Comment faire pour investir dans l’immobilier sans apport ?

Comment faire pour investir dans l’immobilier sans apport ?

Que ce soit pour acheter des appartements ou encore un immeuble de rapport lorsqu’on se lance en immobilier, on me demande souvent si cela est vraiment intéressant d’acheter un bien immobilier ou plutôt de faire un crédit immobilier locatif sans apport.

investir dans l'immobilier locatif sans apportMême si parfois les banques préféreraient que les investisseurs immobiliers fassent un apport pour acheter, je vous assure qu’être financé à 110% peut être très intéressant.

En clair, si faire un crédit pour un investissement locatif paraît essentiel dans 90% des cas, le faire sans apport est encore mieux dans 90% des cas également.

Cela ne veut pas dire qu’il ne sera jamais intéressant d’acheter une affaire rentable même si on doit mettre un peu d’argent de notre poche…

Peut-être que cela ne se fera pas au même moment dans votre parcours d’investisseur immobilier.

1- Pourquoi investir dans l’immobilier sans apport ?

Avant de connaître quelques astuces simples pour faire un crédit immobilier total, c’est à dire faire un investissement locatif meublé sans apport, il est important de comprendre à quoi ça sert !

1-1 Pour garder son argent !

La première raison est simple : vous n’avez peut-être tout simplement pas d’argent à mettre pour acheter votre immeuble de rapport.
Votre trésorerie est placée sur votre compte bancaire, c’est votre seule épargne et elle est importante en cas de soucis ou même pour vous rassurer.

Vous avez tout à fait raison !

De plus, elle servira à prouver à votre banquier que votre manière de procédé est efficace et que vous êtes capables de gérer votre argent. On y reviendra…

1-2 Pour bénéficier d’un effet de levier maximal en immobilier

effet levier maximum pour investir dans l'immobilier sans apportPour rappel, les investissements locatifs immobiliers sont de vrais leviers de richesse.

Vous emprunter de l’argent à une banque pour acheter un bien immobilier (immeuble et appartements), vous remboursez grâce à l’argent de quelqu’un d’autres et, si vous êtes un investisseur malin, vous gagnez de l’argent chaque mois !

Je ne parle pas des plus values qu’il est possible de réaliser lors de la revente.

L’immobilier et les investissements locatifs rentables sont donc des leviers extraordinaires de richesse sur le court terme, le moyen terme et aussi le long terme.

Dans le cas d’achats immobiliers sans apport, vous allez gagner de l’argent grâce à l’argent de la banque, du locataire et de l’acheteur qui rachètera votre bien.

A aucun moment, vous n’aurez déboursé de l’argent bien installé sur un livret qui je l’espère pour vous vous rapporte un peu…

L’effet de levier, dans ce cas, est maximum ! C’est bien grâce au travail de l’argent des autres que vous vous enrichissez…

Dans le cas contraire, si vous déboursez une partie du financement de votre bien immobilier, que ce soit pour l’achat, les frais de notaire ou autre, l’effet de levier tant à diminuer.

Même si cet apport sert à diminuer les mensualités de votre emprunt, vous aurez diminué l’effet de levier qui peut être activé en cas de non apport d’argent.

2- Obtenir un crédit pour son investissement locatif sans apport en mettant le banquier dans votre poche !

gestion des comptes bancaires pour investir dans le locatif sans apportLe banquier est un humain qui a sa propre sensibilité et qui a un métier dans lequel on lui demande de gérer des risques.

En clair, lorsque vous lui demandez un prêt immobilier, il doit être convaincu qu’il a affaire à une personne en face de lui capable de rembourser chaque mois sans aucune difficulté.

Alors comment faire en sorte qu’il vous fasse confiance ? Comment faire en sorte de vous présenter comme quelqu’un qui a la tête sur les épaules et qui sait ce qu’il fait ?

2-1 Gestion des comptes

La première chose importante à mon sens est de lui prouver que vous avez une certaine éducation financière. Vous devez lui montrer que la gestion de vos comptes financiers n’est pas un problème pour vous.

Et même mieux, vous savez gagner de l’argent et vous constituer des trésoreries.

Prouvez-lui que vos comptes ne sont pas des passoires et que vous êtes vigilants à la tenue de ceux-ci.

2-2 Manière de présenter le dossier

Lorsque le moment de la rencontre va arriver, faites une très bonne première impression. C’est vous le professionnel de l’immobilier, c’est vous qui possédez un maximum de détail et c’est bien vous qui savez exactement ce que vous voulez.

Vos chiffres et estimations doivent être présentés de manière très simple et très claire.
Plus le banquier percevra vos procédés précis et comprendra ce à quoi vous voulez prétendre, plus il aura tendance à comprendre que vous savez ce que vous faites.

N’oubliez pas que votre idée de départ est de le convaincre d’avoir un prêt financé à 110%. Il doit comprendre que votre souhait d’obtenir un crédit pour votre investissement locatif sans apport est réfléchi et calculé.

2-3 Expliquer pourquoi vous ne voulez pas mettre d’apport (trésorerie)

trésorerie pour faire un credit immobilier sans apportDes expériences scientifiques ont montré qu’un humain qui connait les raisons essentielles d’une question aura beaucoup plus facilement tendance à dire oui.

Des études ont même montré qu’un discours expliquant les raisons d’une action face à une personne permettait dans une grande majorité des cas d’obtenir une approbation.

Ok ! C’est très théorique mais peu importe ! Ce que je retiens de ce type d’expériences (je le teste toujours même en dehors de l’immobilier et les résultats sont convaincants…),c’est que si vous expliquez les raisons de votre demande d’emprunt immobilier financé à 110%, vous aurez beaucoup plus de chance de l’obtenir.

Vous pouvez avoir des arguments sincères comme le fait de garder une trésorerie parce que vous êtes prévoyant par exemple.

3- Anticipez tout ce que vous devrez payer !

C’est un point qui peut sembler évident mais vous devez bien anticiper la totalité des travaux dès le départ pour éviter à avoir à sortir de l’argent e votre poche.

anticiper pour ne pas oublier pour investir dans l'immobilier sans apportSi vous parvenez à vous faire financer le montant de l’achat et les frais de notaire, il serait dommage de ne pas penser à certains travaux qui vous pénaliseraient pour la suite.

Prévoyez donc tous les travaux pour éviter les ennuis et ainsi vous les faire financer entièrement par la banque.

Si vous êtes malins, vous pourrez même vous faire financer les meubles par votre banquier…

Ne perdez jamais de vu que le meilleur moyen de bénéficier d’un effet de levier maximal en immobilier et en investissement locatif est de se faire financer à 110%. L’idéal est de ne faire aucun apport pour garder votre trésorerie.

Attention toutefois à ne pas louper une belle affaire qui va demander une rapidité d’exécution importante parce que vous êtes bloqués avec le faire d’apporter un petit montant.

On comprend facilement que lorsqu’on débute, il est très important de garder une trésorerie et donc d’avoir des crédits immobiliers qui prennent tout en compte y compris les frais de notaire.

En revanche, quand on commence à être expérimenté, il n’est pas du tout « grave » de faire un apport pour pouvoir bénéficier d’une belle affaire qui de toute manière apportera une nouvelle pierre à votre empire immobilier.

Pour en savoir encore plus sur des thèmes similaires ou complémentaires :

Yann MARJAULT

9 astuces pour optimiser l’achat d’immeuble de rapport

9 astuces pour optimiser l’achat d’immeuble de rapport

Avant de penser à l’achat d’immeuble de rapport, il convient de ne pas négliger certaines anticipations.

Il y a effectivement des points primordiaux à connaître avant d’acheter. Vous devez avoir des certitudes sur les demandes locatives. Je pense à la quantité et à la qualité de celles-ci.

achat d'un immeuble de rapportLe meilleur moyen d’être certain des demandes locatives avant l’achat d’immeuble de rapport est de faire des tests.

Il suffit de proposer des annonces en variant les prix.

Il n’est pas forcément utile d’avoir 200 réponses par jour à une annonce pour se dire qu’il y a de la demande.

On ne met qu’une personne à la fois dans l’appartement.

En revanche, il est important de connaître la valeur maximale de location de vos appartements en meublé. Celle-ci vous permettra de réaliser des simulations précises. De plus, une valeur haute du loyer vous assurera une plus haute rentabilité ainsi qu’une « sélection » de vos locataires.

immeuble de rapport point à connaître avant achatJe ne veux choquer personnes avec ces derniers propos, je souhaite évidemment que tout le monde aie droit au logement.

Simplement, c’est une manière de voir les investissements locatifs comme une autre à mon sens.

Soyez aussi au clair sur la localisation que vous souhaitez pour l’achat d’immeuble de rapport.

Il ne faut pas hésiter à sortir d’un centre ville ou même à investir dans une ville un peu moins peuplée pour augmenter la rentabilité.

Quoiqu’il en soit, déterminez bien vos limites à ce sujet. Les tests que vous aurez effectués vous aideront obligatoirement en ce sens.

1- Les points indispensables à vérifier avant l’achat d’immeuble de rapport

Voyons quelques points indispensables à vérifier avant l’achat d’immeuble de rapport.

1-1 La structure de l’immeuble de rapport

3 points de structure à regarder en priorité.

1-1-1 La toiture

Toiture un point à vérifier lors de l'achat d'immeuble de rapportUn de premiers éléments important à vérifier est la toiture. Elle est souvent négligée voir même occultée.

Les agents immobiliers ne vous parleront que très rarement de ce point pourtant très important.

Vous devez vérifier « l’état » de celle-ci depuis l’extérieur et sous les toits. Des signes doivent vous alerter ! Vérifiez que la toiture ne s’affaisse pas de l’extérieur et vérifier l’état des fondations de la charpente en allant juste sous les toits.

Des chevrons pourris ou émiettés par les thermites devront obligatoirement vous mettre en alerte.

Petite astuce concernant les tuiles : vérifiez sous les toits par temps de pluie. L’espace entre les tuiles n’est parfois pas visible mais en temps de pluie vous aurez les informations nécessaires.

1-1-2 Les fondations

Les fondations doivent aussi être vérifiées. Vous ne pouvez pas acquérir toutes les compétences d’un expert en pathologie de l’immobilier mais vous pouvez tout de même obtenir des informations utiles.

TermitesSi les fondations sont en bois, vous pouvez vous assurez le côté « sain » de celui-ci.

Dans certaines zones, vous devez vérifier les diagnostiques concernant les termites ou les capricornes.

Dans ce cas, vous verrez le bois émietté sur le sol ou dans les toiles d’araignées existantes.

Un autre point consiste à aller dans la cave ou si vous pouvez dans l’ancien vide sanitaire pour effectuer ce genre de vérification. Profitez-en pour vérifier la bonne ventilation dans ces lieux. La cave n’est-elle pas trop humide ?

Exemple personnel : maintenant, je ne m’intéresse qu’aux immeubles de rapport qui possèdent soit un ancien vide sanitaire ou une cave. Ceci permet une belle ventilation et limite en général l’humidité par le sol. De plus, c’est une aubaine lorsque vous souhaitez faire passer les évacuations pour les travaux.

1-1-3 La façade

Façade d'une maisonUn autre point important à vérifier avant l’achat d’immeuble de rapport, c’est la façade ! Est-elle fissurée, est-elle propre ?

Ne laisse-t-elle pas s’infiltrer l’eau avec un crépi trop abîmé ?

La nature des fissures est-elle plutôt un simple problème de terrain ou un problème important de structure ?

Est-ce simplement le crépi qui craque sous la chaleur ?

En cas de doute, n’hésitez surtout pas à faire intervenir un expert en pathologie immobilière. Ces personnes ont des compétences acquises par formation et expériences. Vous ne pourrez pas remplacer leur expertise en quelques visites…

N’hésitez-pas , appelez-les !

1-2 Le nombre de compteurs

Cet autre point est très important lors de l’achat d’un immeuble de rapport. Il est important que chaque appartement bénéficie de ces propres compteurs.

Les compteurs electriques pour l'immeuble de rapportL’électricité et/ou le gaz sont les plus importants. Voyons pourquoi il est nettement préférable que chaque appartement ait son propre compteur plutôt que de sous-compteurs.

L’explication principale est très simple :

Si chaque appartement bénéficie d’un compteur électrique, chaque locataire ouvrira le compteur à son nom et paiera sa propre consommation.

Vous pouvez ainsi fixer le prix du loyer sans vous soucier des charges à ce sujet.

A l’inverse, si vous ne possédez que des sous compteurs dans chaque appartement, vous devrez proposer des charges assez élevées car vous prévoirez une consommation électrique en fonction des conditions de l’appartement.

Il sera alors beaucoup plus difficile de proposer un loyer assez élevé puisque les charges seront assez hautes.

Par exemple, dans mon secteur, je peux louer un T2 jusqu’à 470 euros (charges comprises sans l’électricité ni l’eau). Si je devais louer le même bien en prévoyant l’électricité dans les charges, je devrais proposer le T2 560 euros charges comprises (avec l’électricité).

Psychologiquement, pour le locataire, ce n’est plus du tout pareil ! Même si dans les faits cela revient au même pour lui, il ne l’entendra pas du tout de la même manière.

Pour l’eau, c’est beaucoup moins important car vous pourrez le prévoir dans les charges car la note finale est beaucoup moins élevée.

1-3 L’humidité et son origine

Ce point est à prendre au sérieux en immobilier. Vous devez bien regarder avant l’achat d’immeuble de rapport si il y a des traces d’humidité non identifiées.

Humidité dans les appartements d'un immeublePeut-être allez-vous tomber sur des appartements dans lesquels vous verrez des taches plus ou moins importantes d’humidité.

Identifiez la cause pour mesurer l’importance du sinistre.

Le plus difficile avec l’humidité, c’est de trouver les causes ou la cause.

Si celle-ci est facilement identifiable, alors, vous pourrez aisément prévoir le budget pour les travaux de rénovation.

Si la cause est difficilement identifiable, faites attention ! Ce pourra être source d’ennuis à l’avenir.

Vérifiez donc si les causes d’humidité proviennent de la toiture, d’un dégât des eaux, de différences de chaleur entre le sol et les murs, si les appartements n’ont pas été habités depuis longtemps.

Me concernant, je n’achète plus d’immeuble sans ancien vide sanitaire ou cave. Par expérience, je trouve que ces deux choses permettent une ventilation importante sur le long terme. De plus, elles permettent souvent de passer les évacuations.

1-4 Visitez tous les appartements avant l’achat d’immeuble de rapport

C’est également une erreur à ne pas commettre. Vous tomberez toujours sur des agents immobiliers ou vendeurs qui ne peuvent pas vous faire visiter un appartement.

Les raisons peuvent être multiples : le locataire est absent, il n’aime pas trop que l’on vienne…

Quoiqu’il en soit, vous devez voir cet appartement pour prévoir les futurs travaux et éviter les mauvaises surprises. Vous ne savez pas si le contact existe toujours avec les locataires et il se peut que ce soit un mauvais payeur avec qui les soucis se sont accumulés.

Il n’y clairement aucune excuse pour ne pas voir tous les appartements avant l’achat d’immeuble de rapport.

immeuble résumé

2- Les erreurs à éviter lors de l’achat de l’immeuble de rapport

Je vais insister un peu sur les erreurs à éviter en priorité. Ce rappel est tellement important avant l’achat d’immeuble de rapport qu’il me semble important d’évoquer ces erreurs à éviter lors d’investissements locatifs.

2-1 Vérifier l’équilibre financier

L’équilibre financier est très simple à comprendre. Avec un immeuble de rapport, vous devez atteindre cet équilibre pour vous assurer tranquillité et sérénité.

Il consiste à considérer qu’avec quelques lots de votre immeuble de rapport, vous pouvez rembourser votre emprunt à la banque.

Par exemple, avec un immeuble que je possède, je sais que la location du bail commercial du rez-de-chaussée et un des studios, je rembourse mon emprunt. Les deux autres appartements me servent à placer mon Cash-Flow. Je sais donc qu’en cas de problème avec un locataire, je ne suis pas « trop embêté », je peux aisément continuer à rembourser la banque.

Essayez avant l’achat d’immeuble de rapport d’anticiper ce point en posant vos calculs (même si vous aurez certainement fait une offre avec des stratégies comme la règle des 70).

2-2 Ne pas sous estimer le coût des travaux avant l’achat d’immeuble de rapport

Electricité, plomberie, rénovation ou gros œuvre, faites attention à ne pas sous-estimer le coût des travaux avant de faire une proposition d’achat sur un immeuble de rapport.

Erreurs à éviter à l'achat d'un d'immeubleSi vous n’êtes pas certains du prix que cela peut coûter en terme de rénovation, faites vous accompagner d’un professionnel qui vous donnera un premier avis.

Il se peut que vous ayez une façade à refaire pour éviter les infiltrations. Vous pouvez aussi être dans une zone classée (proche d’un centre ville par exemple).

Etre en zone classée peut fortement faire augmenter la facture des travaux. Certaines villes imposent des travaux spécifiques qui généralement coûtent plus chers que des travaux plus classiques.

Par exemple, on peut vous imposer des toitures en ardoise. Celle-ci vous coûtera plus qu’une toiture classique
.

Je reviens à nouveau sur les appartements occupés. Les visiter vous permettra de prévoir l’enveloppe travaux nécessaire pour la suite. Il est donc important de les visiter dès le départ.

Sous estimer les travaux peut plomber une rentabilité et surtout assécher une trésorerie qui est importante pour la suite de vos investissements locatifs en meublé.

Je voulais évoquer une dernière chose ici : il est important d’anticiper une éventuelle stratégie locative pour des travaux de rénovation spécifique dans vos appartements.

Imaginez que vous vouliez faire de la colocation, il sera important de prévoir les espaces nécessaires pour que celle-ci soit agréable pour les locataires qui vont cohabiter.

2-3 Ne pas poser de question à l’agent immobilier

C’est une erreur assez classique au départ…On ne pose jamais assez de question au vendeur pour anticiper certaines choses comme la négociation.

Il ne faut pas hésitez à parler, demander, vous finirez toujours par apprendre un point intéressant. Au début, notez ce que vous souhaitez demander sinon vous allez oublier.

Certaines informations peuvent devenir capitales dans une stratégie d’offre et de contre-offre.

2-4 Ne pas anticiper la fiscalité

achat immeuble de rapport Hernie fiscaleSans entrer dans les détails, il est intéressant que vous compreniez les éléments principaux de la fiscalité pour l’anticiper.

Vous devez comprendre les différences existantes entre les régimes au réel et ceux au forfait.

Concernant l’immobilier locatif meublé, vous devez comprendre comment fonctionnent les abattements à 50% et ceux à 71% en comparaison avec le régime réel simplifié.

A mon sens, il n’est pas nécessaire de connaître tous les points en détail comme un expert comptable mais vous devez comprendre la différence entre ces points ainsi que leur mode de fonctionnement.

Ceci suffira à anticiper pour les achats d’immeuble de rapport.

acheter un immeuble de rapport les erreurs récapitulatif

3- Bien comprendre que la personne qui dirige l’achat, c’est vous !

3-1 C’est à nouveau très important pour ne pas dire essentiel !

Vous aurez construit des stratégies sur des bases solides. Vous aurez opté pour la règle des 70 par exemple pour réaliser un bon achat d’immeuble de rapport.

Vos bases sont saines et vous devez être convaincus de vos stratégies et de vos calculs. Vous ne devez pas écouter les discours des agents immobiliers par exemple qui vous donneront des informations erronés.

3-2 Les bases, c’est bien vous qui les avez !

Exemple, si vous estimez que les travaux pour la rénovation se portent à 25 000 euros, ne vous laissez pas influencer par un discours vous certifiant qu’il y a 5 000 euros de travaux de rénovation.

Pour résumer, vous connaissez votre base de calcul et vous savez donc à combien le montant maximal de votre offre se porte.

achat des immeubles de rapport celui qui dirige

Vous connaissez l’estimation de vos loyers car vous avez effectué des tests sérieux et vous connaissez l’estimation de vos travaux (grâce à l’aide d’un professionnel par exemple). Vos bases sont là et aucun discours en marge de votre réflexion ne doit vous faire trop douter.

Vous devez donc éviter de douter car vous avez réalisé exactement le travail nécessaire en amont de votre achat d’immeuble de rapport.

Vous devez songer à systématiquement apporter de la valeur à vos immeubles e rapport et donc à vos appartements. Ce doit être une obsession pour que votre bien immobilier permette des locations plus chères et soit « facilement » revendable.

Pour finir, vous devez impérativement éviter de laisser de côté une partie de vos travaux. Ceux qui ne sont pas faits dès le départ, sont difficiles à rattraper par la suite…

immeuble de rapport c'est vous qui dirigez

4- Deux exemples et preuves concrètes

Je voulais vous montrer 2 exemples concrets d’achat d’immeuble de rapport. L’idée n’est pas de donner tous les chiffres de l’investissement mais plutôt les points sur lesquels j’aurai pu avoir des ennuis à l’achat de l’immeuble.

4- 1 exemple 1 d’achat d’immeuble de rapport

Le premier exemple : le vendeur ne m’avait pas prévenu d’un conflit important avec le restaurateur qui louait au rez-de-chaussée. Il y avait un conflit important entre la propriétaire et celui-ci.

exemple d'achat d'immeubleQuand j’ai insisté pour rencontrer le restaurateur, je me suis aperçu que le dialogue était totalement interrompu ce qui posait un gros souci dans le relationnel avec les potentiels locataires des appartements.

J’ai dû travailler pour restaurer le dialogue et c’était important que j’ai l’information dès le départ pour commencer les travaux.

De plus, si j’avais écouté l’agent immobilier, je devais rafraîchir l’immeuble avec environ 5 000 euros de travaux. Hors au final, avec un artisan très honnête, j’en ai eu pour 28 000 euros…

4-2 Exemple 2 d’achat d’immeuble de rapport

Lors de l’achat d’un autre immeuble de rapport, il y avait un appartement que je ne pouvais pas visiter.

immeuble de rapport appartement louéD’après l’agent, c’était un peu compliqué d’entrer. Je n’avais pas de raisons valables au final.

Et je crois qu’il n’en existe pas.

Il s’est avéré que c’était un couple qui ne payait plus son loyer et qui en plus faisait un élevage dans l’appartement.

Heureusement que j’ai réussi à visiter auparavant.

Ces deux points m’ont permis une belle négociation et j’ai eu « la chance » de voir partir les locataires peu scrupuleux avant la signature de l’acte authentique car ils étaient en fait poursuivis par la gendarmerie.

5- Conclusions

Pour conclure, je vous invite lors de l’achat d’immeuble de rapport à éviter en priorité les erreurs que nous venons d’évoquer.

Vous devez essayer au départ d’acheter un immeuble avec des bases saines. Faites-vous la main avec un bien immobilier relativement simple à rénover. L’expérience vous permettra ensuite de voir différemment.

Pensez à bien estimer les loyers que vous pouvez espérer dans la zone recherchée. Faites-vous votre propre idée avec des tests et non avec les dires des agences immobilières.

Apportez systématiquement de la valeur à vos appartements pour louer plus cher et anticiper vos éventuelles reventes.

N’hésitez pas à différer votre prêt immobilier pour vous constituer une trésorerie. Elle vous sera forcément utile pour la suite.

Enfin, formez-vous et faites vous confiance !

 

Pour aller plus loin sur des thèmes similaires,

Yann MARJAULT

3 raisons énormes d’investir dans un immeuble locatif

3 raisons énormes d’investir dans un immeuble locatif

investir dans un immeuble locatif

 

“Un immeuble de rapport, ça coûte plus cher ! C’est trop risqué d’investir dans un immeuble locatif ! Tu es dingue, commence au moins par un appartement !…”

L’immeuble fait peur mais il intrigue. On voit tout de suite la grande bâtisse, on imagine tout de suite le grand bâtiment avec des ascenseurs, bref l’investissement dans un immeuble locatif mérite des explications. Voyons ensemble pourquoi l’immeuble est un excellent investissement immobilier locatif.

1- Investir dans un immeuble locatif, c’est diminuer les risques !

Pour commencer, un immeuble de rapport est composé de plusieurs appartements. C’est exactement ceci qui fait que c’est moins risqué.

Un immeuble doit être réfléchi en termes d’équilibre financier. La multiplication des appartements au sein de ce même immeuble permet justement d’équilibrer la balance entre entrée d’argent et sortie d’argent. Il peut être beaucoup plus délicat de stabiliser cet équilibre avec un seul appartement en cas de soucis. Voyons ceci de plus prêt !

1-1 Plusieurs appartements donc plusieurs locataires

investir dans un immeuble locatif appartementL’équation est simple à comprendre. Vous avez plusieurs appartements donc vous avez plus d’entrées d’argent mensuelle qu’avec un seul appartement.

Logiquement, vous avez travaillé pour que votre emprunt mensuel soit inférieur à vos entrées mensuelles de loyers.

Avec un appartement, si le locataire a des soucis, s’il ne peut pas payer pour une raison quelque conque, vous pouvez très vite être embêté…

(Attention, c’est très rare d’avoir des soucis de ce type si vous faites ce qu’il faut dès le départ Rire pour l'immoblier).

Avec un immeuble, ce genre de soucis sera plus facilement absorbé car les locataires des autres appartements couvriront vos mensualités. Quand vous achetez un immeuble de rapport, il est intéressant et même important qu’en cas de manque de loyers pour un ou deux appartements, vous puissiez absorbés les mensualités de votre emprunt avec les autres locataires.

1-2 Je vous donne l’exemple pour un de mes immeubles de 3 appartements 

Il est composé de 3 appartements de type T2 et je rembourse à la banque 611 euros chaque mois (achat + travaux + notaire + meubles)

investir dans un immeuble locatifLes loyers :

Rez-de-chaussée : 470 euros
étage 1 : 460 euros
étage 2 : 340 euros

 

Si pour une raison quelconque, un des appartements n’est pas loué, mon emprunt est largement couvert.

Ce genre d’équilibre vous permet de garder une sérénité en cas de non loyer.

Je vous rassure, vous ferez tout pour louer un maximum et si vous étudiez bien la demande locative, il n’y a pas de raison que vous ne louiez pas toujours.

1-3 Plusieurs stratégies pour augmenter rentabilité

Un immeuble meublé est le meilleur moyen de multiplier les stratégies locatives au même endroit. Vous disposez de plusieurs appartements meublés. Ils ont des surfaces et des compositions différentes, il peut donc être intéressant de tester des stratégies locatives qui vont booster votre rentabilité.

Vous pouvez tout à fait avoir un T3 ou T4 meublé loué sur le long terme et 2 studios exploités sur le court terme. Si la demande est présente (vous aurez testé par la pratique par exemple), c’est un excellent moyen de réaliser de très beaux scores avec les chiffres Rire pour l'immoblier.

2- Devenez « maîtres du jeu » en investissant dans un immeuble locatif

Qui dit immeuble, dit : « terminé les frais de copropriété ! » Vous êtes le maître des travaux et de l’entretien à réaliser.

2-1 Vous gérez tous les travaux !

C’est à vous de gérer les travaux, personne ne va vous dire ce qu’il y à faire pour rénover votre immeuble. Je ne vais pas entrer dans les détails mais il faut cependant être vigilant à certains principes.

Oui ! C’est génial de décider mais il est primordial de tout prendre en compte dès le départ pour éviter de sortir de la trésorerie par la suite. Si vous anticipez les travaux importants dès le début, c’est la banque qui vous financera les travaux importants.

Je pense à divers éléments comme la toiture, la structure, la façade, l’assainissement…

Plus vous prévoyez dès le départ et moins vous aurez d’embêtement dans les premières années. Attention à bien vérifier que l’affaire reste rentable malgré des travaux importants. Mais il vaut mieux parfois perdre un peu de rentabilité et faire en sorte d’asseoir une certaine sérénité qui n’aura pas de prix dans les années à venir.

Prenez 1 minute et réfléchissez au bien être que procure une toiture refaite en plus de la rénovation par rapport à un locataire au 2 ième étage, qui un jour vous appelle, et vous dit : « il y a une fuite dans l’appartement, je crois que cela vient du toit… ».

2-2 Vous gérez l’entretien de votre immeuble de rapport

Ce point rejoint le précédent mais il est plus axé sur le long terme. Quand vous êtes propriétaire au sein d’une copropriété, vous avez souvent l’impression de payer un entretien régulier qui n’est d’ailleurs pas toujours idéal…

investir dans des immeubles locatifsLorsque vous êtes propriétaire d’un immeuble locatif, vous gérez l’entretien de votre immeuble.

Je pense aux parties communes que vous pouvez par exemple nettoyer vous-même chaque mois.

Si vous êtes comme moi, ce sera plutôt une entreprise extérieure qui interviendra  Rire pour l'immoblier.

Quoiqu’il en soit, vous entretiendrez pour le bien être de tous mais vous éviterez certainement le superflus design que certaines copropriétés exigent chaque mois.

Tout est question d’équilibre entre l’entretien et le superflu.

Vous risquez de vous rendre compte que « votre budget entretien » sera égal ou même parfois moins élevé que le budget nécessaire au frais de copropriété lorsque vous avez un appartement.

2-3 Je vous donne un exemple me concernant 

–> Budget frais de copropriété pour un de mes appartements : 580 euros annuel.

–> Budget frais d’entretien pour un de mes immeubles (entretien commun + frais divers) : 490 euros.

Ne croyez pas que je minimise l’entretien, ce n’est pas le cas. Ce sont des chiffres réels qui doivent être vérifiés par grand nombres d’investisseurs.

3- Plus d’argent chaque mois

Ce point doit vous sembler évident. Il y a deux raisons pour lesquelles vous allez gagner plus d’argent si vous investissez dans un immeuble locatif.

3-1 Des stratégies différentes en meublé avec un immeuble de rapport

Comme je l’évoquais au dessus, vous pouvez utiliser différentes stratégies au sein du même immeuble locatif. Si votre équilibre financier est respecté, vous pouvez tester les stratégies locatives et multiplier la rentabilité.

C’est un véritable moyen pour apprendre des procédés sur des stratégies qui demandent un peu de « techniques » au départ : la courte durée et les sites spécialisés, la colocation et les différents baux, la colocation aux agents en déplacements professionnels.

L’expérience qui en découlera vous apportera des éléments que vous exploiterez de plus en plus, surtout si vous voyez votre compte en banque flamber Rire pour l'immoblier.

3-2 Augmentation du CF

investir dans des immeubles locatifs rentablesLe Cash-Flow avec un immeuble augmentera considérablement.

Le fait de travailler pour plusieurs appartements et d’apporter de la valeur à chacun d’eux va faire que votre surplus d’argent mensuel sera plus important que pour un simple appartement.

Ce point est facilement compréhensible et doit être acté dans vos pensées…

Investir dans un immeuble locatif vous permet donc de diminuer vos risques contrairement à tous ce que l’on peut entendre ou même croire.

Vous aurez plus de gain chaque mois que pour un appartement alors que vous aurez emprunté pour une durée similaire. En plus, vous aurez beaucoup plus d’argent lors de la revente.

Alors investir dans un immeuble locatif en meublé, ça vous tente ?

Yann Marjault

Acheter un immeuble déjà loué : bonne idée !?

Acheter un immeuble déjà loué : bonne idée !?

Découvrez dans cette vidéo différentes situations lors de la visite d’un immeuble de rapport. Ce n’est pas parce que l’immeuble est entièrement loué ou entièrement vide que ce n’est pas une bonne affaire !
Alors faut-il acheter un immeuble de rapport  déjà loué ou entièrement vide ?

 

Acheter un immeuble déjà loué : bonne idée !?

Bonjour, c’est Yann du blog meublepasapas.com !

Aujourd’hui je vais évoquer un sujet grâce à une question très judicieuse qui m’a été posée par Jessica.
On m’a demandé : est-ce qu’il est bien de faire une proposition d’achat sur un immeuble déjà occupé par des locataires ?
Alors je vais répondre à cette question qui se résume en fait par ” comment acheter un immeuble déjà loué ? “.
Alors, Jessica, ta question est très judicieuse parce que je sais que ça peut bloquer et que ça peut même être un facteur limitant.

C’est-à-dire qu’il y a des gens qui n’osent pas faire de proposition pour acheter un immeuble déjà loué et, à contrario, il y a des personnes qui se projettent tout de suite, si le logement ou si l’appartement est loué.

Alors, je vais évoquer trois situations :

1- Tous les appartements sont loués

La première des situations, c’est assez simple : c’est si vous faites une visite sur un immeuble et que c’est par exemple un immeuble de trois appartements. Les trois appartements sont loués, alors soit en nu, soit en meublé, ça c’est encore aussi autre chose.

Vous avez donc déjà des chiffres, vous avez déjà des chiffres clés en main. La seule chose, c’est que vous, vous visualisiez peut-être de refaire les appartements, vous ne vouliez pas les laisser tels quel. Alors, ce n’est pas grave.

Voilà, ça vous permet quand même de voir à quel prix ça se loue et comment ça se loue, ça vous permet quand même de voir, d’imaginer un petit peu les travaux que vous ferez plus tard. Alors, ce que je conseille pour acheter un immeuble déjà loué : ça va être difficile de dire à la banque : moi je projette des travaux, donc je voudrais emprunter 30 000 € de plus, sachant que vos travaux vont peut-être se faire dans un an, deux ans, voire trois ans.

Alors, ce que je conseille dans ces cas-là, c’est quand même d’anticiper ce que vont pouvoir coûter les travaux une fois que le locataire va partir, notamment si vous voulez rajouter une cloison par exemple, ou refaire des tapisseries ou si vous souhaitez refaire une cuisine, une salle de bain, si vous souhaitez meubler votre appartement parce qu’il était loué en nu.

Donc, moi, ce que je conseillerais dans ce cas précis pour acheter un immeuble déjà loué : c’est d’anticiper les travaux qu’il va y avoir à faire et de regarder le montant que cela représente. Vous ne pourrez pas demander au banquier, par contre, ce que vous pourrez demander, c’est lui dire : moi, j’envisage de refaire des travaux dès que les locataires vont partir, donc j’aimerais que vous puissiez me faire un emprunt différé.

Alors, c’est là où on en avait déjà parlé dans une vidéo mais l’emprunt différé prend tout son sens parce qu’il va vous permettre vraiment de mettre de l’argent de côté pendant les premiers mois, puisque là, dès que vous allez signer, vous allez avoir des loyers qui rentrent, étant donné que vous n’avez pas de travaux à faire.

Et ces loyers, vous allez tout de suite les mettre de côté avec l’optique de refaire l’appartement ou les appartements dès que les locataires vont partir. Voilà, ça c’est pas forcément une astuce pour acheter un immeuble déjà loué mais c’est une manière de procéder qui est très intéressante, et ça va être la même manière.

2- Un appartement déja loué et les autres vides

J’en viens à la deuxième situation : on va procéder de la même manière si on veut acheter un immeuble déjà loué et que c’est un immeuble, par exemple dans lequel on a, par exemple : un appartement vide et deux autres loués.
Alors, vous allez pouvoir prévoir les travaux pour acheter un immeuble déjà loué lorsque l’appartement est vide.

C’est-à-dire que vous allez anticiper, les faire estimer et là ça vous permettra d’avoir une enveloppe pour refaire tout de suite le bien qui était vide. Donc, vous allez faire refaire les peintures, la salle de bain, vous allez le remettre nickel et à neuf. Vous allez aussi peut-être le meubler puisqu’on parle de meublés.

Et ce que je vous conseille de faire, c’est de quand même faire un prêt différé. Pourquoi ? C’est assez simple à comprendre : c’est la même raison que tout à l’heure, sauf que là, on va être sur deux appartements occupés au lieu de trois. Donc, l’argent que vous allez mettre de côté, tout de suite pendant ce prêt différé Peut-être pendant deux mois, six mois ou un an, moi je vous invite à le faire le plus long possible (à négocier avec le banquier)

L’argent que vous allez mettre de côté servira lorsque les locataires des deux appartements qui sont occupés à l’instant où vous avez l’immeuble, servira à refaire ces appartements. Voilà, donc l’argent que vous mettrez de côté servira à ça. Donc ça, c’est vraiment la même stratégie que la première fois sauf que là, vous prévoyez pour un appartement vide et vous prévoyez pour deux appartements qui sont occupés.

3- Aucun appartement n’est loué !

Alors, le troisième cas, c’est si vous voulez acheter un immeuble déjà loué et que les trois appartements sont évidemment non loués. Alors, une nouvelle fois, ça aussi ce sont des facteurs bloquant pour certains qui souhaitent acheter un immeuble déjà loué, mais, moi je sais que j’adore ça par exemple, pourquoi ?

Parce que là, vous visualisez tout de suite les travaux que vous voudrez faire. Si vous voulez refaire les trois appartements et bien là, c’est impeccable, puisque vous n’avez pas de locataires et vous allez tout de suite prévoir dans votre enveloppe budget le montant des travaux et vous allez faire l’emprunt de suite.

Alors, j’avais déjà fait une vidéo à ce sujet-là aussi mais je vous invite vraiment, si les appartements ne sont pas occupés, à faire des emprunts au maximum pour tout prévoir. Notamment, là je vous en reparle un petit peu : la toiture, les appartements, tout. Prévoyez bien tout de manière à ne pas être embêté, là, c’est vide, c’est pas loué, donc il faut vraiment en profiter dès le départ.

Ça ne change rien au prêt différé. Je vous invite vraiment une nouvelle fois à mettre en place un prêt différé. Pourquoi ? Parce que le fait que vous ne payez pas tout de suite votre emprunt, ça va vous laisser forcément le temps de faire les travaux. Et ça va vous permettre aussi, de toute manière, si vos travaux sont terminés un petit peu avant, ça va vous laisser quelques mois pour mettre de l’argent de côté et vous permettre ainsi d’avoir cette petite trésorerie qui va peut-être bien vous dépanner à un moment donné.

Donc, de toutes les manières, si on remarque que le prêt différé est très important mais il n’a pas le même rôle : si les appartements sont vides, il va être là pour laisser le temps aux travaux de se faire et éventuellement faire une petite trésorerie après la rénovation des appartements.

Si les appartements sont tous loués, il va vous permettre justement de mettre une trésorerie de côté afin de faire des travaux une fois que vos locataires s’en iront et idem si vous n’avez que deux appartements sur trois qui sont occupés. Ça n’empêche que vous aurez prévu les travaux pour le troisième qui est libre mais pour les deux autres, vous aurez pu mettre un petit peu d’argent de côté pour prévoir les travaux après le départ des locataires.

4- A chaque cas sa solution !

Donc, au final, on va retenir que, lorsque vous voulez acheter un immeuble déjà loué, le prêt différé intervient à chaque moment. Moi-même, j’ai fait l’erreur de ne pas le faire lors de mes deux premières acquisitions et surtout de la première et ça, c’est une erreur. C’est quelque chose que je ne veux plus faire puisqu’en plus, ça se négocie relativement facilement.

Vous allez juste payer les intérêts au départ et le reste du capital, vous le paierez en fonction de ce que vous aurez négocier en termes de déplacements de paiement. Donc moi, je vous conseille de négocier six mois, vous pouvez même monter jusqu’à un an. Je sais qu’il existe jusqu’à deux ans, voire plus, maintenant, essayez de trouver l’équilibre avec le banquier pour que ça passe et vous allez voir que ça vous sera très utile.

Donc, si vous hésitez encore à acheter un immeuble déjà loué, je vous invite à télécharger mon guide qui se trouve juste en-dessous : « 9 étapes essentielles pour acheter meubler et louer une bonne affaire » et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo.

Sur les mêmes thèmes :

Comment bien acheter un immeuble de rapport ?

Comment bien acheter un immeuble de rapport ?

Comment bien acheter un immeuble de rapport ?

Bonjour c’est Yann du blog Immobilier Meublé Pas à Pas!

Cet article a pour objectif de définir des premiers critères de recherche et de sélection. Les critères sont importants à mes yeux et permettent une première approche non négligeable. Vous verrez des critères vous permettant de sélectionner des immeubles parmi d’autres et aussi des critères à ne pas négliger lors des visites.

L’immeuble de rapport doit être perçu de la meilleure des manières !


Bienvenue sur cette nouvelle vidéo !

Aujourd’hui on va évoquer un point qui est important, quand on démarre, c’est sur quels critères on peut choisir un immeuble en vue d’acheter un immeuble de rapport. Alors, je pars directement sur le fait d’acheter un immeuble de rapport, mais on est d’accord qu’on peut évidemment adapter pour un appartement, mais ça me permet de donner des précisions un peu plus larges. Je vais essayer de séparer en deux parties : je vais d’abord séparer qu’est-ce qui donne envie d’aller voir un immeuble quand on voit une annonce, et aussi quels critères on doit vérifier quand on est sur place. Ça se passe tout de suite après !

Les sites d’annonces et les alertes ?

Revenons sur le sujet des immeubles. Tout d’abord je fais un tout petit rappel qui semble logique et qui l’est. Simplement, pour rechercher des sites d’annonces, pour rechercher on peut être bien évidemment sur Le Bon Coin, sur Seloger.com, PAP.com, et aussi vous avez évidemment le biais de l’agence. Vous passez par l’agence avec qui vous avez établi des contacts comme on l’a vu dans d’autres vidéos, et avec qui maintenant vous commencez à avoir une affinité.

Donc, d’ailleurs je fais une parenthèse, à savoir aussi sur les sites comme le Bon Coin – je le dis parce que moi je l’ai appris assez tard – c’est une astuce toute simple sur le Bon Coin, Seloger.com et autres : vous pouvez créer des alertes avec les conditions qui vous intéressent, et vous recevez un mail automatiquement quand il y a une annonce qui vous correspond et qui sort sur le site.

Vous pouvez mettre immeuble à partir de tel prix à tel endroit… et quand il y a un critère d’un bien qui ressemble à ce que vous recherchez, vous recevez un mail et il suffit d’aller voir l’annonce. C’est quand même plus pratique que d’y aller tous les matins ! Ou alors c’est une solution supplémentaire en plus d’y aller tous les matins.

Quel immeuble choisir pour faire une visite ?

Autre chose, je vais commencer dans un premier temps par : comment je fais pour aller visiter un immeuble ? Quel immeuble je choisis d’aller visiter quand j’en ai plusieurs qui sont sur le Bon Coin ? Alors, il n’y a pas de critère prédéfini. Moi je vais vous en donner quelques uns, peut-être ceux que j’utilise en particulier, mais il y a aussi une histoire d’expérience et de feeling. Alors l’expérience se créé au fur et à mesure : il faut bien avoir quelques critères quand même au départ.

-Les photos

Alors je vais vous en citer quelques uns : tout d’abord les photos. Quand on voit les photos, on peut déjà visualiser un petit peu sur quel type de bien on est, est-ce qu’on va être sur quelque chose avec des travaux, est-ce que c’est du neuf, est-ce que c’est bien mis en avant, … Alors, ça ne suffit pas, mais c’est un premier indicateur pour le feeling notamment.

-L’emplacement quand on veut acheter un immeuble de rapport

L’emplacement dans la ville aussi, en fonction des stratégies : si vous êtes sur du long terme peut-être que vous allez plus facilement pouvoir vous excentrer du centre-ville,que si vous êtes sur du court-terme. En fonction de ce que vous voulez faire ça peut être aussi un critère pour choisir. En fonction de la stratégie, mais aussi en fonction de la praticité.

-Imaginer avec l’annonce

Vous allez voir peut-être, c’est difficile à voir dans les annonces, mais on peut imaginer l’anticiper, voir comment l’immeuble est découpé. Si déjà dans les photos on voit un appartement qui s’encastre avec un autre, ou alors que des chambres en enfilade, … ça peut nécessiter une visite, mais si vraiment il y a des choses qui ne vous parlent pas à ce niveau là, on peut éliminer le bien. Je ferai un point dessus aussi, soit dans une formation, soit dans une autre vidéo, en essayant d’analyser directement une annonce pour qu’on puisse se rendre compte. Je pense que ce sera quelque chose de très parlant.

-Taille et type d’immeuble

Alors, vous pouvez être aussi sur la taille et le type d’immeuble. Ce n’est peut-être pas la peine de commencer sur un très gros bien pour acheter un immeuble de rapport – les règles sont les mêmes mais pour minimiser les risques, peut-être qu’un immeuble avec deux ou trois appartements, peut-être un bail commercial, ça sera plus judicieux dans un premier temps que d’aller créer des stratégies sur sept, dix, huit appartements. Pourquoi ? Parce qu’il y aura peut-être des optimisations que vous allez oublier, et puis peut-être aussi que niveau émotionnel ce sera moins fort.

Donc ça, ce sont les points qu’on peut visualiser quand on voit l’annonce.
Mais dans un premier temps, ce que je conseillerais quand même, c’est d’en sélectionner plusieurs – même si ce sont des appartements – et de bien regarder quand même la ville et l’endroit dans la ville. Si vous connaissez quelques quartiers dans lesquels ça va être difficile de louer, vous pouvez peut-être éliminer directement. On ne va peut-être pas commencer par se tirer une balle dans le pied pour son premier achat par exemple.

Des critères à vérifier avant d’acheter un immeuble de rapport

Voyons maintenant – j’avais déjà fait une vidéo qui correspondait un petit peu à ça, mais j’ai d’autres éléments qui arrivent au fur et à mesure que je n’avais peut être pas cité donc je vais les redire, ça fait partie du thème sur les critères pour choisir un immeuble lorsqu’on souhaite acheter un immeuble de rapport – donc dans un deuxième temps, voyons un petit peu ce qu’il faut regarder quand vous êtes sur place.

Imaginez, vous avez un bon feeling : l’immeuble vous plait, c’est plutôt bien, vous imaginez ce que vous pouvez faire, vous n’avez pas encore fait les estimations et les stratégies financières, mais qu’est-ce que vous allez regarder ?

-La toiture

Alors, la première des choses que je vous conseille de regarder, c’est la toiture. Si vous voyez qu’elle est en place pour dix, vingt, trente ans, ça ne pose pas de souci. Par contre si vous voyez que dans deux ans il faut la refaire, je ne dis pas que ce sera une mauvaise affaire, mais simplement vous faites l’estimation dans les travaux.

Parce qu’une toiture d’immeuble on peut vite être à 10000€, 15000€, 20000€, 30000€ voire encore plus en fonction de comment est fait l’immeuble et en fonction de l’endroit. Soit vous le comprenez dans les travaux, soit il n’y a pas de toiture à refaire : ça c’est un point important.

-Chaque appartement a ses spécificités propres

Je vous en parlais tout à l’heure, regardez bien en termes de praticité : j’en ai discuté il n’y a pas très longtemps avec Guillaume Lanvin, c’est vrai que c’est quand même très important quand chaque appartement au final a ses compteurs d’eau, ses compteurs d’electricité. Pour la location c’est beaucoup plus simple.

Ce sont des frais qui vont être donnés – je parle sur du classique, sur du long termes, je ne parle pas sur de la courte durée – mais simplement ce sera beaucoup plus facile que chacun ait son compteur, paie ses notes EDF ou autres, et paie aussi ses factures d’eau, plutôt que d’avoir des compteurs, des sous compteurs, une charge qui est provisionnée sur un appartement mais qui est prise sur un autre compteur, … C’est tout de suite des complications qui sont un peu pénibles. Et si après vous voulez faire des compteurs individualisés, c’est tout de suite une somme à prendre en compte aussi.

-Electricité à refaire ?

Alors, j’en viens sur un autre point à regarder : regardez bien, peut être avec l’aide d’un expert, mais regardez bien si toute l’électricité est à refaire. Si c’est juste des remises aux normes, passer des câbles etc, on peut être sur quelque chose qui se chiffre raisonnablement.

Par contre si c’est une électricité complète à refaire pour un appartement, pour un T2 par exemple, ce sera difficile de trouver quelque chose au dessous de 5000€. Je donne ce chiffre parce que je trouve que c’est une bonne base quand on refait l’électricité pour un appartement. Donc faites attention à ça, et assurez vous en avec un expert qui fera la visite avec vous à un moment donné.

-Regarder le potentiel “valeur à apporter”

Pareil, quand vous faites une visite, visualisez bien le potentiel. J’en ai déjà parlé de la valeur, mais regardez bien : est-ce qu’un appartement peut être divisé en deux appartements (par exemple peut-être un grand appartement divisé en deux plus petits parce qu’on a vu qu’on pouvait faire deux entrées, deux arrivées d’eau, donc que ça ne posait pas de problème pour faire deux salles de bains, deux toilettes), ou alors un T2 qui pourrait être transformé en T3 parce qu’on a une grande chambre avec deux fenêtres et qu’il est tout à fait possible de couper la grande chambre en deux pour faire un T3.

Ça aura son importance sur le prix de la location et lorsque vous allez revendre, et au final ça va peut-être – dans le meilleur des cas si vous faites une cloison juste à séparer entre deux fenêtres pour créer une pièce supplémentaire, ça peut être un coût qui peut être aux alentours de 800€ ou 1000€.

Alors si c’est pour revendre un bien 10000€, 15000€ ou 20000€ plus cher plus tard et si c’est pour louer 150€ plus cher chaque mois, ça vaut le coup d’y réfléchir. Vraiment. Imaginez que vous ayez la possibilité de le faire sur deux appartements dans un immeuble, ça peut être intéressant.

Autre type d’optimisation que j’ai déjà vu il n’y a pas très longtemps d’ailleurs sur la visite d’un immeuble : une réserve en bas, qui n’appartient à aucun locataire et qui peut tout à fait être louée en local de dépôt, par exemple 50€, 60€, 80€ voire 90€ par mois.

Quelque chose qui est bien entretenu, qui est chauffé, et qui permet de stocker des meubles ou des affaires, soit pour une association, ou alors même qui va permettre de faire un petit bureau pour une association. Donc ça, ce sont des petites choses qui peuvent être optimisées.

Je le cite parce que vraiment je l’ai vu il n’y a pas très longtemps sur un local de 17m² sans fenêtre, mais alors très bien aéré, très propre, très bien chauffé, et ça servait justement de local de dépôt à une association qui mettait des choses qui craignaient le froid. Donc ils avaient besoin d’un dépôt chauffé.

-L’entretien qui a été effectué par le propriétaire

Autre point qui peut être regardé aussi évidemment quand on a l’intention d’acheter un immeuble de rapport, c’est l’entretien qu’a fait le propriétaire. On peut le voir sur l’entretien des locaux, des couloirs, des escaliers en bois, … C’est quand même toujours plus agréable d’avoir quelque chose de propre sur lesquels vous n’aurez pas de travaux à refaire.

Ça peut aller à l’extrême, moi j’ai une nouvelle fois dans l’immeuble dont je vous parlais il n’y a pas très longtemps j’ai vu un propriétaire qui avait carrelé jusqu’à 1m20 de hauteur pour que les gens qui déménageaient n’abiment pas les couloirs. Donc vous voyez, il y a des gens qui sont extrêmement soucieux de la propreté et de la praticité du bien. Ça, ça peut être un point à regarder, et ça veut aussi dire que tout le reste aussi a certainement été très bien entretenu.

-Regarder si l’on peut varier les stratégies locatives

Autre point aussi qui doit faire partie de votre stratégie quand vous visitez un immeuble en vue d’acheter un immeuble de rapport : vous avez le droit de varier les stratégies locatives. Si vous êtes sur du meublé, c’est tout à fait envisageable d’avoir un immeuble dans lequel vous allez avoir par exemple deux grands appartements qui vont être loués sur du long terme parce que vous savez qu’il y a une belle demande, et un studio ou un T2 que vous allez louer sur du court terme parce que vous savez que c’est une ville attractive, que vous avez possibilité de faire de la courte durée, … Pourquoi pas, tout est envisageable. Le tout c’est de le prévoir avant les travaux.

Imaginez, envisagez : comment je peux arranger et qu’est-ce que je peux faire avec. Si vous faites de la colocation, longue durée par exemple, ça peut etre très intéressant : on va prévoir un espace commun et des espaces individualisés en termes de chambres, et qu’il y ait aussi suffisamment de salles de bains pour le nombre de locataires prévus.

-Estimer les travaux avant d’acheter un immeuble de rapport

Autre point à ce sujet, je pourrais donner un chiffre aussi concernant les travaux, puisque le dernier immeuble que j’ai acheté, justement j’ai regardé d’un peu plus près pour pouvoir le poster en vidéo – j’en ferai peut-être une vidéo complète d’ailleurs – mais simplement en estimation on a un apprtement de 37m² donc sur lequel on a tout refait (le sol, les peintures, la plomberie, l’électricité, les cuisines sont équipées et l’appartement est entièrement meublé avec four, machine à laver, canapé d’angle, téléviseur, armoire dans la chambre… plutôt esprit longue durée).

On s’est rendu compte qu’on était 750€ du m² pour tout l’appartement refait et meublé. Alors il n’y avait pas l’électricité à refaire, juste à améliorer, donc on a tout de suite économisé 5000€ par appartement. Mais quand même lors de ces travaux, on a séparé les toilettes de la salle de bains, les salles de bains ont été refaites à neuf, il y a eu l’ameublement des salles de bains, et l’équipement. Donc je vous le redis, entre 700€ et 750€ du m², c’est ce que ça m’a coûté.

Alors l’idée c’était de ne pas uniquement donner des chiffres, mais aussi de proposer un univers dans lequel j’étais, comment j’ai réfléchi, ça s’est étalé sur quelques mois, quelles estimations j’avais faites, sur quoi je me suis trompé, quelles erreurs j’ai commises, et au final quelles bonnes surprises j’ai eues.

Donc je vous invite à le télécharger, je vous mettrai le lien juste au dessous de la vidéo. Et au dessous vous aurez le lien pour télécharger mon bonus « 9 étapes essentielles pour acheter, meubler et louer une bonne affaire ». Sachez que si vous allez sur mon article dans lequel j’explique tout sur mon immeuble de A à Z, il faudra mettre votre nom et votre mail et vous aurez également non seulement accès à l’article mais aussi accès au bonus que je propose au dessous.

Je vous dis à très bientôt pour une prochaine vidéo !

Pour en savoir bien plus :


Ne partez pas tout de suite ! Rire pour l'immoblier

-Pour suivre mes vidéos, abonnez-vous à ma chaine YOU TUBE en cliquant sur le lien juste ici You tube meuble pas à pas
-Si vous préférez le bleu et le design de la page FACEBOOK Rire pour l'immoblier, vous pouvez liker en cliquant sur ce lien Facebook meuble pas à pas
-Surtout ne vous privez pas pour télécharger mon BONUS qui est gratuit et vous apportera des informations utiles pour acheter, meubler et louer une bonne affaire !

Un grand merci à vous et à très bientôt !

Yann

La simulation d’emprunt immobilier : combien acheter un immeuble de rapport ?

La simulation d’emprunt immobilier : combien acheter un immeuble de rapport ?

La simulation emprunt immobilier : combien acheter un immeuble de rapport ?

Bonjour c’est Yann du blog Immobilier Meublé Pas à Pas!

Découvrez aujourd’hui un article dans lequel je souhaite vous expliquer jusqu’à quel montant on peut investir dans un immeuble de rapport. Evidemment, chaque situation est différente mais la stratégie pour ne pas se louper reste la même. Pourquoi ce titre simulation emprunt immobilier ? Juste parce que pour ne pas se tromper, il faut simuler et tester !

 

 


Bienvenue sur cette nouvelle video !

La simulation emprunt immobilier : des questions essentielles

Aujourd’hui, vidéo sur laquelle nous allons parler de simulation emprunt immobilier. Alors, pourquoi simulation emprunt immobilier ? Tout simplement pour répondre à deux questions essentielles, qui à mon sens ne sont pas si évidentes que ça à voir au départ et qui peuvent devenir une vraie banalité par la suite. Alors la première question, c’est : comment fait-on pour savoir combien emprunter ? Et la deuxième des questions est : jusqu’à quel montant je peux aller pour acheter un immeuble ?

Une stratégie que j’utilise régulièrement

Alors vous allez voir, je vais essayer de vous montrer que j’ai une stratégie assez rodée, et que j’utilise quasiment toujours la même – ce n’est pas systématique, il faut que je pose les chiffres à chaque fois – mais en tout cas je l’utilise tout le temps pour éviter de me tromper. Alors, ça se passe tout de suite après le petit jingle !

-Trouver un bien

Alors, la première des choses qui parait évidente avant d’estimer, de faire une proposition ou quoi que ce soit, c’est de trouver un bien. Alors que ce soit par le biais du Bon Coin, d’une agence, ou autre – peu importe, je donne ces exemples là pour aller plus vite on va dire – mais pour trouver un bien on va être sur le nombre d’emplacements, sur est-ce qu’il vous a plu visuellement, sur est-ce qu’il est bien situé, sur est-ce que c’est quelque chose qui nécessite quelques travaux mais qui est quand même très sain, …

Voilà, vous allez avoir vos propres critères pour choisir ; je pense que je ferai une vidéo à ce sujet-là plus tard. Moi ce que je voulais dire, c’est que la première des étapes, c’est de trouver le bien, celui qu’on a plutôt envie aller visiter. Celui ou ceux – parce qu’en général quand on va pour une journée ou deux, on fait plusieurs visites. La première étape, c’est donc de trouver un bien qu’on a envie d’aller visiter.

-Faire une première estimation

Dans la deuxième étape d’une simulation emprunt immobilier, il s’agit de faire une première estimation. Vous avez vu un immeuble qui vous plait, vous vous rendez compte que c’est un peu cher, qu’il y a des travaux, vous ne savez pas trop estimer… Mais pourtant il va falloir faire une première estimation. Il va s’agir de tout mettre à plat.

C’est-à-dire qu’on va additionner le prix qui nous est demandé, les frais d’agence, on va simuler des frais de notaire (il y a des sites sur internet qui permettant ça), on va faire une estimation du montant des travaux (à peu près, même si on peut se tromper et peut-être que pour cette première visite, on n’a pas le courtier en travaux qui viendra avec nous lors d’une prochaine visite), et les différents frais (comme les frais d’agence par exemple).

Vous devez avoir à la fin de cette première visite une première estimation du total du montant que cela pourrait vous coûter en l’état.

J’ai noté un exemple que je vais vous citer : imaginez que vous alliez visiter un immeuble qui vaut 135000€. On pourrait estimer les frais de notaire aux alentours de 10320€, vous allez estimer les frais d’agence aux alentours de 9000€, et j’ai ajouté 7000€ de travaux.

J’ai pris des chiffres un petit peu au hasard – j’aurais très bien pu prendre les chiffres de mon immeuble, mais là j’ai pris au hasard. Donc là on va se rendre compte qu’on arrive sur un montant global de 161320€. Donc ce montant global va représenter une première estimation des mensualités.

Je vous invite vraiment à aller sur ce site pour faire les estimations : par exemple vous allez mettre le montant total dans un cadre, vous allez mettre les mensualités, vous mettez un taux qui se pratique un petit peu en ce moment, et ça va vous donner une mensualité que vous allez avoir soit sur 15 ans, soit sur 10 ans, soit sur 20 ans.

Donc cette première mensualité, il faut bien la garder et la mettre de côté, vous allez voir qu’elle va nous être très utile. D’ailleurs, si on reprend notre exemple, on voit que ça correspond à 1046€ sur 15 ans et à 838€ sur 20 ans. On se servira de ces chiffres tout à l’heure pour continuer notre logique : donc notez les si vous voulez, et mettez-les de côté.

-Estimer vos loyers

Troisième point d’une simulation emprunt immobilier, vous allez estimer vos loyers. Par exemple, sur l’immeuble exemple que l’on vient de prendre, admettons que vous avez trois T2. Vous connaissez à peu près le montant des locations dans la ville dans laquelle vous êtes parce que vous connaissez bien la région – même si moi je vous conseille vraiment de tester, c’est très important – mais faites une estimation si vous voyez par exemple sur le Bon Coin qu’il y a beaucoup de T2 qui se louent à 420€, mettez 400€ ce sera beaucoup plus sûr.

Donc là vous faites une estimation et nous pour notre exemple on va estimer que les trois T2 rapporteraient 1000€ mensuellement.

-Comparer le montant des loyers avec le montant des remboursements mensuels

La quatrième étape de la simulation emprunt immobilier justement, elle va consister à comparer le montant des loyers que vous êtes censés percevoir, avec le montant du remboursement mensuel que vous allez effectuer pour la banque. Alors si on reprend notre cas, on aurait donc 1000€ de loyer, et au mieux 838€ de remboursement à la banque sur 20 ans.

Quand on fait le calcul, on se rend compte que ce qu’on rembourse à la banque représente quand même 83,8% des loyers. Alors, c’est là où justement on va appliquer la règle des 70, et dans ce cas là on se rend compte qu’on n’est pas dedans. Nous, ce qu’on veut c’est que le montant de ce qu’on rembourse à la banque soit au maximum égal à 70% des loyers que l’on touche.

Or là, il représente 83,8%. Donc pour nous et pour le banquier, il y a de grandes chances pour que ce soit trop juste. On va voir justement comment on peut remédier à ça, et l’idée justement c’est de ne pas s’arrêter ici, c’est de voir comment on peut rentrer dans la règle des 70.

Parce qu’on veut absolument cet immeuble qui nous plait, qui est bien placé, qui a du cachet, on sent que c’est une bonne affaire… donc comment peut-on s’y prendre pour diminuer ce pourcentage ?

Il y a deux solutions:

On peut diminuer le coût des travaux. Pour moi, ce n’est pas forcément une bonne idée – ça dépend, si pour les mêmes travaux vous gagnez vraiment en pourcentage parce que vous avez trouvé un autre artisan qui est très bien et qui vous fait les choses moins chères, là oui.

Mais diminuer les travaux pour faire une économie alors qu’on avait une belle idée de passer un T2 en T3 ou alors de refaire les appartements à neuf, je trouve que ce n’est pas la démarche à adopter, parce que je vous rappelle qu’on est aussi là pour donner de la valeur aux immeubles.

Et la deuxième démarche, c’est évidemment de diminuer le prix d’achat, puisque nous, ce qui nous intéresse, c’est de diminuer ce prix d’achat pour diminuer le coût total afin de rentrer dans la règle des 70. Alors là évidemment, nous ce qu’on veut c’est jouer absolument sur le deuxième paramètre. Je pense qu’il y a pas mal d’éléments à récupérer et c’est vraiment grâce à cette arme notamment que vous allez faire de bonnes affaires et diminuer ces prix au départ pour acheter.

-Trouver le montant maximum pour que la mensualité soit égale à 70% du loyer

On a plusieurs données, maintenant on va passer à la cinquième étape de la simulation emprunt immobilier, qui est de trouver le montant maximum pour que votre mensualité soit égale à 70% du loyer. Alors là j’ai pris un exemple simple volontairement : puisqu’on a pris 1000€ de loyer, vous savez que vous ne pouvez pas excéder 700€ de remboursement à la banque. 700€, ça fait bien 70% de 1000€.

A quoi ça va nous servir de savoir ça ?

Justement, on va à nouveau utiliser la calculette immobilier dans le sens inverse : on va marquer 700€ de mensualités, et on va voir ce que ça représente en montant total à acheter. Dans ce cas là, j’ai noté les chiffres : ici, grâce à la calculette, on sait que le montant maximum de l’achat ne peut pas excéder 132000€. Donc je ne l’ai pas inventé, c’est vraiment dans le calcul, quand vous mettez 700€ en remboursement mensuel, vous allez voir que le montant total que vous pouvez emprunter, c’est 132000€.

-Trouver le montant maximum de l’achat

Alors, comment on va se servir de ça pour savoir quelle proposition faire ? Justement, c’est l’étape 6 de la simulation emprunt immobilier : trouver le montant maximum de l’achat, c’est-à-dire trouver le montant maximum pour lequel vous pouvez acheter l’immeuble.

En fait vous avez plusieurs données : vous savez que vous ne pouvez pas emprunter plus de 132000€, vous savez aussi d’après ce qu’on a établi tout à l’heure que les notaires, les travaux et l’agence représentent un montant de 26320€, donc le calcul est simple : vous savez que vous ne pouvez pas emprunter plus de 132000€, vous savez que agence / notaire / travaux, ça représente 26320€.

On les enlève et on voit le montant que l’on peut proposer à l’achat de l’immeuble. Et quand on fait le calcul on voit que ça représente un montant de 105700€, et ça veut dire que dans votre tête vous savez que vous ne pourrez jamais acheter cet immeuble au-delà de 105700€, sinon vous ne respecterez plus la propre règle que vous vous êtes fixé.

Donc ça c’est un point très important. Et c’est ce petit jonglage permis par la simulation emprunt immobilier qui va vous permettre de vraiment savoir quel est le montant maximal de l’achat de vous pouvez proposer. Justement là on n’est pas sur une négociation énorme, mais quand même assez conséquente par rapport aux chiffres qu’on avait donnés.

On parlait d’un bien au départ qui était proposé à 135000€ – je parle bien de la valeur nette pour le vendeur – et vous, vous savez que vous ne pouvez pas payer plus de 105700€. Ça fait quand même 30000€ de différence. Moi je vous invite vraiment à aller voir l’article dont j’ai parlé tout à l’heure sur la négociation que je mettrai en bas : vous allez voir que c’est tout à fait envisageable.

Alors pour rentrer un peu dans le détail, vous n’allez pas tout de suite proposer 105700€, ça n’aurait pas de sens parce que si le vendeur met la barre un peu plus haute par une contre proposition, vous êtes tout de suite coincé.

Donc évidemment là il y aura deux stratégies à mon sens, c’est soit on met 105700€ strict et on précise bien à l’agence que de toute manière on ne peut pas aller au dessus, ou alors on y va de manière plus délicate mais certainement plus longue dans les démarches, c’est proposer une offre beaucoup plus agressive – pourquoi pas 87000€ – sachant que vous dans votre esprit, si vous réussissez à l’acquérir à 87000€ c’est génial, mais par contre vous savez que le vendeur peut encore vous proposer des choses intermédiaires, et vous avez le droit d’aller jusqu’à 105700€.

Donc très honnêtement, être capable de se fixer cette limite, c’est vraiment le BA-Ba et c’est vraiment très important car vous savez jusqu’où vous pouvez aller et jusqu’où vous ne devez pas aller.

C’était vraiment l’objectif de cette vidéo aujourd’hui sur la simulation emprunt immobilier: de créer une simulation, de se servir de la calculette prêt immobilier (alors moi je me sers de meilleurtaux.com il me semble – vous verrez sur le lien au dessous) : c’est un instrument très simple sur le net et qui vous permet vraiment d’estimer.

En général il y a un montant qui est fixé pour les intérêts : vous pouvez vous baser dessus ou regarder vous-même ce qui se fait en ce moment. Là on est vraiment sur une estimation ; il y aura peut-être une différence sur les frais de notaire, il y aura peut-être une différence sur les travaux, il y a toujours des petites nuances, mais vous devez vous rapprocher au maximum pour ne pas avoir de mauvaises surprises et ne pas avoir un immeuble trop cher qui ne vous fera jamais entrer dans la règle des 70 ou dans n’importe quelle règle d’ailleurs.

C’est terminé pour cette vidéo sur la simulation emprunt immobilier ! Je vous dis à très bientôt ! Et n’hésitez pas à commenter surtout, n’hésitez pas à télécharger mon guide « 9 étapes pour acheter, meubler et louer une bonne affaire ». A très bientôt, c’était Yann du blog Meublé Pas à Pas !

Pour en savoir bien plus :

 


Ne partez pas tout de suite ! Rire pour l'immoblier

-Pour suivre mes vidéos, abonnez-vous à ma chaine YOU TUBE en cliquant sur le lien juste ici You tube meuble pas à pas
-Si vous préférez le bleu et le design de la page FACEBOOK Rire pour l'immoblier, vous pouvez liker en cliquant sur ce lien Facebook meuble pas à pas
-Surtout ne vous privez pas pour télécharger mon BONUS qui est gratuit et vous apportera des informations utiles pour acheter, meubler et louer une bonne affaire !

Un grand merci à vous et à très bientôt !

Yann