Immobilier meublé : interview avec Sandrine

Immobilier meublé interview de Sandrine, jeune investisseuse !

 

Immobilier meublé interview avec Sandrine, retranscription

Une des maison de Sandrine est en photo sur le site www.locationmeubleebriare.com

Bonjour c’est Yann du blog Meublé Pas à Pas !
Bonjour à tous et bienvenue pour cette deuxième vidéo, deuxième vidéo dans laquelle je vais répondre à une question d’ Emilie qui m’a contacté par l’adresse contact@meublepasapas.com et qui m’a contacté suite c’est la première vidéo que j’ai réalisé l’autre jour.

Alors Emilie elle m’a demandé clairement : elle m’a demandé Yann, tu parles de l’immobilier, ça a l’air simple pour toi, moi ce que j’aimerais savoir c’est si tu connais d’autres personnes qui ont déjà investi et qui se sont lancés comme toi tu l’as fait et qui quelque part on un peu moins d’expérience que toi.

Alors Emilie, déjà dans un premier temps je te remercie pour m’avoir posé une question il y a eu d’autres questions, d’autres  personnes qui s’intéressent à d’autres sujets. J’essaierai vraiment d’y répondre rapidement dans des sujets différents dans les vidéos. En tout cas Emilie merci pour cette première question.

J’ai trouvé pour répondre et pour illustrer au mieux cette réponse, j’ai déjà décidé d’interviewer Sandrine qui m’a suivi un petit peu dans ma formation au départ et qui elle a investi alors qu’elle n’avait pas pensé à le faire alors ça se passe dans quelques secondes. Sandrine arrive, c’est tout de suite !

Immobilier meublé interview avec Sandrine

Yann : alors Sandrine bonjour ! Bienvenue sur la deuxième vidéo de mon blog est-ce que tu pourrais pour les personnes qui nous regardent te présenter dans un premier temps ?

Sandrine : Je me présente, donc je suis Sandrine,  j’ai 32 ans j’habite à Gien dans le Loiret je suis enseignante spécialisée avec les élèves en difficulté scolaire et je me suis récemment engagé dans l’investissement immobilier.

Yann : Alors justement par rapport à ces investissements est-ce que tu peux dire quel type de bien tu possèdes et où tu les possèdes ?

Sandrine : Alors à ce jour j’ai un appartement qui est ma résidence principale et j’habite en centre-ville donc de Gien. J’ai également deux  maisons, deux petites maisons dans des villes de moins de 3000 habitants.

Yann : Tu parles de maisons dans des petites villes de moins de 3000 habitants est ce que tu peux nous dire de quelle manière qui les exploitent ?

Sandrine : alors au tout départ je souhaitais faire de la location de courte durée et finalement les besoins d’un secteur m’ont amené à faire de la location meublée longue durée. Voilà pour les deux maisons.

Yann : Tu as eu de la demande pour ses maisons sur du long terme je fais une petite parenthèse voici quelques photos, ce sont les biens à Sandrine enfin un des biens à Sandrine. Autre chose aussi toi qui est enseignante de rééducation spécialisé, tu travailles avec des jeunes en difficulté, pourquoi tu as eu l’idée d’investir dans l’immobilier ?

Sandrine : Au départ j’avais pas du tout l’idée j’a vais même un regard très réfractaire à tout ça puis surtout je me disais pourquoi est ce que ça fonctionne, si ça fonctionnait vraiment je pense que tout le monde le ferait.

Finalement j’ai participé à une formation, j’ai vu pas mal de vidéos, j’étais accompagné également une personne très intéressé très motivé. Du coup voilà j’ai eu besoin de voir que les chiffres fonctionnaient vraiment donc pour ça j’ai vérifié par moi même grâce à des tableaux que j’ai pu construire.

Yann : Alors tu nous dis que tu le dis que tu t’es rassurée avec des éléments d’information et que tu as créé des tableaux est ce que tu peux nous en dire davantage en deux mots ?

Sandrine : Lorsque tu as vu que les tableaux que les tableaux fonctionnais, je commençais à faire des

visites d’appartements. J’ai également essayé de négocier et mes tableaux me servait à vous rendre compte si ces chiffres rentrer dans la règle des 70 qui me parle beaucoup et qui va me rassurer. Je me suis vite rendu compte qu’il était plutôt facile à condition que la négociation fonctionne pour aller dans cette règle.

Yann : D’accord alors la règle et 70 je l’évoquais plusieurs fois, on y reviendra, peut-être qu’on fera une vidéo uniquement pour cette règle je ne sais pas encore en tout cas voilà pour Sandrine, comme moi d’ailleurs, cette règle parle beaucoup et comme j’avais déjà dit, elle permet de présenter les projets aux banquiers puisque cette règle leur parle également. Alors tu nous dis que tu gères seule une partie de la gestion locative est ce que ça te semble difficile ?

Sandrine : Clairement pas du tout si elle je me permets de le faire c’est parce que je m’en sens capable et voilà tout simplement le reste je ne fais pas parce que ce n’est pas dans mes capacités je laisse à des Professionnels qui le gèrent très bien.

Yann : D’accord alors dans le blog et des articles où justement je parle de l’importance de déléguer les choses qui ne plaisent pas ou les choses qui sont trop complexes au départ donc justement en parlant de déléguer, tu nous a  parlé que tu que tu déléguais beaucoup la fiscalité voire entièrement, pourquoi c’est important ?

Sandrine : c’est une entreprise s’appelle Mobil home Serenity qui les gère pour moi ce sont des gens que j’ai eu un contact qui sont très accessibles très disponibles à qui on envoie des mails et qu’ils me répondent très très facilement. Ils ont également un progiciel sur lequel on peut enregistrer donc toutes nos factures sur lequel est il ya un bilan de fait au jour le jour. Ca me permet d’avoir un œil dessus je sais qu’il y a des gens très compétents, ça me rassure beaucoup et c’est important qu’il le fasse car j’en ai pas les compétences.

Yann : Entre parenthèse moi aussi c’est la société Mobil Home Serenity qui gère ma fiscalité alors là où je rejoins Sandrine c’est que ils sont très compétents oui en plus nous pour le suivi c’est quand même c’est très abordable puisque on a ce progiciel qui nous permet de suivre en temps et en heure on va dire les factures par exemple. On les rentre au fur et à mesure et ce qui est très important à mon sens aussi c’est la partie plus familière où on a un contact assez facile.

Dès qu’on a une question on peut appeler on a un retour donc ça c’est franchement très très appréciable dernier point ou peut-être plus tôt avant dernier point et qui doit intéresser certainement les personnes, est ce que tu peux nous donner quelques chiffres et notamment les chiffres intéressants sur l’argent qui te reste à la fin de chaque mois grâce à tes biens immobiliers ?

Sandrine : La  première maison à la toute première que je loue actuellement 500 euros par mois s’ils ne déduit les emprunts les factures et les taxes aujourd’hui je peux mettre de côté 120 euros. Pour l’autre maison j’ai un loyer donc de 430 euros par mois et pour lequel je peux mettre de côté donc 180 euros si je déduis tout ce qu’il y avait à déduire ce qui fait un total final de 300 euros pour les deux petites maisons que je peux économiser chaque mois.

Yann : d’accord là si je résume on est bien d’accord tu parles de ce qu’il te reste après avoir déduit absolument tous les frais. Donc Sandrine, elle a quand même un CASH FLOW supplémentaire chaque mois qui pourra lui servir. Tient d’ailleurs une autre question à quoi justement va servir ce cash flow supplémentaire ?

Sandrine : alors il va peut-être me servir soit à rembourser de manière anticipée on va dire mes empreints ou peut-être me permettre de vivre mieux, voilà tout ça n’est pas encore très clair dans mon esprit mais cela devrait le de venir assez rapidement.

Yann : d’accord puis l’essentiel est là tu as quelque chose de positif qui ne te bloque pas pour un prochain investissement et ça aussi on y reviendra mais aux yeux des banques, c’est très très important. Dernière petite question plutôt, dernier petit point s’il y avait un conseil à donner aux personnes qui nous regardent et qui sont soit des débutants ou peut être complètement experts qu’est ce que toi tu dirais en tant que personnes qui maintenant a investi dans deux biens immobiliers et qui a aussi sa résidence principale quels conseils tu pourrais donner aux personnes qui nous regardent ?

Sandrine : Tout d’abord donc je voulais quand même rappeler qu’au départ je ne suis pas une personne qui a été éduqué avec ce modèle là que j’étais quand même très réfractaire mais que j’ai su m’entourer de personnes qui ont été des modèles pour moi. J’ai voulu vérifier aussi par mois même si cela fonctionnait vraiment évidemment, je pense quand même qu’il faut un minimum de courage pour pouvoir se lancer voilà j’ai été un petit peu poussé à ça j’ai vérifié, je les fais je me suis lancé les banquiers m’ont suivi voilà aujourd’hui ça fonctionne et je pense que quand tous les feux sont au vert, il ne faut pas hésiter à passer à l’action.

Yann : je reviens sur ce que vient de dire Sandrine, parce que effectivement moi je l’ ai vue avancer aussi un peu dans ses investissements, elle a donc fait cette formation, elle a aussi pris des risques derrière en tentant en faisant des demandes elle s’est permis de négocier avec les propriétaires : qui sont des  négociations qui se sont plus ou moins bien passées d’ailleurs et voilà, elle est passée à l’action derrière c’est ce qui fait aussi aujourd’hui qu’elle est propriétaire.

Alors si vous avez des questions pour Sandrine ou pour moi suite à cette vidéo, n’hésitez pas à poser des questions sous cette vidéo sur mon blog ou n’hésitez pas non plus pour voir mes prochaines vidéos à vous abonner à la chaîne youtube écoutez je vous dis au revoir et puis à une prochaine vidéo.

Immobilier meublé interview avec Sandrine

A très bientôt

Yann

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur « Immobilier meublé : interview avec Sandrine »

  • Bonjour,
    Le contenu de blog est très intéressant. Cependant je suis troublé par la rédaction de celui-ci. En effet ce dernier est bourré de fautes de grammaire, de syntaxe et autres tournures de phrases quasi incompréhensibles …. À plusieurs reprises on doit deviner la compréhension des explications.
    Merci de nous donner quelques explications sur cet état de fait.
    Cordialement

    • Bonjour !
      Alors si tu parles de la vidéo, c’est normale car j’ai fait une retranscription très rapide en reprise.
      En revanche pour les articles, je les écris moi-même et je les fait vérifier la plupart du temps, je suis donc surpris que les phrases ne soient pas compréhensibles.
      Je vérifierai.
      Merci
      Yann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon livre " 9 étapes  pour acheter, meubler et louer une bonne affaire "

x