? Clairement, c’est une aberration pour différentes raisons.

Connaissez-vous un seul objet qui ne s’entretienne pas ?

L’entretien d’un mobil home va lui permettre une durée de vie plus longue que ce soit en termes matériels ou en termes de locations.

Il existe différents types d’entretien :

  • L’entretien extérieur pour empêcher l’air marin de déposer trop de sel
  • L’entretien intérieur pour l’hivernage : on purge le mobil home pour éviter tout problème de tuyauterie en cas de gel.
  • L’entretien intérieur avec le gros sel et le charbon : ces 2 éléments empêchent, durant une période de fermeture, que l’humidité s’installe dans le mobil home
  • Le chauffage si votre mobil home n’est pas occupé pendant une période un peu fraîche.

investir dans un mobil home

Il existe aussi des entretiens plus radicaux se rapprochant plus de la rénovation comme un changement de lino, de bac de douche, …

J’ai même vu (de manière fréquente) des enlèvements de banquettes un peu anciennes pour mettre un clic clac et une table de salon.

Sachez à ce sujet que proposer ce type d’aménagement permet de louer cher son mobil home pour de nombreuses années.

Mythe 4 : Un mobil home ne vit que 10 ans

Je pense, lorsque je lis ceci que les personnes confondent la durée de vie d’un mobil home avec la durée de vie d’un mobil home dans un camping.

Un mobil home qui ne vit que 10 ans, je crois n’en avoir jamais connu personnellement.

Certaines personnes se sont vus obligés d’enlever leur mobil home d’un camping parce qu’il avait 10 ans, ça oui ! C’était clairement une des clauses abusives existantes lorsque vous signiez des contrats de 10 ans par exemple.

Pour finir sur ce sujet, les propriétaires de mobil home étaient satisfaits de signer des contrats de 10 ans car cela bloquait le loyer de parcelle qui n’augmentait pas pendant 10 ans. Mais, à côté de ça, toutes les clauses changeaient au bout de 10 ans puisqu’un nouveau contrat voyait le jour !

Non merci !

Clairement, les mobil home qui ont 10 ans peuvent être un peu démodés mais ils sont encore en excellent état et prêt à faire de belles saisons locatives.

Mythe 5 : La durée de vie de mobil home dans un camping est limitée

Je reviens sur ce point qui a une haute importance. Ce n’est pas du tout une obligation d’avoir ce type de limite dans un contrat.

Il ne faut d’ailleurs jamais signer un contrat si vous savez que la durée de vie de votre mobil home dans le camping est limitée et déterminée à l’avance.

Comme je vous le disais plus haut dans cet article, ne vous laissez pas séduire par un contrat de 7 ou 10 ans sans augmentation de loyer de parcelle alors qu’à la fin de ce contrat, on vous obligera à mettre un mobil home neuf.

Payer une augmentation de prix d’emplacement n’est pas un souci, il vous suffira de répercuter ceci sur vos locations.

Il se peut même que le camping ne vous fasse pas payer cette augmentation si vous payez en une seule fois votre emplacement.

Mythe 6 : On ne peut pas louer un mobil home sur toute sa durée de vie

C’est aussi une fausse croyance très limitante.

Je vous donne deux exemples tout de suite :

Je loue un mobil home qui a 15 ans plus cher que des mobil home neufs et je connais au moins 2 mobil home de 27 ans qui se louent encore plus de 1000 euros par semaine en haute saison.

Tout est histoire d’entretien, d’aménagement et de réflexion. Même avec un « vieux » mobil home, vous pouvez trouver des astuces pour faire mieux que les autres :

  • Des vélos
  • Des accès à des activités dans la région
  • Un soin
  • Un apéritif au restaurant du camping

C’est là tout le sujet d’utiliser des stratégies efficaces pour louer PLUS et louer MIEUX. Croyez-moi, des stratégies, il y en a des dizaines que vous ne soupçonnez peut être pas encore.

Mythe 7 : Il vaut mieux revendre un mobil home avant qu’il ne soit « usé »

Je conseille toujours l’inverse ! Pour moi, la revente n’a pas sa place dans le monde du mobil home sauf exception.

Par exemple, vous avez déjà gagné pas mal d’argent avec votre mobil home et vous en avez un peu marre de la gestion alors vous le revendez pour une « bouchée de pain ».

Je préfère partir du principe que le mobil home ne vaudra plus rien en fin de vie et faire en sorte de l’entretenir pour le louer 20, 25 et même 30 ans.

Je sais que c’est long mais si votre mobil home est remboursé en 7 ans, vous pouvez le « pousser » quand même quelques années après où vous pouvez décider de le mettre en location par une personne qui gère tout même si cela perturbe votre rentabilité.

Quand on est organisé, cela ne prend absolument plus de temps en terme de gestion. C’est la personne qui fera les états des lieux qui aura tout le relationnel et la logistique à gérer.

Conclusion : qu’en est-il de la fin de vie du mobil home dans un camping ?

Comme vous l’avez compris, il est impératif de bien étudier les contrats de campings pour que ceux-ci vous laisse « pousser » votre mobil home jusqu’à son dernier souffle.

Ensuite, ce sera à vous de faire en sorte que la durée de vie de votre mobil home s’allonge par votre entretien et par vos idées.

Le but sera de le louer un maximum de temps ou d’en profiter le plus longtemps possible, jusqu’à ce que le directeur du camping vous dise : « là, ce n’est plus possible ! ». J’exagère un peu mais je crois que vous avez compris l’idée essentielle.

A mes débuts, j’ai vu une dame se faire «contacter dans le bureau du directeur. C’était quelques jours avant que je n’achète mon premier mobil home.

Le directeur l’avait justement convoquée pour lui préciser que ce serait la dernière saison pour laquelle elle aurait le droit de sous louer son mobil home. Je me souviens parfaitement de ce moment car il m’avait fortement questionné.

Ce mobil home avait 23 ans et je sais maintenant qu’il avait été exploité en sous location et  qu’il avait été remboursé en 6 ans et demi…

Je souhaitais terminer cet article sur une touche écologique. Une société a vu le jour il y a maintenant pas mal de temps, il s’agit d’Ecomobilhome. Elle permet la destruction et le recyclage des éléments de votre mobil home en fin de vie.

C’est une solution gratuite (sous conditions) qui vous permettra d’appréhender sereinement la fin de vie de votre mobil home tout comme vous l’aurez fait pendant toute la durée de vie de votre mobil home dans le camping.

J’espère que cet article vous aura donné quelques informations utiles et je vous dis à très bientôt.

Yann

6 avantages et 5 inconvénients lors de l’achat d’un mobil home !

6 avantages et 5 inconvénients lors de l’achat d’un mobil home !

Acheter un mobil home comporte des avantages et des inconvénients voyons lesquels !

Si vous lisez cet article, vous vous demandez certainement :

En quoi investir dans un mobil home est-ce intéressant ?
Est-ce que qu’acheter un mobil home est rentable ? Si oui sous quelles conditions ?
En quoi est-ce intéressant d’acheter un mobil home dans un camping ?
Est-ce qu’investir dans un mobil home est plus intéressant qu’investir en immobilier ?
Est-ce comparable ?
Est-ce que l’achat d’un mobil home signifie faire un investissement ? Ou doit-on y voir un achat plaisir ?
Quels sont les inconvénients pour l’achat d’un mobil home ?

Aujourd’hui, grâce à mon expérience, je peux vous certifier que l’achat d’un mobil home peut être très intéressant en plusieurs points :

  • Se faire plaisir
  • Réaliser un investissement rentable
  • Faire un achat plaisir serein
  • Réaliser un « mixte » entre investir et se faire plaisir

Dans cet article, il ne s’agit pas d’exclure tous les inconvénients comme si ils n’existaient pas. Il s’agit plutôt de mettre en avant les principaux avantages existant lorsqu’on investit dans un mobil home.

J’évoquerai d’ailleurs les inconvénients majeurs en fin d’article.

Après avoir fait une rapide définition des termes « investir dans un mobil home » et « acheter un mobil home dans un camping », nous verrons quels sont les 6 avantages et les 5 inconvénients lors d’un achat de mobil home.

Investir dans un mobil home

Ma définition d’ « investir dans un mobil home »

Le terme « investir dans un mobil home » est vu ici au sens large. Il pourrait être comparé au fait d’acheter un mobil home.

Pour mieux cerner les propos par la suite, je distinguerai le fait d’investir dans un mobil home et le fait d’acheter un mobil home.

Nous prendrons donc comme définition simple de « investir dans un mobil home » le fait de considérer le mobil home autrement que comme un passif ( passif étant quelque chose qui vous a fait perdre de l’argent).

Le mobil home a donc une fonction d’actif, c’est-à-dire de faire entrer de l’argent sur votre compte pour atteindre des objectifs de remboursement ou de rentabilité, c’est en ce sens que nous pouvons parler d’investir dans un mobil home et non acheter un mobil home.

Autre définition d’investir dans un mobil home

Lorsque j’utiliserai l’expression « acheter un mobil home », je parlerai d’un achat au sens plus large. C’est-à-dire que le mobil home pourra alors être considéré comme un actif mais aussi comme un passif (un véritable plaisir).

Pour rappel : acheter ou investir dans un mobil home est souvent la conséquence de 1 des 3 objectifs suivants :

  • Acheter un mobil home pour se faire plaisir quelque soit les tarifs de location annuel
  • Acheter un mobil home pour allier plaisir et remboursement des frais
  • Investir dans un mobil home pour la rentabilité

Les avantages lors de l’achat du mobil home

Parlons maintenant des principaux avantages et inconvénients lorsqu’on se lance dans l’achat d’un mobil home.

1- Le 1er avantage pour l’achat d’un mobil home est le prix

Evidemment, lorsqu’on compare le prix d’un mobil home et celui d’un appartement, il n’y a pas « photo ». Le prix du mobil home est nettement moins élevé et du coup il est plus abordable.

On peut parfois l’acheter « cash », ce qui dans l’immobilier est inintéressant dans la majorité des cas puisque le fait d’avoir un emprunt bancaire permet d’avoir un effet de levier maximal. En effet, vous empruntez à la banque et c’est le locataire qui rembourse.

Avec un mobil home, cela peut se voir autrement car on parle de prêt à la consommation et non de prêt immobilier. L’effet de levier est moins bon et il est intéressant d’acheter avec sa trésorerie quand celle-ci le permet. Cela évitera d’avoir à forcer ses locations pour rembourser l’emprunt.

On peut se permettre de prendre un peu plus de temps. Or, payer un mobil home directement à 25 ou 35 000 euros s’avère plus faisable que payer des appartements ou immeubles.

N’oubliez-pas que le prix du mobil home reste secondaire par rapport aux clauses des contrats de location.

2- Investir dans un mobil home : aucun risque pour la demande locative

Un deuxième avantage concernant l’achat de mobil home est la sous location.

En effet, si celle-ci est autorisée (vous aurez bien évidemment vérifié auparavant), elle s’avère particulièrement positive du fait des nombreuses animations mises en place dans le camping.

Quand je parle d’animation, je veux aussi évoquer les différentes structures comme les piscines, les terrains de tennis, …

Les locataires viennent en camping, pour une majorité, pour avoir accès à une certaine tranquillité mais aussi et surtout pour l’accès aux structures. C’est ce point déterminant qu’il est assez aisé de trouver des locataires même en hors saison.

Il faut bien entendu vérifier la fonctionnalité du camping sur toute sa durée d’ouverture.

Finalement, cela revient à dire que le mobil home doit avoir le minimum d’équipements utiles et adapté aux vacances (barbecue, terrasse couverte et sécurisée, clim, …). Les infrastructures du camping ayant au final plus d’impact sur le choix que feront les futurs locataires que votre mobil home en lui même.

Les adolescents adorent le concept du camping animé et si les ados adorent, les parents reviennent ! C’est excellent pour voir revenir vos locataires d’année en année.

C’est une stratégie à ne pas négliger car des locataires qui réservent en direct avec vous, ce sont des commissions en moins pour les gros sites de location et donc plus d’argent pour vous.

3- La sous location d’un mobil home se gère facilement

Contrairement à beaucoup de questions orientées qui me sont posées sur mon blog d’aide à l’investissement dans les mobil home, la sous location d’un mobil home se gère très facilement.

Il vous faut trouver votre méthode et la personne sur place qui va accueillir vos locataires et le tour est joué.

Souvent le camping vous propose de gérer pour vous de A à Z. Evidemment, cette simplicité a un prix : celui de la perte de rentabilité ! Mais beaucoup préfèrent opter pour cette solution et être totalement tranquille.

Une conciergerie peut tout gérer pour vous où bien vous travaillez avec un micro entrepreneur qui fera uniquement les états des lieux pour vous.

Je travaille de cette manière depuis des années et c’est très simple à mettre en place. Il y a bien longtemps que je ne retourne plus dans mes mobil home. Tout se fait à distance.

4- Acheter un mobil home permet de faire plaisir à toute la famille

acheter un mobil home avis

Un autre avantage est celui de se faire plaisir ! Pour certain, c’est même l’avantage numéro 1 puisqu’ils veulent juste rembourser les frais et garder le mobil home pour eux le reste du temps.

Je connais même des retraités qui louent leur mobil home 6 semaines par an et qui passent les 7 mois et ½ restant dans leur mobil home.

Mobil home rime avec camping et vacances ! On comprend donc parfaitement que certains veuillent en profiter un maximum. C’est un choix à calculer dès le départ mais c’est un procédé tout à fait réalisable.

Le camping alterne animation, plaisir, tranquillité en hors saison, entretien des emplacements, accès aux salles de sport et à la piscine chauffée tout au long de l’année. Cela peut tout à fait être un mode de vie.

En général, les personnes retraitées qui vivent de cette manière n’ont aucun mal à ce que leurs petits enfants veuillent venir chez eux en vacance…

5- L’achat d’un mobil home peut permettre de voyager !

Là, il s’agit d’un avantage dès l’achat du mobil home, c’est un véritable concept ! Je vous explique ceci très simplement.

Il s’agit d’acheter un mobil home dans une société qui possède plusieurs campings soit en propriété soit en partenariat.

Lorsque vous devenez propriétaire de mobil home chez eux, vous pouvez aller sur TOUS les autres campings qui leur appartiennent ou leurs partenaires.

Ceci n’est possible que 5 semaines par an, hors juillet et août pour une soixantaine d’euros par semaine.

La petite astuce consiste à louer votre mobil home pendant que vous profitez d’un autre dans un autre camping sympa. Autant vous dire, que votre mobil home sera loué plus de 60 euros la semaine.

Pas mal le concept, quand on sait que des campings partenaires existent en Corse en Espagne ou encore en Croatie…

6- Un autre avantage est à noter : investir dans un mobil home permet de récupérer la TVA

Ce point est à mon sens très important et c’est un avantage qui existe sous certaines conditions. Je ne vais pas entrer dans les détails fiscaux, vous pouvez pour ceci contacter de ma part Mobil Home Serenity qui sont experts dans le domaine.

Surtout si vous vous apprêtez à acheter contactez-les de ma part et d’ailleurs contactez-moi également !

Vous m’envoyez un mail avant achat de mobil home et avant toute démarche et je pourrais au moins vous conseiller car je connais beaucoup de campings et de sociétés.

Vous pouvez m’ écrire à contact@investissementmobilhome.com

Revenons à cette histoire de TVA ! Cette récupération sur votre compte n’est possible que si vous devenez Loueur Meublé Non Professionnel au réel simplifié et que si vous louez votre mobil home.

Sachez juste que si vous louez votre mobil home, vous avez tout intérêt à être sous ce statut pour minimiser votre imposition et même peut-être l’anéantir et aussi récupérer la TVA sur le mobil home.

Pour vous donner un exemple simple :

Un mobil home vendu 40 000€ TTC vous permettra de récupérer 6 666€ de TVA sur votre compte, c’est quand même loin d’être négligeable.

Sachez juste aussi qu’en échange d’une TVA récoltée sur vos loyers (pour l’Etat donc), vous pourrez récupérer 20% sur tous vos frais liés à la location de votre mobil home ainsi que 10% de TVA sur le loyer de votre emplacement et ce chaque année.

Les inconvénients lors de l’achat d’un mobil home

Evidemment, s’il existe des avantages à l’achat d’un mobil home, il existe aussi des inconvénients qu’il convient de connaître pour ne pas être surpris.

A- 1er inconvénient : bien étudier le contrat du camping

Je l’ai dit et redit, l’étude « minutieuse » du contrat doit être faire et vérifiée avec le directeur du camping.

Ce point est très important et si j’ai décidé de le « classer » comme un inconvénient aujourd’hui, c’est simplement que parfois cela prend un peu de temps à faire.

MAIS peu importe, il faut étudier sérieusement ce morceau de papier qui sera gage de bonnes relations avec le camping pour les années futures.

Cette étude, cette recherche est donc en corrélation avec votre objectif de départ et peut prendre un peu de temps.

B- On ne choisit pas toujours en fonction du camping

prix d'un mobil home

Là est une particularité spéciale du monde du mobil home et des campings.

En fonction des objectifs que l’on se fixe, on n’achètera pas obligatoirement un mobil home sur le camping que l’on pensait.

Rappelez-vous ! Seul le contrat est prioritaire, il doit être adapté à ce que l’on veut faire.

Si ce n’est pas suffisamment le cas, on doit aller voir ailleurs même si le camping semble sympa en apparence.

L’esthétique et le bien être peuvent, dans certain cas, arriver en deuxième.

Ce point revient donc à dire qu’on choisit d’abord un contrat adapté et ensuite un camping et ensuite un mobil home. Il faut faire très attention à bien respecter cet ordre, ce qui peut s’avérer être un inconvénient majeur pour certaines personnes.

Si je prends mon exemple :

Je ne choisirai jamais en premier lieu un camping parce qu’il est beau, parce qu’il a de belles structures et que je risque de bien louer mon mobil home.

Je choisirai un camping parce que le contrat qui nous relie me laisse sous louer mon mobil home en toute sérénité. Ensuite, j’analyserai les structures, périodes d’ouverture et animations…

C- On est locataire d’un emplacement et propriétaire du mobil home

Par définition même du camping de loisirs, on est propriétaire d’un bien : le mobil home, mais aussi locataire d’un emplacement.

Cela signifie quelques contraintes différentes que lorsqu’on est propriétaire intégralement d’un bien immobilier et du terrain.

Il faut bien en avoir conscience pour comprendre que l’on est soumis à un règlement intérieur.

De mon côté, je ne trouve pas ça gênant du tout si les règlements sont adaptés et justes comme en de nombreux lieux.

Pour certaines personnes, c’est un manque de liberté et ils ont l’impression de perdre le contrôle d’où l’intérêt d’être à l’aise avec le concept.

D- La durée de vie d’un mobil home n’est pas celle d’un appartement

Oui ! C’est vrai, un mobil home ne durera pas aussi longtemps dans le temps qu’un appartement.

Il faut intégrer cette notion et comprendre que vous ne ferez jamais une affaire en revendant votre mobil home. Si vous n’êtes pas d’accord avec cette notion, n’achetez jamais de mobil home !

Il est difficile de parler de décote car de nombreux facteurs jouent sur le prix d’un mobil home. Si quelqu’un vous parle d’argus de mobil home, ne vous fiez jamais à ce qui vous sera dit.

Il a une chose simple à se mettre en tête :

Votre mobil home vaudra « 0 » euros quand vous vous en séparerez ! Partez de ce principe et vous n’aurez aucune mauvaise surprise.

Il vaudra mieux toujours exploiter la location de votre mobil home que de chercher à le revendre.

La durée de vie fluctue entre 20 et 30 ans. Certains modèles anglais vieillissent très bien puisqu’à la base, ils étaient conçus pour faire des résidences principales.

Pour information, je connais au moins 2 mobil home de plus de 27 ans qui sont encore loués plus de 1 000 euros par semaine et pas du tout sur la côte méditerranéenne.

E- Il ne faut pas compter sur la revente du mobil home

Comme je vous l’ai évoqué au dessus, faisons simple !

Votre mobil home vaudra certainement « 0 » euros lorsque vous voudrez vous en séparer. Partez de ce principe et vous n’aurez pas de mauvaises surprises.

Cela revient à dire aussi que vous devez réfléchir lorsque vous achetez un mobil home. Acheter à deux un mobil home peut être un inconvénient majeur en cas de divorce ou de séparation.

Ceci peut vous obliger à revendre dans l’urgence et ainsi perdre tous les avantages de votre achat de mobil home.

Conclusion : L’achat d’un mobil home requiert des avantages et inconvénients

Je vous ai listé des avantages indéniables lorsqu’on est propriétaire d’un mobil home. Clairement, certains avantages permettent à eux seuls d’atteindre des objectifs qu’on s’est fixé pour soi ou sa famille.

Bien évidemment, l’achat de mobil home rime aussi avec quelques inconvénients qu’il faut connaître.

Sachez juste que je n’évoque pas ces avantages et ces inconvénients sans connaissances de causes. Je suis propriétaire de plusieurs mobil home et je me considère comme très expérimenté dans le domaine.

Ce n’est pas parce que j’ai des objectifs de rentabilité que je ferme les yeux sur les autres avantages existants. Je me rends d’ailleurs de plus en plus compte que beaucoup achètent pour lier plaisir et investissement et ils sont très contents du concept.

J’espère que cet article vous aura donné quelques informations utiles et je vous dis à très bientôt.

Yann

6 points à vérifier avant d’acheter un mobil home dans un camping

6 points à vérifier avant d’acheter un mobil home dans un camping

Comment devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping en toute sérénité ? Mon avis de propriétaire de plusieurs mobil home

Pensez-vous qu’acheter un mobil home dans un camping se fait tranquillement, sans réflexion ou précautions particulières ?

Je vous le dis tout de suite, la réponse est NON ! Peut-être que vous vous en doutiez mais je compte bien vous le prouver dans cet article.

A l’inverse, un achat de mobil home dans un camping bien réfléchi peut apporter une vraie sérénité quelque soit votre objectif de départ.

Il est tout à fait possible de bien acheter un mobil home dans un camping que l’on veuille uniquement en profiter, que l’on souhaite en profiter tout en remboursant les frais ou bien si l’on souhaite investir dans un mobil home.

Je vous énonce tout de suite mon avis sur le fait de bien acheter un mobil home dans un camping et les 6 points à vérifier pour optimiser son achat.

1- Les conditions à l’achat du mobil home

1-1 Acquérir le mobil home dans le camping

Soyons précis ! Quand je parle d’acheter un mobil home dans un camping, je veux bien dire à l’intérieur du camping.

Comme vous le savez peut-être, il existe 3 manières d’acheter un mobil home : dans le camping au camping, à un concessionnaire et aux particuliers directement.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la manière d’acheter change absolument tout.

On y reviendra en détail mais sachez juste que très souvent, il va être beaucoup plus intéressant d’acheter le mobil home directement dans le camping sur leur parc de vente ou sur emplacement pour diverses raisons (frais diminués, meilleures conditions, récupération de TVA, …)

1-2 Acheter le mobil home à l’extérieur du camping

A l’inverse, il est possible d’acheter un mobil home en dehors du camping mais dans ce cas, vous devez être vigilant sur plusieurs points :

  • Le camping accepte t-il des nouveaux mobil home ?
  • Aurez-vous des frais d’entrée et d’installations importants ?
  • Les campings sont-ils loin et donc payerez-vous beaucoup de frais kilométriques ?

Très souvent certains concessionnaires ont des partenariats avec les campings et vous permettent de diminuer les frais.

Personnellement, ce n’est pas du tout la méthode que j’emploie pour acheter mes mobil home, je préfère voir directement avec le camping et ainsi limiter tous les frais.

1-3 Les frais d’entrée à l’achat du mobil home

Pour détailler ce point et faite très simple, il s’agit de frais liés à l’entrée d’un nouveau propriétaire sur le camping en plus de l’entrée du mobil home.

Par exemple, vous pouvez tout à fait payer des frais d’entrée sur le camping si vous achetez un mobil home à un propriétaire.

Vous paierez ainsi les frais d‘entrée pour vous, le nouveau propriétaire.

C’est aussi pour ceci que j’achète toujours avec les campings en direct. Je ne veux absolument pas payer de frais d’entrée qui peuvent être entre 2000 et 8000 euros.

Rassurez-vous ! Il existe évidemment des moyens de ne pas en payer.

1-4 Les frais d’installation après avoir acheté le mobil home dans le camping

Et oui ! Si vous faites entrer un mobil home dans un camping, vous aurez peut être à payer des frais d’entrée mais il faudra aussi compter sur les frais d’installation.

Ces frais sont liés au fait que du personnel installe votre mobil home sur un emplacement et le raccorde aux arrivées et aux évacuations d’eau.

Une nouvelle fois, pas d’inquiétude, il existe des moyens pour supprimer ces frais ou ne pas en entendre parler. Tout est histoire d’optimisation.

1-5 Le droit au renouvellement de l’emplacement

Un autre point est important à vérifier lorsqu’on achète un mobil home sur un camping ou dans un camping : Le droit au renouvellement de l’emplacement.

En clair, ce point justifie que vous êtes prioritaires sur cet emplacement et que tant que vous payez votre loyer en temps et en heure, il ne peut être proposé à personne d’autre.

Ce point de contrat justifie votre droit le plus strict à rester là où vous êtes si vous respectez votre part du marché.

Vous devez demander à le voir dans le contrat que vous signez avec le camping.

2- Le contrat du camping est en corrélation avec votre objectif

Bien évidemment, tout le monde ne sera pas intéressé par le même camping ni même par les mêmes conditions écrites noir sur blanc dans le contrat vous reliant au camping.

Il faut donc s’assurer que les conditions évoquées dans le contrat correspondent à vos objectifs lorsque vous allez acheter le mobil home dans le camping.

C’est un point déterminant pour la suite de votre parcours mobilhomistique, si vous êtes en adéquation avec les points du contrat, vous n’aurez aucun problème pour la suite car vous serez en harmonie avec vos attentes.

Par exemple :

Je vais prendre un exemple très simple : vous souhaitez sous louer quelques semaines votre mobil home pour ne pas avoir de frais annuels. Il est donc capital que vous puissiez :

  • Sous louer par vous-même et garder les bénéfices
  • Et/où Sous louer à l’aide du camping et ainsi diminuer où anéantir les frais annuels

Cela vous paraît évident ? Oui, et pourtant, je ne compte plus le nombre de personnes qui m’écrivent pour me prévenir de leur mauvaise étude de contrats qui les pénalise.

3- Le camping vous laisse faire de la sous location de votre mobil home de manière totale

Il est vrai que cela dépendra de votre objectif. Si vous ne souhaitez pas louer, à la rigueur, cela ne vous impactera pas.

Cependant, personnellement, je ne conçois pas un camping qui ne vous laisse pas sous louer du tout. J’ai l’impression de ne pas être maître à bord.

De plus, vous n’êtes pas du tout certain de ne pas avoir de le louer un peu quelques années après avoir acheter le mobil home dans le camping.

Il vaut mieux être prévoyant et faire attention à ce type de clauses un peu pénible.

La sous location totale correspond au fait de pouvoir sous louer son mobil home durant toute la période d’ouverture du camping où au fait de pouvoir sous louer et garder 100% des revenus locatifs.

Parfois, la sous location est autorisée partiellement et dans ce cas, vous ne pouvez pas sous louer durant certaines périodes d’ouvertures du camping.

4- Etes-vous prêt à faire les efforts pour sous louer votre mobil home et diminuer les frais ?

Il s’agit là d’un point psychologique et personnel à vérifier mais il est extrêmement important.

Si sous louer votre mobil home après l’avoir acheté dans un camping fait parti de votre stratégie de départ, vous devez être prêt à faire quelques efforts.

Je sais que cela peut vous sembler évident et pourtant je vous assure que beaucoup de propriétaire abandonnent très vite le fait de sous louer leur mobil home par simple « fainéantise » de répondre au téléphone par exemple.

Comme je l’ai déjà évoqué à de multiples reprises : je refuse parfois des locataires à 1200 euros la semaine parce que je n’ai simplement plus de place alors que mes voisins de parcelles ne trouvent personne à 500 euros par semaine.

Vous voyez le problème ?

Simple ! Leurs annonces ne sont plus visibles et ils ne font pas l’effort de les remonter en tête de liste.

Ce sont des faits réels que j’expose ici qui sont très loin d’être isolés.

Vous devez donc être au clair avec votre motivation car comme toute activité, il y a un peu de mise en place avant de réussir à réellement tout automatiser et rendre les sous locations plus fluides.

5- Avant d’acheter un mobil home dans un camping, vérifiez l’âge des mobil home dans celui-ci

Pourquoi faire une telle action dans le camping ?

Simplement pour vérifier qu’il n’y a aucun problème dans le temps avec l’âge des mobil home. Le vendeur pourra tout à fait vous montrer ceci en vous faisant faire le tour de propriétaire.

Sur les campings dans lesquels je suis propriétaire de mobil home, certains mobil home ont plus de 25 ans d’âge et se louent encore plus de 1000 euros par semaine.

Certes, ils ont subi quelques travaux de rénovation en intérieur mais ils sont toujours aussi efficaces !

Cette petite vérification est simple à faire et est très rassurante

6- Devenir propriétaire d’un mobil home dans un camping avec l’aval du directeur

Cette habitude est à prendre !

Lorsque toutes les autres vérifications sont faites et discutées avec le vendeur, vous êtes prêt à acheter le mobil home dans le camping.

Il est temps de rencontrer le directeur du camping qui va reprendre point par point les éléments du contrat.

C’est le moment de tout remettre au clair, il sera interdit de sortir de cet entretien et d’avoir encore des questions en suspend.

Si ce rendez-vous n’est pas prévu ou automatisé comme un rituel par le parc, c’est à vous de demander le rendez-vous avec le directeur.

Je le fais systématiquement et j’aime beaucoup ce moment important.

Conclusion : acheter un mobil home dans un camping s’avère être très sympathique sous conditions

Je vous ai évoqué 6 points importants à vérifier automatiquement lorsque vous souhaitez acheter un mobil home dans un camping.

Ces points sont importants et il ne faut pas faire l’impasse. L’étude du contrat qui vous relie au camping est importante et est en totale corrélation avec vos objectifs choisis.

Un camping pourra totalement correspondre à vos envies et peut être pas du tout à une autre personne qui souhaite investir dans un mobil home ou simplement acheter un mobil home.

J’espère que cet article vous aura donné quelques informations utiles et je vous dis à très bientôt.

Yann